Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques, #Sismologie
Chapparastique - 08.11.2019 / 10h28 - photo MARN

Chapparastique - 08.11.2019 / 10h28 - photo MARN

Le volcan Chaparrastique / San Miguel, au Salvador, présente des changements dans son comportement sismique

Dès la première semaine d'octobre, la sismicité enregistrée via le réseau de surveillance sismique du volcan San Miguel a commencé à se modifier progressivement et a été maintenue à ce jour. Ce changement est associé à des événements d'impulsion plus importants, mettant en évidence la présence de petites fractures dans le conduit du système volcanique.

 

San Miguel - Indice de fréquence, montre l'évolution de la genèse de la sismicité enregistrée en 2019

 

L'état d'activité volcanique n'est pas considéré comme un danger à très court terme, mais il indique qu'il y a des variations dans les conditions d'équilibre du système.

Les images capturées par la caméra de surveillance volcanique située dans le volcan Pacayal ne montrent pas la présence de gaz ou de vapeur provenant du cratère.

 

Source : Information spéciale du Marn – 08.11.2019 / 16h45

Popocatépetl - 09.11.2019 / 09h12 - photo WebcamsdeMexico

Popocatépetl - 09.11.2019 / 09h12 - photo WebcamsdeMexico

Popocatépetl - 09.11.2019 / 09h43  - photo WebcamsdeMexico

Popocatépetl - 09.11.2019 / 09h43 - photo WebcamsdeMexico

Au Popocatépetl, 64 exhalations ont été identifiées, accompagnées de gaz et parfois de légères quantités de cendres au cours des dernières 24 heures. Les plus importantes ont été présentées le 9 novembre à 08h58 et à 09h41. h, les deux à une hauteur de 2 km au nord-ouest, une explosion s'est produite à 09h23, entre ces deux dernières exhalaisons. De plus, 52 minutes de tremblement ont été enregistrées.

 

À partir d’aujourd’hui matin et au moment de la rédaction de ce rapport, l’émission constante de gaz volcaniques dispersés au nord-ouest est observée.

Cette activité reste dans le cadre de l'alarte Amarillo fase2.

 

Source : Résumé d'activité du 9 novembre 2019 / 11h locale – Cenapred

Askja - un complexe de caldeira - photo Tour guide in Iceland 08.2019

Askja - un complexe de caldeira - photo Tour guide in Iceland 08.2019

En Islande, un essaim sismique marque le volcan Askja depuis le début de la semaine du 04 au 10 novembre. Le plus fort séisme de Magnitude 3,4 s 'est produit le 9 novembre à 21h36.

Plus de 200 séismes ont marqué une faille orientées nord-sud.

La cause de cette activité sismique n'est pas bien identifiée : en relation avec une activité tectonique, ou avec une injection en dyke.

 

Le système volcanique de l'Askja, long de 190 km et large de plus de 20 km fait partie de la zone volcanique nord, et consiste en un volcan central, culminant à 1.510 mètres asl. et contenant un complexe de caldeiras dont la plus jeune est l' Öskjuvatn, occupée par un lac , et un essaim de fissures.

Le type d'activité qui marque ces fissures est soit effusive, soit phréatomagmatique explosive. La dernière éruption remonte à 1961, et fut effusive.

 

Sources : IMO et Icelandic volcanoes

Askja - essaim sismique au 10.11.2019  / 08h30  -  Doc.IMO
Askja - essaim sismique au 10.11.2019  / 08h30  -  Doc.IMO
Askja - essaim sismique au 10.11.2019  / 08h30  -  Doc.IMO

Askja - essaim sismique au 10.11.2019 / 08h30 - Doc.IMO

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog