Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #L'art sur les chemins du feu, #Excursions et voyages

A Akrotiri, on a retrouvé dans chaque maison au moins une chambre décorée de fresques ... cette caractéristique témoigne du haut niveau de vie des habitants. Elles décrivent des jeux sportifs ou des scènes culturelles, ou la vie de tous les jours, agrémentée de paysages de Santorin ou d'Egypte.

L'exécution est soignée, les détails sont précis, le spectre de couleurs naturelles étendu. Les peintures sont débutées sur un enduit ) la chaux humide, mais terminées sur un support sec.

Les pigments utilisés sont l'ocre et la jarosite pour le jaune, l'ocre ou l'hématite pour le rouge, et le bleu égyptien. Les contours sont dessinés au graphite. Les couleurs sont utilisées de façon unie, sans dégradés.

Akrotiri - fresques de la Maison des dames - Musée de la préhistoire - photo © Bernard Duyck 09.2019

Akrotiri - fresques de la Maison des dames - Musée de la préhistoire - photo © Bernard Duyck 09.2019

Akrotiri - fresques de la Maison des dames - détail sur les vêtements d'une jeune femme, "la dame aux Papyrus" - Musée de la préhistoire - - photo © Bernard Duyck 09.

Akrotiri - fresques de la Maison des dames - détail sur les vêtements d'une jeune femme, "la dame aux Papyrus" - Musée de la préhistoire - - photo © Bernard Duyck 09.

Akrotiri - fresques de la Maison des dames - scène d'offrande à la maitresse de maison, ou à la déesse - photo © Bernard Duyck 09.2019

Akrotiri - fresques de la Maison des dames - scène d'offrande à la maitresse de maison, ou à la déesse - photo © Bernard Duyck 09.2019

Fresques retrouvées dans la "Maison des dames" .

La maison étagée a été nommée ainsi suite à la découverte de fresques avec des personnages féminins et des papyrus, motif emprunté au culte Egyptien de la déesse Hathor.

Une autre fresque dépeint le préparation d'une cérémonie par la maitresse de maison ; Une dame y arbore des seins lourds, appartenance physique, selon Marinatos, à une matrone mariée.

Ces figures féminines, d'âge différents, représentent une communauté féminine familiale d'Akrotiri, lors d'une cérémonie d'offrandes à la déesse.

Les femmes portent soit une jupe colorée descendant jusqu'aux chevilles et une blouse avec des manches jusqu'au coude, soit une robe à manches courtes, décolletée bien au-dessous des seins. Les vêtements sont tissés et souvent ornés de bandes.

Akrotiri - Xeste 3 - jeune fille, cueilleuse de safran en fleurs - Doc. Marinatos

Akrotiri - Xeste 3 - jeune fille, cueilleuse de safran en fleurs - Doc. Marinatos

Akrotiri - Xeste 3 - fresque des cueilleuses de safran - Doc. Marinatos

Akrotiri - Xeste 3 - fresque des cueilleuses de safran - Doc. Marinatos

Akrotiri - Xeste 3 - fresque dela Maitresse des animaux - Doc. Marinatos

Akrotiri - Xeste 3 - fresque dela Maitresse des animaux - Doc. Marinatos

Fresques de "Potnia Theron", la Maîtresse des animaux et de la collecte de crocus en fleurs.

Décorant une paroi au second étage de la maison Xeste 3 / chambre 3, une jeune fille, au crane en partie rasé (tête grise) laissant quelques mèches de cheveux long et en habits festifs, cueille des crocus en fleurs sur une colline. Cette collecte témoigne d'une activité économique importante, et du commerce du safran. Cette fresque représente le niveau humain de la société ... le niveau divin est dépeint dans une autre partie de l'étage, avec l'offrande des pistils à la grande déesse, assise sur un podium et tenant un griffon ailé en laisse. Un singe lui offre une poignée de crocus, tandis qu'une jeune fille prépare un autre panier avec des fleurs. Aucun contact direct entre humains et la déesse. On retrouve singe et griffon sur des peintures murales de Knossos.

Cette maison est considérée comme un endroit d'initiation et de rites de passage, de part la disposition des lieux et les diverses fresques.

Akrotiri - fresque des singes bleus - Musée de la préhistoire - photo © Bernard Duyck 09.2019
Akrotiri - fresque des singes bleus - Musée de la préhistoire - photo © Bernard Duyck 09.2019

Akrotiri - fresque des singes bleus - Musée de la préhistoire - photo © Bernard Duyck 09.2019

Fresque de la chambre des singes bleus (chambre B6)

Le thème de la fresque, qui décore la chambre Beta , est la célébration de la nature. Dans un paysage dépeignant la nature de Thêra, eau dans le bas, rochers, et arbres, les singes sont représentés dans une composition, en diverses poses, avec une impression de mouvement correspondant à leur attitude naturelle, laissant penser que le peintre a pu observer directement ces singes, importés de l'est de la Méditerranée.

On retrouve à Knossos une fresque similaire, preuve que ces deux îles étaient occupées par des hommes et femmes de la civilisation Minoenne.

 

Sources :

- Akrotiri – Thera and the east Mediterranean – by Nanno Marinatos / Edit. Militos

- Esprit de pays – une brève histoire du safran - link

- Fira – Musée de la préhistoire

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog