Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

Le 5 novembre, avec l'appui de la Garde nationale, un survol de reconnaissance a été effectué dans le cratère du volcan Popocatepetl. Au cours de ce survol, des spécialistes du CENAPRED, du CNPC, et de chercheurs de l'Institut de géophysique de l'UNAM ont pu observer la formation du dôme numéro 85, d'un diamètre de 210 m et de 80 m d'épaisseur, avec une surface irrégulière. Le cratère interne a un diamètre de 350 m et une profondeur approximative de 90 m. 

Popocatépetl - survol du volcan et du dôme #85 - Doc. Cenapred / CNPC/ UNAM / Seguridad
Popocatépetl - survol du volcan et du dôme #85 - Doc. Cenapred / CNPC/ UNAM / Seguridad
Popocatépetl - survol du volcan et du dôme #85 - Doc. Cenapred / CNPC/ UNAM / Seguridad

Popocatépetl - survol du volcan et du dôme #85 - Doc. Cenapred / CNPC/ UNAM / Seguridad

Au cours des dernières 24 heures, 96 exhalaisons ont été identifiées, accompagnées de gaz et de légères quantités de cendres, ainsi que six explosions, deux modérées à 11h07 et 22h19 qui ont généré une colonne de 1,5 km et éjecté des matériaux incandescents; et quatre mineures à 17h24, 21h49, 22h27 et 00h09 aujourd'hui . De plus, un séisme volcano-tectonique d'une magnitude préliminaire de 1,9 et 148 minutes de tremblement a été enregistré.

A 11h le 5 octobre, on a observé une légère émission constante de vapeur d’eau et de gaz volcaniques. Toute émission contenant des cendres sera dispersée vers l’ouest-sud-ouest .

L'alerte volcanique est maintenu à JAUNE PHASE 2.

Popocatépetl - explosion du 05.11.2019 / 22h52 (post rapport Cenapred) - WencamsdeMexico

Popocatépetl - explosion du 05.11.2019 / 22h52 (post rapport Cenapred) - WencamsdeMexico

NB : un survol de l'Iztaccihuatlcan a été effectué ce 5 novembre, sans observation d'une quelconque activité.

 

Sources : Cenapred, Unam, CNPC

Volcan Iztaccíhuatl  - aucune activité remarquée lors du survol du 05.11.2019 par Cenapred / CNPC/ UNAM / Seguridad

Volcan Iztaccíhuatl - aucune activité remarquée lors du survol du 05.11.2019 par Cenapred / CNPC/ UNAM / Seguridad

Sur Kyushu, l'Aso et le Sakurajima présentent toujours des émissions de cendres.

Les cendres de l'Aso devraient se disperser vers le nord-est.

Un panache de cendres du Sakurajima est rapporté le 5 octobre à 4.000 mètres d'altitude, en dispersion vers le sud-est (VAAC Tokyo) , variant vers le nord-est (Version JMA).

Le JMA a enregistré pour la période du 1° au 5 novembre 2019 un total de 31 éruptions et 18 explosions au cratère Minamidake.

Asosan - Volcanic Ash Advisory du 06.11.2019 - Doc. VAAC Tokyo

Asosan - Volcanic Ash Advisory du 06.11.2019 - Doc. VAAC Tokyo

Sakurajima - Volcanic Ash Advisory du 06.11.2019 - Doc. VAAC Tokyo

Sakurajima - Volcanic Ash Advisory du 06.11.2019 - Doc. VAAC Tokyo

Au Kuchinoerabujima, dans l'archipel des Ryukyu, les séismes volcaniques, au nombre de 20 le 05,11 et le flux de dioxyde de soufre sont en augmentation. Un panache volcanique est renseigné à 1.050 mètres d'altitude.

 

Sources : Japan Meteorological Agency et VAAC Tokyo

Carte de situation des zones thermales et du système de  failles El Ángel - volcans Chiles  / Cerro Negros - Doc. IGEPN

Carte de situation des zones thermales et du système de failles El Ángel - volcans Chiles / Cerro Negros - Doc. IGEPN

Les sources thermales et les zones fumeroliennes associées au complexe volcanique Chiles-Cerro Negros font l'objet d'une surveillance périodique par l'IGEPN depuis 2014. En raison de la hausse de température remarquable d'une zone située au sud du complexe volcanique, des membres du personnel de l'Institut de géophysique ont effectué des travaux de mesure de gaz, avec MultiGAS et des mesures de température, de pH et de conductivité, dans les champs de fumerolles et les sources thermales de El Hondón, Aguas Hediondas et Lagunas Verdes, situés au sud du volcan Chiles, en fin octobre.

Zone des sources chaudes d'El Hondón, au sud du volcan Chiles -  Doc. IGEPN - 22 octobre 2019.

Zone des sources chaudes d'El Hondón, au sud du volcan Chiles - Doc. IGEPN - 22 octobre 2019.

L'observatoire conclut :

Les zones de ffumerolles ne montrent pas de concentrations de SO2, ce gaz pourrait éventuellement être retenu dans le système hydrothermal.

La proportion et la concentration de CO2 et de H2S à Aguas Hediondas et à Lagunas Verdes sont très élevées. Cela doit être pris en compte par le personnel lors des futures campagnes de travail.

Une diminution des rapports CO2 / H2S a été observée, ce qui pourrait indiquer une perturbation du système hydrothermal, avec une augmentation possible de la quantité de soufre.

La conductivité et la température des sources chaudes d’Aguas Hediondas maintiennent leur tendance à la hausse, tandis que le pH continue de baisser, augmentant ainsi son acidité.

Le champ El Hondón a la température la plus élevée (85 ° C) trouvée dans les sources thermales de la région et dans tout l’Équateur. La proportion d'eau dans le gaz est de 96,8% avec 3,2% de CO2.

 

Source : IGEPN

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog