Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques, #Sismologie
Merapi - panache éruptif du 17.11.2019 / 10h46 WIB - photo BPPTKG

Merapi - panache éruptif du 17.11.2019 / 10h46 WIB - photo BPPTKG

Une éruption a eu lieu ce 17 novembre à 10h46 WIB au Merapi / Java, accompagnée d'un panache montant à une altitude de près de 4.000 mètres asl, soit une hauteur de 1.000 mètres environ ,

et générant des chutes de cendres sur un secteur sud-ouest. Elle a été enregistrée avec une amplitude max. de 70 mm , durant 155 secondes, sur les sismogrammes.

Le BPPTKG signale une sismicité ce 16 novembre marqué par un grand nombre de séismes hybrides et de séismes volcaniques.

 

Sources : BPPTKG, PVMBG et Magma Indonesia

Merapi - sismicité au 16.11.2019 - Doc BPPTKG

Merapi - sismicité au 16.11.2019 - Doc BPPTKG

Merapi - sismicité du 16-17.11.2019 - Doc Magma Indonesia

Merapi - sismicité du 16-17.11.2019 - Doc Magma Indonesia

Au cours de la semaine écoulée, la sismicité du volcan Chaparrastique / San Miguel, au Salvador, continue de présenter de légères anomalies dans le nombre de tremblements de terre et leurs fréquences. Ces changements sont associés à des événements à haute fréquence avec un certain degré d'impulsivité et une amplitude supérieure, l mettant en évidence la présence de fissures et de conduits associés à des modifications de la pression des fluides et du magma dans la partie peu profonde du conduit du système volcanique.

 

L'activité du volcan, pour le moment, n'est pas considérée comme un danger pour la population, mais elle indique qu'il existe des variations dans les conditions d'équilibre du système.

 

Source : MARN

Chaparrastique - Le cadre noir montre une légère augmentation du comportement du nombre de séismes. La ligne noire divise l'indice de fréquence.  Les points noirs au-dessus de zéro représentent les séismes à haute fréquence et en dessous de zéro, les séismes faibles. Activité associée à l'ouverture de fissures et de conduits due à la pression due aux mouvements de fluide dans le système volcanique interne. - Doc. MARN 17.11.2019

Chaparrastique - Le cadre noir montre une légère augmentation du comportement du nombre de séismes. La ligne noire divise l'indice de fréquence. Les points noirs au-dessus de zéro représentent les séismes à haute fréquence et en dessous de zéro, les séismes faibles. Activité associée à l'ouverture de fissures et de conduits due à la pression due aux mouvements de fluide dans le système volcanique interne. - Doc. MARN 17.11.2019

Chaparrastique  - photo archives via Noel Campos Twitter / 07.2016

Chaparrastique - photo archives via Noel Campos Twitter / 07.2016

Un essaim de séismes a commencé vers midi aujourd'hui sur la dorsale de Reykjanes.

Environ 20 séismes de M>3.0 ont été détectés et à 13h17, le plus grand séisme de l'essaim était de M4,5. L'essaim est situé à 45 km au sud-ouest de Reykjanes.

Près de 200 tremblements de terre moins importants ont été détectés depuis midi et l'essaim continue.

L’OMI a reçu des informations faisant état de séismes ressentis dans la péninsule de Reykjanes, dans la région de la capitale et à Akranes.

Des tremblements de terre de magnitude similaire ont été enregistrés pour la dernière fois en juin 2018 et un essaim intense s'est produit dans la même zone en juin et juillet 2015, le plus grand séisme ayant alors été M5.0 et sept tremblements de terre> M4.0.

 

Source : IMO

Reykjanes ridge - sismicité / localisation et magnitude des séismes au 16.11.209 / 20h30 - IMO (2)
Reykjanes ridge - sismicité / localisation et magnitude des séismes au 16.11.209 / 20h30 - IMO (2)
Reykjanes ridge - sismicité / localisation et magnitude des séismes au 16.11.209 / 20h30 - IMO (2)

Reykjanes ridge - sismicité / localisation et magnitude des séismes au 16.11.209 / 20h30 - IMO (2)

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog