Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Shishaldin - lave et spatter cone dans le cratère sommital - photo Dane Ketner / USGS - AVO 23.07.2019

Shishaldin - lave et spatter cone dans le cratère sommital - photo Dane Ketner / USGS - AVO 23.07.2019

L'Alaska Volcano Observatory a relevé le niveau d'alerte du Shishaldin à Watch et changé le code aviation à Orange ce 17 octobre à 11h06 AKDT.

En cause, une nouvelle effusion de lave, débutée le 13 octobre, se poursuit, selon l'observation d'une sismicité de bas niveau continue et des températures de surface élevées. L'activité reste confinée à la zone sommitale, sans observation de nuages de cendres.

 

Source : AVO

 Poas - activité du 17.10.2019 / 15h38 - webcam Ovsicori

Poas - activité du 17.10.2019 / 15h38 - webcam Ovsicori

 Poas - à titre de comparaison, l'activité du 12.10.2019 / 05h38 - webcam Ovsicori

Poas - à titre de comparaison, l'activité du 12.10.2019 / 05h38 - webcam Ovsicori

Au Poas, les pluies des derniers jours ont permis une accumulation de l'eau dans le secteur de Bouche A, ainsi que dans le secteur central. L'activité cette semaine, a été caractérisée par de petites éruptions phréatiques de faible hauteur, et des bouilonnements dans la bouche A et le secteur central.

Les émanations de vapeur et gaz se poursuivent.

Le champ de fumerolles riches en soufre du secteur au nord-est de l'ancien lac reste actif.

Au niveau sismique, le tremor de fond de faible profondeur est maintenu (2 à 4,5 Hz), ainsi que des séismes de type LP (longue durée) généralement de faible amplitude.

 

Sources : Ovsicori & RSN

La Lagune del Volcán Río Cuarto - photo Ecosistemas de Costa Rica

La Lagune del Volcán Río Cuarto - photo Ecosistemas de Costa Rica

Actuellement, l'Observatoire volcanologique et sismologique du Costa Rica et l'École des sciences géographiques de l'Université nationale mènent des recherches sur la lagune du volcan Río Cuarto. Ce lac a une profondeur d'environ 70 mètres, est un cratère formé par une éruption phréatomagmatique (produit de l'éruption du contact magma-eau) il y a environ 3-4 Ma (Alvarado et al. 2011)

Ce cratère présente un dégazage avec une possible accumulation de CO2 et de CH4 résultant de l'injection de gaz hydrothermaux, du processus microbiens et de la stratification de l’eau en trois couches appelées épilimnion, métallimnion et hipolimnion. La première couche correspond aux eaux de surface à température et oxygénation plus élevées, la deuxième couche est la transition entre la couche superficielle et la couche profonde où cette stratification est générée; la dernière couche correspond aux eaux profondes avec des températures plus basses, des concentrations plus faibles en O2 et de fortes concentrations de CO2  hydrothermal (Cabassi et al 2014).

Il est nécessaire de mener diverses campagnes afin de déterminer s'il existe ou non une accumulation importante dans le lac et en même temps de déterminer si les gaz émis sont magmatiques ou bactériens. Ces gaz accumulés peuvent être très dangereux s'ils sont libérés brusquement lors d'une éruption limnique - comme au lac Nyos -  pouvant être provoquée par un processus météorologique (par exemple, des vents violents) qui entraînent un changement de la position des couches du lac, c'est-à-dire que les eaux de surface sont éliminées, donnant passer aux eaux profondes qui contiennent du gaz.

 

Source : Ovsicori

Lever du jour sur Cemoro Lawang - photo  ©  Ilhan Eroglu 2015

Lever du jour sur Cemoro Lawang - photo © Ilhan Eroglu 2015

Bromo - inauguration du nouveau poste d'observation de Cemoro Lawang par les autorités - photo PVMBG

Bromo - inauguration du nouveau poste d'observation de Cemoro Lawang par les autorités - photo PVMBG

Ce Jeudi 17 octobre 2019, Arcandra Tahar, députée de l'ESDM, a inauguré un nouveau poste d'observation du volcan Bromo situé dans le hameau de Cemoro Lawang.

Lors de cette manifestation, il a déclaré : "J'espère que, après l'ajout du nouveau bâtiment d'Observation du Gunung Bromo, l'utilisation des postes d'observation comme moyen de surveillance des volcans et d'information sur les catastrophes volcaniques dans la région de Bromo-Tengger Caldera, sera opérationnelle. J'espère donc également que la communauté pourra participer au maintien de l'existence de ce poste d'observation et de son équipement de surveillance associé."

 

Source : PVMBG

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog