Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Shishaldin - anomalies thermiques au 26.12.2019 / 13h05 - Doc. Mirova_MODIS_Latest10NTI

Shishaldin - anomalies thermiques au 26.12.2019 / 13h05 - Doc. Mirova_MODIS_Latest10NTI

Au Shishaldin, sur l'île Unimak dans les Aléoutiennes, une éruption de bas niveau se poursuit.

Cependant, la sismicité rete plus élevée que les jours précédents, et des températures de surface très élevées ont été détectées au cours de la nuit au sommet ... une coulée de lave ective a été observée par satellite ; elle s'étend sur 500-1.000 mètres sur le flanc nord-est.

Les alertes et code aviation restent à Watch et orange.

Des explosions épisodiques et des effondrements du front de coulée peuvent produire à tout instant de petit panaches de cendres.

 

Sources : AVO, Mirova et Sentinel-2

Shishaldin - Sentinel-2 L1C image on 2019-12-26 bands 12,11,8A (dessus) et Sentinel-2 L1C image on 2019-12-26 SWIR (dessous) - un clic pour agrandir
Shishaldin - Sentinel-2 L1C image on 2019-12-26 bands 12,11,8A (dessus) et Sentinel-2 L1C image on 2019-12-26 SWIR (dessous) - un clic pour agrandir

Shishaldin - Sentinel-2 L1C image on 2019-12-26 bands 12,11,8A (dessus) et Sentinel-2 L1C image on 2019-12-26 SWIR (dessous) - un clic pour agrandir

Le VAAC Anchorage renseigne une remise en suspension sous l'effet des vents de cendres au Novarupta, estimée présentes à une altitude de vol 060 / 1.800 mètres.

Ce phénomène est courant en hiver et se répète chaqua année.

 

Source : VAAC Anchorage 26,12,2019 / 23h33 UTC

Mont Titiroa - the coral Rock - photo R.Turnbull / GNS Science

Mont Titiroa - the coral Rock - photo R.Turnbull / GNS Science

Une idée de voyage dans le sud de la Nouvelle-Zélande, dans le Parc National de Fiordland, au Mont Titiroa, où :

une ancienne chambre de magma du Gondwana, qui a été érodée, peut se découvrir dans un pays des merveilles de pinacles épars et de rochers aux formes étranges.

Mont Titiroa - Rock basins - photo  J.Thomson /  GNS Science

Mont Titiroa - Rock basins - photo J.Thomson / GNS Science

Le granit blanc qui forme le sommet et les hautes crêtes du mont Titiroa s'est formé sous forme de magma liquide à une profondeur de 10 à 15 km le long d'une ligne étendue sur la marge du Gondwana il y a environ 120 millions d'années. Ces chambres magmatiques alimentaient une chaîne de volcans à la surface au-dessus d'eux. Cette chaîne de magmatisme peut être retracée à travers la Nouvelle-Zélande jusqu'au Queensland (Australie) et aussi en Antarctique. À cet endroit, les roches sus-jacentes ont toutes été érodées pour révéler le magma fossilisé, maintenant cristallisé en granit. L'altération a brisé le granit en rochers épars et empilés et plus loin en sable meuble, contenant des cristaux de feldspath, de quartz et de mica biotite.

C'est un endroit idéal pour explorer le labyrinthe de roches sculptées - un paradis pour les photographes! Vous remarquerez que sur certaines des surfaces de granit il y a des dépressions en forme de bol. Ceux-ci ont mis des dizaines de milliers d'années à se former sous l'action du gel et du dégel de la glace à la surface de la roche. Pensez à compter les rochers qui sont de forme arrondie tandis que d'autres sont éclatés en dalles minces.

 

Source : Geotrips - A moonscape of sculpted granite rockslink

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog