Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

L'Ingemmet rapporte que le dôme de lave présent dans le cratère du Sabancaya a perdu 65% de son volume entre décembre 2019 et janvier 2020, et est donc partiellement détruit ; une partie s'est effondrée et une autre a été expulsée dans les émissions de cendres.

Sabancaya - dôme actif dans le cratère - extrait d'une vidéo Ingemmet

Sabancaya - dôme actif dans le cratère - extrait d'une vidéo Ingemmet

Selon l'analyse des images satellites (Planet Scope, LandSat et Sentinel 2) en février 2017, la présence d'un dôme à l'intérieur du cratère du volcan Sabancaya d'un diamètre de 85 m et d'une superficie de 5.674 m² a été observée. Par la suite, en 2017 et 2018, une croissance significative a été observée, et en septembre 2018, le dôme avait déjà une superficie de 18.003 m².

Au cours de l'année 2019, la croissance du dôme a été plus importante, atteignant une superficie d'environ 50.000 m². Grâce aux données obtenues par les professionnels de l'OVI, il a été possible de calculer un volume de 4,6 millions de m³ avec un taux d'extrusion de 0,05 m³ / s (mètres cubes par seconde).

 

Sources : Ingemmet / OVI

Villarica- Fontaines de lave du 18.01.202 / 01h33  - webcam POVI

Villarica- Fontaines de lave du 18.01.202 / 01h33 - webcam POVI

Au Villarica, malgré un taux d'activité qualifié de faible, on a obervé des fontaines de lave les 18,129,20 et 22 janvier 2020, expulsées par un mécanisme de gaz-piston récurrent pour ce volcan. Le puit de lave d'où est originaire la lave ne mesure que 4-5 mètres de diamètre selon le POVI.

 

Source : POVI

Ebeko - 20.01.2020 - photo Leonid Kotenko

Ebeko - 20.01.2020 - photo Leonid Kotenko

L'Ebeko, sur l'île de Paramishir au nord des Kouriles, poursuit ce mois de janvier 2020 une activité explosive intermittente modérée à forte et des émissions de cendres.

De telles explosions sont observées tous les 4-7 jours par les satellites, avec autant d'avis de dispersion de cendres par le VAAC Tokyo.

Ce 26 janvier, les volcanologues ont observé un panache de cendres à 1.700 mètres asl., dérivant vers le sud-est sur 5 km.

Le code aviation reste orange depuis le début du mois, en raison de ces possibles explosions pouvant se produire à tout instant.

 

Source : KVERT

Péninsule de Reykjanes / Mt. Thorbjorn (triangle noir) - inflation / Sentinel-1 InSAR 18.01-24.01.2020  et essaim sismique  - Doc. IMO
Péninsule de Reykjanes / Mt. Thorbjorn (triangle noir) - inflation / Sentinel-1 InSAR 18.01-24.01.2020  et essaim sismique  - Doc. IMO

Péninsule de Reykjanes / Mt. Thorbjorn (triangle noir) - inflation / Sentinel-1 InSAR 18.01-24.01.2020 et essaim sismique - Doc. IMO

En Islande dans la péninsule de Reykjanes, l'IMO renseigne un essaim sismique doublé d'une inflation centrée à l'ouest du Mt. Thorbjorn, depuis le 21 janvier 2020.

Cette inflation, au nord-est de Grindavik, est particulièrement rapide, autour de 3-4 mm par jour et a accumuler à cette date jusqu'à 2 cm. ; elle est détectée par les stations GPS et les images InSAR, et vraisemblablement en liaison avec une petite accumulation de magma à une profondeur de quelques kilomètres, estimée à un volume de 1 million de m³.

L'activité du système volcanique de Svartsengi se produit au niveau d'une frontière de plaques, et peut être due à une accumulation magmatique , ou encore être en lien avec l'activité tectonique ... à suivre.

 

Source : IMO

Reykjanes péninsule - localisation et magnitude des séismes au 26.01.2020 / 19h25 - Doc. IMO
Reykjanes péninsule - localisation et magnitude des séismes au 26.01.2020 / 19h25 - Doc. IMO

Reykjanes péninsule - localisation et magnitude des séismes au 26.01.2020 / 19h25 - Doc. IMO

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog