Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Excursions et voyage.s

Erevan, la capitale de l'Arménie, révèle tous ses charmes lorsqu'on l'approche au lever ou au coucher du soleil ... la ville rose se détache alors sur le volcan Ararat qui domine la région.

Cette cité, un des plus anciennes au monde, fut fondée en 782 avant notre ère par le roi Arghisti I. Elle tire son nom de la forteresse urartéenne d'Erebouni, dont il ne reste que quelques ruines.

Onze cités ont évolué depuis sur le même site jusqu'aujourd'hui. En novembre 1920, le régime Soviétique a fait d'Erevan la capitale de la République Socialiste Soviétique Arménienne, un des 15 membres de l'Union Soviétique.La cité s'est transformée sous ce régime, passant d'une petite ville à une métropole moderne de plus d'un million d'habitants ... mais ce fut toujours la même pierre qui a été utilisée pour remplacer les anciennes maisons par des constructions de style Soviétique.

A la chute de l'Union Soviétique en 1991, Erevan devint la capitale de la République indépendante d'Arménie.

Erevan - Place de la République, aux couleurs changeantes du petit matin - photo © Bernard Duyck 2019

Erevan - Place de la République, aux couleurs changeantes du petit matin - photo © Bernard Duyck 2019

La pierre rose du volcan :

Cette pierre, de teinte rosée pastel à soutenue parfois orangée, est une ignimbrite oxydée, un tuf soudé, provenant de la partie supérieure d'une épaisse coulée pyroclastique largement répandue autour d'Erevan.

Le volcanologue Jack Lockwood dit que cette couleur résulte à la fois de la vitesse de la coulée, de l'endroit où elle a stoppé (un terrain plat favorisant un dépôt épais), et de l'oxydation.

La couleur rosée est renforcée au soleil couchant sur les sommets enneigés de l'Ararat.

Erevan - nuance des tufs volcaniques  sur les bâtiments de la place de la République - photo © Bernard Duyck 2019

Erevan - nuance des tufs volcaniques sur les bâtiments de la place de la République - photo © Bernard Duyck 2019

Erevan - avenue du Nord - photo © Bernard Duyck 2019

Erevan - avenue du Nord - photo © Bernard Duyck 2019

Erevan -  étendue sur les collines - photo © Bernard Duyck 2019

Erevan - étendue sur les collines - photo © Bernard Duyck 2019

Erevan est une capitale contrastée qui s'étend sur sept collines, et sur divers niveaux, de 865 à 1.390 mètres, adossée aux gorges de la rivière Hrazdan.

Le centre de la ville s'articule autour de ma Place de la République, et de l'Opéra, bordées de constructions de type soviétique, ornées de motifs inspirés de l'architecture médiévale.

L'avenue du nord relie ces points névralgiques, pour aboutir à "La Cascade" : cette oeuvre ornementale est devenus un lieu de culture, exposant de l'art contemporain ; la rénovation du quartier, à la chute de l'URSS a permis la mise en place de projets immobiliers, et d'un musée d'art, animé de commerces et de nombreux cafés et restaurants.

La circulation dans cette ville d'un million deux cent cinquante mille habitants reste chaotique, sans respect des règles, bien que la police soit prompte à sévir.

Erevan - "La Cascade" - photos © Bernard Duyck 2019
Erevan - "La Cascade" - photos © Bernard Duyck 2019
Erevan - "La Cascade" - photos © Bernard Duyck 2019

Erevan - "La Cascade" - photos © Bernard Duyck 2019

Sources :

- Smithsonian Mag - How Ancient Volcanoes Created Armenia’s Pink City - In the capital city of Yerevan, volcanic rock flows pink - link 

- Guides touristiques.

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog