Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Excursions et voyage.s, #Eruptions historiques

Le décor planté, passons à l'histoire du champ volcanique de Santorin, qui se compose de 6 étapes différentes.

- Volcans Akrotiri (environ 2 Ma - 600.000 ans)
- Cônes de cendre de la péninsule d'Akrotiri (environ 600 - 300 ka)
- Volcan Peristeria (530 - 300 ka)
- Produits du premier cycle éruptif (360-172 ka)
- Produits du deuxième cycle éruptif (172 ka - 1613 av. J.-C.)
- Bouclier Kameni (1613 av. J.-C.)

 

Le volcanisme dans la région de Santorin a commencé il y a environ 2 millions d'années, lorsque les premières éruptions se sont produites sur le fond marin dans la région de la péninsule d'Akrotiri et probablement aussi à l'emplacement des îles Christiania, à 20 km au sud-ouest de Santorin.
L’activité a permis de construire des dômes de lave dacitique qui ont finalement formé une série d’îles, toujours visibles dans les collines de la péninsule d’Akrotiri.

 Dans un deuxième temps, un stratovolcan (volcan Peristeria) s'est formé dans la partie nord de Santorin, dont certaines parties sont encore visibles dans les falaises et les pentes de Mikro Profitis Ilias et Megalo Vouno.

À partir d’il ya 400.000 ans, l’activité volcanique s’est déplacée vers le centre de la caldera actuelle. Le type d'activité le plus caractéristique au cours des 400 000 dernières années a été la construction cyclique de volcans-boucliers interrompue par de grands événements explosifs et destructeurs tels que l'éruption minoenne d'il y a environ 3 600 ans.

(Texte complet et détails : voir Druitt & al. 1999 - références en sources)

Le complexe volcanique de Santorin - Doc. The morphodynamic evolution of Santorini volcanic complex  - Doc. Nomikou, Vouvalidis, Pavlides 2019

Le complexe volcanique de Santorin - Doc. The morphodynamic evolution of Santorini volcanic complex - Doc. Nomikou, Vouvalidis, Pavlides 2019

Histoire éruptive de Santorin - Doc. Thamsin Mather

Histoire éruptive de Santorin - Doc. Thamsin Mather

Santorin - Thêra - les laves du Cap Skaros, sous Imerovigli - photo © Bernard Duyck 09.2019

Santorin - Thêra - les laves du Cap Skaros, sous Imerovigli - photo © Bernard Duyck 09.2019

Santorin - Therasia - détail des falaises - photo © Bernard Duyck 09.2019

Santorin - Therasia - détail des falaises - photo © Bernard Duyck 09.2019

L'évolution volcanique de Santorin est marquée par au moins 4 épisodes d'effondrements de caldeira qui ont pris place depuis 172.000 ans, pendant 2 cycles éruptifs, chaque cycle débutant par un volcanisme mafique à intermédiaire et se terminant par des extrusions siliciques accompagnées par des événements d'effondrement. Les restes de ces derniers sont observés sur les falaises de la caldeira,définies généralement par des discordances et des couches de paléosols sous-jacentes.

 

Caldeira 1 – 172.000 ans : située au sud de Thêra, et définie par une discordance de 150 m. couverte par des dépôts pyroclastiques.

Caldeira 2 – 76.000 ans : située au nord de Thêra et formée par les séries éruptives Middle tuff, recouverts par les laves de Skaros (67.000 ans)

Caldeira 3 – 22.000 ans : située dans la parois de la caldeira au nord de Thêra et dans le port de Fira ( couche de ponce Minoenne de 140 m. )

Caldeira 4 – 3.600 ans : située au nord de la ligne Kameni.

Au port d'Athinios, on remarque l’effondrement de l’éruption minoenne (tuf) qui a exhumé la falaise nord-ouest et le rivage du socle pré-volcanique.

Santorin - Thêra - les laves du Cap Skaros - photo © Bernard Duyck 09.2019

Santorin - Thêra - les laves du Cap Skaros - photo © Bernard Duyck 09.2019

Santorin - Thêra - falaises avec sous-bassement lithologique pré-volcanique au port d'Athinios - photo © Bernard Duyck 09.2019

Santorin - Thêra - falaises avec sous-bassement lithologique pré-volcanique au port d'Athinios - photo © Bernard Duyck 09.2019

La géomorphologie est révélée par une carte topographique et  bathymétrique sous-marine, publiée par Evi Nomikou.

Les parois de la caldeira montent jusqu'à 300 mètres au dessus du niveau marin, tandis que la profondeur maximum du plancher de la caldeira se trouve à environ 390 mètres sous le niveau des eaux.

Caldeira de Santorin - carte combinée bathymétrique et topographique - Doc. Nomikou & al. 2014

Caldeira de Santorin - carte combinée bathymétrique et topographique - Doc. Nomikou & al. 2014

La caldeira se compose de trois bassins distincts formant des environnements de dépôt séparés.

Le bassin nord est le plus grand et le plus profond, compris entre les îles Kameni, Thirasia et la partie nord de la caldeira.Il est connecté par un étroit chenal, aux parois abruptes profond de 300 mètres, à une structure orinetée ENE-OSO en forme de coquille St Jacques qui se trouve à l'extérieur de la caldeira de Santorin, au nord-ouest du village d'Oia.

Le bassin ouest, plus petit, et compris entre l'îlot d'Apronisi, Palea Kameni et le sud de Thirasia, a une profondeur n'allant que jusqu'à 325 mètres.

Le bassin sud, bordé par les îles Kameni et la partie sud de la caldeira est moins profond que le bassin ouest d'environ 28 mètres.

La morphologie du plancher marin suggère que le bassin sud est séparé des autres par le développement d'une série de dômes volcaniques subaériens et sous-marins, alignés NE-SO.

 

Cette morphologie unique joue un rôle important dans la survenue de glissements rocheux et détermine un risque de glissement de terrain sur une zone très étendue, avec des risques majeurs pour les falaises internes de la caldeira au nord de Thera et à l'est de Thirasia.

 

Sources :

- The morphodynamic evolution of Santorini volcanic complex – 09,2019 – Paraskevi Nomikou (National and Kapodistrian University of Athens) , Konstantinos Vouvalidis et Spyros Pavlides ( Aristotle University of Thessaloniki) 

- Geological Society memoir n°19 - Santorini volcano – T.H.Druitt ( Laboratoire Magmas et Volcans (UMR6524 et CNRS), Universite Blaise Pascal, 5, Rue Kessler, 63038 Clermont Ferrand, France)  & al.1999

Commenter cet article

Christophr 09/10/2019 17:56

Les îles de néa kameni et Paléa kameni se visitent et on peut y voir les preuves de l'activité du volcan : chaleur, fumées... de quoi se donner quelques frissons.

Bernard Duyck 09/10/2019 18:00

Patience ... les articles se suivent (prévu pour le 13.10.2019) ;-)

Articles récents

Hébergé par Overblog