Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Piton de La Fournaise - Le Dolomieu examiné par les équipes de l'OVPF - photo début septembre 2019

Piton de La Fournaise - Le Dolomieu examiné par les équipes de l'OVPF - photo début septembre 2019

Depuis le 11 octobre une reprise de la sismicité est observée sous le Piton de la Fournaise. Ainsi 36 séismes volcano-tectoniques superficiels (< 2 km sous le sommet) ont été enregistrés sous la zone sommitale entre le 11 et le 15 octobre. Des séismes plus profonds sont également enregistrés (sous le sommet et sous le flanc est).

Piton de La Fournaise - Histogramme représentant le nombre de séismes volcano-tectoniques superficiels enregistrés entre le 1 et le 15 octobre 2019 (© OVPF-IPGP).

Piton de La Fournaise - Histogramme représentant le nombre de séismes volcano-tectoniques superficiels enregistrés entre le 1 et le 15 octobre 2019 (© OVPF-IPGP).

Cette sismicité est accompagnée d’une reprise de l’inflation (gonflement) de la base et du sommet de l’édifice du Piton de la Fournaise. Cette inflation de l’édifice est synonyme d’une pressurisation du réservoir magmatique superficiel localisé à environ 2-2,5 km sous le sommet.

Piton de La Fournaise - Illustration de la déformation sur les derniers deux mois. Sont ici représentées des lignes de base (variation de distance entre deux récepteurs GPS) traversant l'édifice du Piton de la Fournaise, au sommet (en haut), à la base du cône terminal (au milieu) et en champ lointain (en bas). Une hausse est synonyme d'élongation et donc de gonflement du volcan ; inversement une diminution est synonyme de contraction et donc de dégonflement du volcan. (© OVPF-IPGP).

Piton de La Fournaise - Illustration de la déformation sur les derniers deux mois. Sont ici représentées des lignes de base (variation de distance entre deux récepteurs GPS) traversant l'édifice du Piton de la Fournaise, au sommet (en haut), à la base du cône terminal (au milieu) et en champ lointain (en bas). Une hausse est synonyme d'élongation et donc de gonflement du volcan ; inversement une diminution est synonyme de contraction et donc de dégonflement du volcan. (© OVPF-IPGP).

En parallèle les concentrations en CO2 dans le sol sont toujours en diminution en champ lointain (secteurs Plaine des Cafres et Plaine des Palmistes) et en faible augmentation en zone proximale (Gite du Volcan). Ces évolutions de concentrations en CO2 sont en accord avec une remontée profonde de magma des zones profondes (diminution des concentrations en zone distale) vers le réservoir superficiel (augmentation des concentrations en zone proximale).
A noter que ce processus de recharge du réservoir superficiel peut durer plusieurs jours à plusieurs semaines avant que le toit du réservoir ne se fragilise et ne se rompt, donnant ainsi lieu à une injection de magma vers la surface et à une éruption, mais peut également s’arrêter sans donner lieu à brève échéance à une éruption.

 

Source : OVPF - Retrouvez l’ensemble des informations relatives à l’activité du Piton de la Fournaise sur les différents médias de l'OVPF-IPGP:
- le site internet (
http://www.ipgp.fr/fr/ovpf/actualites-ovpf),
- le compte Twitter (
https://twitter.com/obsfournaise?lang=fr),
- et le compte facebook (
https://www.facebook.com/ObsVolcanoPitonFournaise/)

Bogoslof - 2vents boueux actifs - photo 10.2019 Maggie Mooney-Seus / NOAA Fisheries via AP

Bogoslof - 2vents boueux actifs - photo 10.2019 Maggie Mooney-Seus / NOAA Fisheries via AP

La population d'otaries à fourrure du nord de l'Alaska s'est fortement amenuisée depuis trois décennies, mais les mammifères marins apparaissent en nombre croissant dans un lieu improbable: une île minuscule qui forme la pointe émergée d'un volcan sous-marin actif, le Bogoslof

Des évents sur l’île Bogoslof continuent de cracher de la boue, de la vapeur et des gaz sulfureux deux ans après une éruption qui a envoyé des nuages ​​de cendres sur la trajectoire des avions à réaction passant par la mer de Béring. Pourtant, les femelles d'otaries à fourrure trouvent les plages rocheuses de l’île éloignée propices à l’accouchement.

Bogoslof - otaries à fourrure , un adulte et un groupe de jeunes - photo 10.2019 Maggie Mooney-Seus / NOAA Fisheries
Bogoslof - otaries à fourrure , un adulte et un groupe de jeunes - photo 10.2019 Maggie Mooney-Seus / NOAA Fisheries

Bogoslof - otaries à fourrure , un adulte et un groupe de jeunes - photo 10.2019 Maggie Mooney-Seus / NOAA Fisheries

En 2015, les biologistes ont estimé le taux de croissance annuel d'un peu plus de 10% à environ 28. 000 bébés sur l'île. L'estimation 2019 sera probablement plus de 36.000 petits.

Les éruptions de 2016 et 2017 ont inondé le paysage de rochers et ont tué toute la végétation. Elles ont également changé la morphologie de l'île.

La nourriture dans les eaux profondes proches pourrait être un facteur dans le comportement des phoques. Les phoques de Bogoslof mangent des calamars et du northern smoothtongue, un poisson d’eau profonde qui ressemble à un éperlan, trouvés à proximité et donc rapportés plus rapidement aux jeunes à nourrir. Bogoslof est également plus proche des aires d'alimentation hivernales au sud des îles Aléoutiennes, permettant probablement aux jeunes d'atteindre les lieux avec moins de risques en cas de tempête dans la mer de Béring.

 

Le Bogoslof se distingue de bien des volcans des Aléoutiennes. Une récente publication dans Nature fait état de bulles géantes d'un diamètres de 440 mètres – un record - , repérées par des hydrophones basse fréquence lors de l'émission d'un grondement quelques secondes avant chaque éruption.

 

Sources :

- Anchorage Daily News , reprenant des indications de NOAA Fisheries

- AAAS Science - Underwater volcano belched explosive bubbles larger than a stadium

Bogoslof - fumerolle bouillonnante - photo Chris Waythomas / AVO juillet 2019

Bogoslof - fumerolle bouillonnante - photo Chris Waythomas / AVO juillet 2019

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog