Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
 White island - Observation de lave au niveau des évents créés lors de l'éruption du 9 décembre 2019  - photo GeoNet 22.01.2020

White island - Observation de lave au niveau des évents créés lors de l'éruption du 9 décembre 2019 - photo GeoNet 22.01.2020

Les observations visuelles de la semaine dernière et du lundi 20 janvier à Whakaari/White Island montrent que de la lave a été extrudée dans les évents créés par l'éruption du 9 décembre. Dans les bulletins précédents, GeoNet informait sur la présence du magma à un niveau très peu profond sous le plancher du cratère, et confirme ce 22 janvier que ce magma est remonté à la surface.

Les mesures de gaz en suspension dans l'air lundi 20 montrent qu'elles sont toujours aux niveaux élevés attendus après une éruption, et que la température de l'évent reste très chaude (> 400° C).

Hormis des émissions mineures de cendres les 23 et 26 décembre, aucune activité éruptive significativement soutenue ou forte n'a été observée depuis l'éruption du 9 décembre.

Compte tenu de ces nouvelles observations, les volcanologues ont revu le jugement d'expert sur la probabilité d'éruption. Il reste très peu probable (1% de chance) qu'il y ait une autre éruption au cours d'une période de 24 heures au cours des 4 prochaines semaines.

Le niveau d'alerte volcanique reste au niveau 2 Le code couleur de l'aviation reste jaune

L'alerte volcanique de niveau 2 indique des troubles modérés à accrus avec un risque d'éruption, y compris des éruptions imprévisibles et potentiellement mortelles entraînées par la vapeur.

 

Source : GeoNet

Klyuchevskoy -  activité explosive du 11.01.2020 / 7h34 - webcam IVS FEB RAS KVERT

Klyuchevskoy - activité explosive du 11.01.2020 / 7h34 - webcam IVS FEB RAS KVERT

Le KVERT rapporte une activité eruptive continuelle au Klyuchevskoy, avec ce 22 janvier 2020 des explosions accompagnées de panaches de cendres à 5.000 – 5.500 mètres asl, dérivant sur 388 km vers le nord-est du volcan.

Ces éruptions explosives de type strombolien se poursuivent depuis le 1° novembre 2019.

Le code aviation reste orange, en raison de la possibilité de panaches émis entre 5 et 7 km.à tout moment.

 

Source : KVERT

Taal - tout l'écosystème de volcano island est perturbé par les cendres émises lors de la phase éruptive - photo 22.01.2020 via Volcanologia Esia

Taal - tout l'écosystème de volcano island est perturbé par les cendres émises lors de la phase éruptive - photo 22.01.2020 via Volcanologia Esia

Aux Philippines, une émission faible à modérée de panaches blancs chargés de vapeur à 50 à 500 mètres de hauteur est observée au cratère principal du Taal, dérivant vers le sud-ouest. Les émissions de dioxyde de soufre (SO2) ont été mesurées à une moyenne de 141 tonnes / jour.

Au cours des dernières 24 heures, le réseau sismique du Taal, qui peut enregistrer de petits tremblements de terre indétectables par le PSN, a enregistré quatre cent soixante-sept (467) tremblements de terre volcaniques, dont huit (8) tremblements de terre à basse fréquence.

Le niveau d'alerte 4 reste en vigueur sur le volcan Taal.

Taal - magnitude des  séismes entre le 12 et le 23.01.2020 / 10h47 loc.  - Doc. Phivolcs

Taal - magnitude des séismes entre le 12 et le 23.01.2020 / 10h47 loc. - Doc. Phivolcs

Taal - profondeur et localisation des séismes entre le 17 et le 23 janvier 2020 / 10h47 - Doc. Phivolcs (640x452)

Taal - profondeur et localisation des séismes entre le 17 et le 23 janvier 2020 / 10h47 - Doc. Phivolcs (640x452)

Taal - interférogramme Sentinel-1 entre le 15.01.2020 et le 21.01.2020, et zones d'extension - Doc. Diapason / P-SBAS - Geohazards Tep via Sotis Valkaniotis

Taal - interférogramme Sentinel-1 entre le 15.01.2020 et le 21.01.2020, et zones d'extension - Doc. Diapason / P-SBAS - Geohazards Tep via Sotis Valkaniotis

Quelques graphiques et une interférométrie radar par Sentinel-1 permettent de constater une déformation et des déplacements de surface le long d'un axe sud-ouest / nord-est suivant la localisation de forts séismes superficiels sur la rive gauche du lac Taal.

D'autres images prises de la statio spatiale / Maxar témoignent de panaches de cendres remobilisées par les vents (pas de nouvelles émissions dues à l'activité)

 

Sources : Phivolcs, ISS, MAXAR et images Sentinel ESA

 Taal - cendres remises en suspension - Doc. 22.01.2020  ISS / astro Christina Koch

Taal - cendres remises en suspension - Doc. 22.01.2020 ISS / astro Christina Koch

 Taal - cendres remises en suspension - Doc. 22.01.2020 /  MAXAR / Twitter

Taal - cendres remises en suspension - Doc. 22.01.2020 / MAXAR / Twitter

Taal volcano island - photo drone légendée par Phivolcs - 21.01.2020

Taal volcano island - photo drone légendée par Phivolcs - 21.01.2020

Le lundi 20 janvier 2020, six nouveaux volcans de boue ont été repérés dans le sud de Trinidad-et-Tobago. Le géologue et chercheur Xavier Moonan a profité des médias sociaux pour partager les nouvelles formations de Los Iros, car d'autres activités géologiques ont également été découvertes.

Selon Moonan, les nouveaux cônes se produisent tous le long de la trace de la rupture de la faille sismique d'août 2018, qui a totalement décalé des routes le long de RE Trace.

"Des reflets pétroliers et un fort envoi d'hydrocarbures accompagnent l'écoulement de la boue", a-t-il noté.

Des échantillons de boue ont également été prélevés pour d'autres études.

 

Source : The Watchers

Trinidad & Tobago - volcans de boue dans le sud - photo 20.01.2020  Xavier Moonan via The Watchers

Trinidad & Tobago - volcans de boue dans le sud - photo 20.01.2020 Xavier Moonan via The Watchers

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog