Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
WI tour operators débarquant pour aider 12 minutes après l'éruption le 09.12.2019 - photo M. Schade

WI tour operators débarquant pour aider 12 minutes après l'éruption le 09.12.2019 - photo M. Schade

Un bilan plus exact de l'éruption sur White island a été dressé par la Police :

sur les 47 personnes présentes sur l'île,

- 5 sont confirmées mortes,

- 31 sont toujours hospitalisées dont 27 brûlées sur au moins 30% de leur corps et avec un pronostic vital engagé pour plusieurs d'entre eux, 3 ont pu sortir,

- et 8 sont portées disparues et présumées mortes (dont 6 corps repérés).

Depuis le 10 décembre au matin, l'activité sismique est restée faible, mais nous continuons à voir des jets périodiques de vapeur et de gaz provenant de la zone de ventilation active. Le niveau d'alerte volcanique reste au niveau 3. Le code de couleur de l'aviation reste à orange.

Au cours des 24 prochaines heures, nous estimons toujours une probabilité égale d'absence d'éruption ou d'une éruption de taille plus petite / similaire qui aurait un impact sur le plancher du cratère principal, sur la base de nos observations et mesures.

 

Quant au mécanisme éruptif : « L'éruption ; entraînée par la vapeur qui en résulte, également appelée éruption hydrothermale ou phréatique, peut se produire soudainement et avec peu ou pas d'avertissement. La dilatation de l'eau en vapeur se fait à une vitesse supersonique et le liquide peut atteindre 1.700 fois son volume d'origine. Cela produit des impacts catastrophiques.

L'énergie d'expansion est suffisante pour briser la roche solide, creuser des cratères et éjecter des fragments de roche et des cendres à des centaines de mètres de l'évent. Nous connaissons des sites en Nouvelle-Zélande où des matériaux ont été soufflés à plus de 3 km de l'évent par de telles éruptions. »

 

Source : GeoNet Volcano bulletin Dec 10 2019 16h20 locale - et médias locaux.

-White island - webcam 1 min avant l'éruption / 14h10 NZDT 09.12.2019  ... personnes présentes dans la cratère  - Doc . GeoNet

-White island - webcam 1 min avant l'éruption / 14h10 NZDT 09.12.2019 ... personnes présentes dans la cratère - Doc . GeoNet

Vidéo White island 09.12.2019 - by Michael Schade / RNZ

Retour au reste de l'actualité après cette journée dramatique du 09.12 ...

 

Au Kamchatka, des spécialistes de la branche Kamchatka du conseil d'experts russe sur les prévisions sismiques, les risques sismiques et l'évaluation des risques (KF RES) ont conclu que la probabilité d'une éruption de l'Avachinsky au cours du mois prochain a été augmentée. Les conclusions sont basées sur un ensemble de données géophysiques et sismologiques obtenues dans la branche Kamchatka du Service Géophysique du RAS (KF Fitz EGS RAS).

Ce 9 décembre, de l'incandescence nocturne a été observée sur une fissure.

 

L'Avachinsky est localisé à une trentaine de kilomètres de Pétropavlovsk. Sa dernière éruption remonte à 2001 (GVP)

 

Source : Kam 24

Avachinsky - incandescence nocturne le 09.12.2019 - photo Artem Vynogradov @ northeastman86 / via Kam 24 (1024x683)

Avachinsky - incandescence nocturne le 09.12.2019 - photo Artem Vynogradov @ northeastman86 / via Kam 24 (1024x683)

Sabancaya - résumé de l'activité entre le 2 et le 8.12.2019 - Doc. IG Peru

Sabancaya - résumé de l'activité entre le 2 et le 8.12.2019 - Doc. IG Peru

L'activité éruptive du volcan Sabancaya entre le 2 et le 8 décembre 2019 est restée à des niveaux modérés, avec l'enregistrement d'une moyenne de 22 explosions par jour, modérées, et l'émission conséquente de cendres à une hauteur de maximum 4.200 mètres.

Pour cette période, 1.255 séismes ont été enregistrés, ainsi que 4 anomalies thermiques, entre 1 et 12 MW.

 

Pour la semaine suivante, la présence d'un dôme de lave à l'intérieur du cratère du volcan Sabancaya conduit à présenter 3 scénarios possibles:

Scénario 1: correspond à une activité explosive légère à modérée telle que celle enregistrée par le Sabancaya ces dernières années, associée , bien sûr, à la croissance lente ou à la montée du dôme de lave.

Scénario 2: croissance et effondrement du dôme de lave avec génération de coulées pyroclastiques de faible volume.

Scénario 3: correspond à des éruptions effusives liées à la localisation des coulées de lave.

En cas d'apparition d'explosions volcaniques avec émissions de cendres, elles se disperseront, le 9 décembre, vers le secteur ouest du volcan avec des vents qui atteindraient 50 km / h. Entre le 10 et le 16 décembre, les vents disperseraient les cendres vers le secteur sud-est du volcan avec des vents allant jusqu'à 50 km / h.

 

Source : I.G.Peru

Sabancaya- panache montant à 4.200 mètres environ le 08.12.2019 / 11h36 - webcam IGPeru

Sabancaya- panache montant à 4.200 mètres environ le 08.12.2019 / 11h36 - webcam IGPeru

Au Chili, le Nevados de Chillan poursuit son activité explosive, au départ de 4 centres d'émission dans le cratère Nicanor, et effusive, sans avance notoire des coulées. La sismicité des dernières 24 heures est modérée, et caractérisée par des séismes volcano-tectoniques, des séismes LP (en relation avec les explosions)et VLP et du trémor.

 

Sources : Sernageomin & Onemi

Nevados de Chillan - carte des zones à risques actualisée au 08.12.2019

Nevados de Chillan - carte des zones à risques actualisée au 08.12.2019

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog