Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Sabancaya  - résumé d'activité du 30.12.2019 au 05.01.2020 - doc.  IG Peru

Sabancaya - résumé d'activité du 30.12.2019 au 05.01.2020 - doc. IG Peru

L'Institut géophysique du Pérou (IGP) rapporte que l'activité éruptive du volcan Sabancaya est maintenue à des niveaux modérés; c'est-à-dire avec l'enregistrement continu d'explosions modérées et l'émission de cendres qui en résulte.

- Au cours de la période du 30 décembre 2019 au 5 janvier 2020, l'IGP a enregistré et analysé la survenue d'environ 1179 séismes d'origine volcanique, dont le pourcentage le plus élevé est associé à la circulation des fluides (magma, gaz,etc.) à l'intérieur du volcan.

- Pendant cette période, il y a eu en moyenne 9 explosions par jour d'intensité moyenne à faible, accompagnées de colonnes de gaz et de cendres jusqu'à 2 km de haut au-dessus du sommet du volcan, dispersées au nord, au sud-est et à l'est de Sabancaya.

- Le suivi de la déformation de la structure volcanique, à l'aide de données GNSS (traitées avec des orbites rapides), n'enregistre pas d'anomalies significatives.

- Une anomalie thermique de 4 MW, associée à la présence d'un dôme de lave dans le cratère du volcan, d'environ 280 m de diamètre. Il convient de noter que le nombre d'anomalies a été réduit en raison de la nébulosité élevée dans la région.

Il est recommandé de maintenir le niveau d'alerte volcanique à orange , assorti d'une zone interdite de 12 km de rayon autour du cratère.

Ubinas - résumé de l'activité entre le 29.12.2019 et le 05.01.2020 - Doc. IG Peru

Ubinas - résumé de l'activité entre le 29.12.2019 et le 05.01.2020 - Doc. IG Peru

L'activité éruptive du volcan Ubinas reste à de faibles niveaux.

À ce jour, l'énergie des séismes qui serait associée à la montée du magma à la surface a considérablement diminué.

De même, il y a des émissions faibles et sporadiques de gaz bleuâtres (d'origine magmatique) et de vapeur d'eau, observées à travers des caméras de surveillance.

Selon ce scénario, la possibilité d'apparition d'explosions volcaniques et / ou d'émissions de cendres est faible. Il est recommandé de baisser le niveau d'alerte volcanique de l'orange au jaune, et de ne pas s'approchez dans un rayon de moins de 6 km du cratère du volcan.

 

Source : I.G.Peru

Yellowstone - sismicité durant l'année 2019 - Doc. Michael Poland / USGS

Yellowstone - sismicité durant l'année 2019 - Doc. Michael Poland / USGS

L'USGS / YVO a fait un bilan de l'activité en 2019 du Yellowstone :

- L'activité sismique de l'année a été globalement faible. Il y a eu 1217 tremblements de terre localisés en 2019, ce qui est bien inférieur à la moyenne de 1500 à 2500 tremblements de terre par an. Environ la moitié de ces tremblements de terre se sont produits dans le cadre de 11 essaims de tremblements de terre distincts.

- Les schémas de déformation de Yellowstone ont pour la plupart suivi les tendances établies. Les stations GPS de la caldeira de Yellowstone ont montré un affaissement continu des dômes résurgents, avec de petites fluctuations probablement liées aux conditions météorologiques saisonnières.

Contrairement à la caldeira, la zone autour du bassin Norris Geyser augmentait depuis 2015, mais ce soulèvement s'est progressivement ralenti s'arrêter à la fin de 2018. Après aucun mouvement de montée ou de descente au cours des 9 premiers mois de 2019, la zone Norris a commencé à se calmer en septembre / octobre, s'enfonçant d'environ 3 cm à la fin de 2019 .

Yellowstone - Vue aérienne de la nouvelle zone thermale, au centre gauche. La zone thermique existante du lac Tern est la tache blanche brillante du sol dans la partie centrale supérieure de l'image. - Doc. M.Poland / USGS

Yellowstone - Vue aérienne de la nouvelle zone thermale, au centre gauche. La zone thermique existante du lac Tern est la tache blanche brillante du sol dans la partie centrale supérieure de l'image. - Doc. M.Poland / USGS

- L'année 2019 a également vu la première visite dans la toute nouvelle zone thermale de Yellowstone, près du lac Tern, du côté est de la caldeira.Des températures d'ébullition étaient présentes juste sous la surface à quelques endroits, et il y avait des évents libérant du gaz chaud qui comprenait du sulfure d'hydrogène (H2S). Mais il n'y avait pas d'eau à la surface

En 2019, le Steamboat geyser a battu son propre record, avec 48 éruptions! La période la plus longue entre les éruptions était d'un peu plus de 17 jours, tandis que la plus courte était de 3 jours et 3 heures - elle-même un record pour le temps le plus court entre les grandes éruptions d'eau du geyser.

 

Source : Yellowstone volcano Observatory , caldera chronicles : Yellowstone the year 2019 in review 

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog