Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

Depuis environ 4h00 du matin ce 11 décembre, le niveau du trémor volcanique a considérablement augmenté sur l'île de White island. Cela s'est accompagné d'émissions vigoureuses de vapeur et de jets de boue localisés dans plusieurs des cratères créés par l'éruption de lundi. Les volcanologues du GeoNet interprètent ces signaux comme des preuves de la pression continue élevée des gaz à l'intérieur du volcan. (GeoNet bulletin alerte volcanique mise à jour # 4)

A 17h30, le niveau de trémor volcanique a continué d'augmenter et est maintenant au plus haut niveau observé depuis l'éruption de 2016.

Toutes ces données de surveillance à ce jour, y compris le vol de gaz d'hier, suggèrent que le magma peu profond à l'intérieur du volcan est à l'origine du tremblement, du flux de gaz et de l'activité des jets observés dans les cratères créés lors de l'éruption.

Selon les experts du GeoNet, il existe une probabilité moyenne (40 à 60% de chances) d'une future éruption dans les prochaines 24 heures.

Le niveau d'alerte volcanique reste au niveau 3. (GeoNet bulletin alerte volcanique mise à jour # 5)

 

Source : GeoNet

White Island - variations du trémor entre le 11 novembre et le 11 décembre 2019 - Doc. GeoNet

White Island - variations du trémor entre le 11 novembre et le 11 décembre 2019 - Doc. GeoNet

White island - sismicité le 11.12.2019 / 08h48 NZDT - Doc. GeoNet

White island - sismicité le 11.12.2019 / 08h48 NZDT - Doc. GeoNet

A l'Etna, quatre cratères présentent une activité entre le 2 et le 8 décembre 2019 selon l' INGV : une activité strombolienne marque la Voragine, la Bocca Nuova et le nouveau cratère sud-est, et le cratère nord-est.

A partir du 7 décembre, l'amplitude du trémor est en hausse.

Les flux de dioxyde de soufre restent à un niveau moyen, et ceux de dioxyde de carbone dans le sol ont une légère tendance à augmenter. (INGV Bulletin hebdomadaire Etna)

Etna - localisation des sources de trémor - Doc. INGV bulletin 02 au 08.12.2019

Etna - localisation des sources de trémor - Doc. INGV bulletin 02 au 08.12.2019

Au niveau du NSEC, on remarque de petites bouffées de cendres noires le 9 décembre et de l'incandescence nocturne, également visible au NEC et à la Voragine

 

Sources : INGV OE et INGVvulcani

Etna NSEC - bouffées de cendres le 09.12.2019 - photo INGVvulcani

Etna NSEC - bouffées de cendres le 09.12.2019 - photo INGVvulcani

Etna - incandescence nocturne à la Voragine et au NSEC le 09.12.2019 - photo INGVvulcani

Etna - incandescence nocturne à la Voragine et au NSEC le 09.12.2019 - photo INGVvulcani

Etna - images Sentinel-2 , respectivement en bandes 4,3,2 (dessus) et 12,11,4 (dessous) du 09.12.2019 - un clic pour agrandir
Etna - images Sentinel-2 , respectivement en bandes 4,3,2 (dessus) et 12,11,4 (dessous) du 09.12.2019 - un clic pour agrandir

Etna - images Sentinel-2 , respectivement en bandes 4,3,2 (dessus) et 12,11,4 (dessous) du 09.12.2019 - un clic pour agrandir

Au Stromboli, la semaine du 2 au 8 décembre est caractérisée par une activité strombolienne explosive, au rythme moyen de 12 épisodes horaires (06.12) à 24 épisodes horaires (08.12) , accompagnée de dégazage et de spattering. Elle se situe dans les zones cratériques nord et centre-sud.

La sismicité et la déformation ne montrent pas de variations significatives.

Le flux de dioxyde de soufre reste à un niveau moyen-élevé.

 

Source : INGV

Relief ombré de la zone du cratère de Stromboli obtenu par traitement d'image acquis par drone le 9 juillet 2019 (Collaboration avec le groupe de drones GEOMAR Helmholtz Center for Ocean Research Kiel, Allemagne). En haut à gauche de l'île de Stromboli, le rectangle noir indique la zone de intérêt, la ligne courbe noire et la ligne dentelée rouge indiquent, respectivement, la pente morphologique et les bords du cratère.

Relief ombré de la zone du cratère de Stromboli obtenu par traitement d'image acquis par drone le 9 juillet 2019 (Collaboration avec le groupe de drones GEOMAR Helmholtz Center for Ocean Research Kiel, Allemagne). En haut à gauche de l'île de Stromboli, le rectangle noir indique la zone de intérêt, la ligne courbe noire et la ligne dentelée rouge indiquent, respectivement, la pente morphologique et les bords du cratère.

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog