Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Excursions et voyage.s, #Eruptions historiques

Selon Druitt et Friedrich, la zone d'Akrotiri fut le premier exemple de volcanisme sur Santorin et fut formée exclusivement de produits volcaniques dacitiques et andésitiques. Le volcanisme silicique de la fin du Pliocène à 580.000 ans a construit un complexe de dômes, de tabliers de hyaloclatites et de cônes de ponces sur le flanc sous-marin ouest de l'île pré-volcanique.

Les étapes suivantes du développement du complexe furent probablement subaériennes, puis l'ensemble fut soulevé ; ce soulèvement était probablement complet au temps de l'éruption du cinder cône de Mavrorachidi.

Des éruptions stromboliennes entre 520.000 et 350.000 ans ont formé des cinder cones et des spatter cones aux caps Balos, Kokkinopetra et Mavrorachidi. Tous ces cônes surmontent les tufs et laves des premiers cendres rhyodacitiques, mais sont recouverts par les pyroclastes de Thêra.

Santorin - Nea Kameni au centre de la caldeira , vue de la péninsule d'Akrotiri - photo © Bernard Duyck 09.2019

Santorin - Nea Kameni au centre de la caldeira , vue de la péninsule d'Akrotiri - photo © Bernard Duyck 09.2019

Santorin - Carte géologique des premiers centres de la péninsule d'Akrotiri, avec les cinder cones en noir, les produits les plus jeunes sont en blancs - Doc. Druitt & al 1999

Santorin - Carte géologique des premiers centres de la péninsule d'Akrotiri, avec les cinder cones en noir, les produits les plus jeunes sont en blancs - Doc. Druitt & al 1999

Santorin -  dépôts de ponces de la péninsule d'Akrotiri - photo © Bernard Duyck 09.2019

Santorin - dépôts de ponces de la péninsule d'Akrotiri - photo © Bernard Duyck 09.2019

La proximité du site archéologique, son environnement géomorphologique et sa couleur particulière rouge (contenu en fer) sont causes de la célébrité de Red Beach.

Depuis la petite chapelle Agios Nikolaos, un sentier aux roches branlantes et abrasives mène à la plage rouge, longue d'environ 300 mètres et large de 4 à 10 mètres, érodée par la mer et marquée par des éboulements rocheux du cinder cone du cap Mavrorachidi, pouvant être dangereux.

Santorin péninsule d'Akrotiri - à gauche(zone claire), les tufs rhyodacitiques des premiers centres, et le cinder cone du Cap Mavrorachidi - - photo © Bernard Duyck 09.2019

Santorin péninsule d'Akrotiri - à gauche(zone claire), les tufs rhyodacitiques des premiers centres, et le cinder cone du Cap Mavrorachidi - - photo © Bernard Duyck 09.2019

Santorin, péninsule d'Akrotiri - les falaises de Red Beach, marquée par des zones d'éboulements - photo © Bernard Duyck 09.2019

Santorin, péninsule d'Akrotiri - les falaises de Red Beach, marquée par des zones d'éboulements - photo © Bernard Duyck 09.2019

Santorin, péninsule d'Akrotiri - Black Beach, entre le Cap Mavros et le cap Vounia - photo © Bernard Duyck 09.2019

Santorin, péninsule d'Akrotiri - Black Beach, entre le Cap Mavros et le cap Vounia - photo © Bernard Duyck 09.2019

Santorin, péninsule d'Akrotiri - produits éruptifs plus jeunes , vu du phare - photo © Bernard Duyck 09.2019

Santorin, péninsule d'Akrotiri - produits éruptifs plus jeunes , vu du phare - photo © Bernard Duyck 09.2019

Sources :

- The morphodynamic evolution of Santorini volcanic complex – 09,2019 – Paraskevi Nomikou, Konstantinos Vouvalidis et Spyros Pavlides

- Geological Society memoir n°19 Santorini volcano – T.H.Druitt & al.1999

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog