Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Taal - panache de cendres gris du 14.01.2020 - photo Ernie Peranedondo / Philippine Star

Taal - panache de cendres gris du 14.01.2020 - photo Ernie Peranedondo / Philippine Star

Au cours des dernières 24 heures, l'activité du volcan Taal a été caractérisée par une éruption continue mais généralement plus faible du cratère principal en raison de processus magmatiques et hydro-volcaniques. Cette éruption en cours a généré des panaches gris foncé chargés de vapeur qui ont atteint environ 1.000 mètres de haut et ont dispersé des cendres au sud-ouest du cratère principal.

Le lac de cratère semble s'être en grande partie vidé après l'épisode phréatique de Dimanche, et le fountaining de Lundi matin. Volcano island est recouverte de cendres.

Taal - volcano island recouverte de cendres des émissions continues - photo Philippine Star / Walter Bolosos

Taal - volcano island recouverte de cendres des émissions continues - photo Philippine Star / Walter Bolosos

De nouvelles fissures et crevasses ont été observées à Sinisian, Mahabang Dahilig, Dayapan, Palanas, Sangalang, Poblacion, Mataas na Bayan, Lemery; Pansipit, Bilibinwang, Agoncillo; Poblacion 1, Poblacion 2, Poblacion 3, Poblacion 5, Talisay et Poblacion, San Nicolas. Une fissure a traversé la route reliant Agoncillo à Laurel, Batangas.

Taal - une des nombreuses fisures - photo 14.01.2020 Inquirerdotnet

Taal - une des nombreuses fisures - photo 14.01.2020 Inquirerdotnet

Taal - nombreuses fisures - photo 14.01.2020 Phivolcs Dots

Taal - nombreuses fisures - photo 14.01.2020 Phivolcs Dots

Le Philippine Seismic Network a tracé un total de quatre cent soixante-six (466) séismes volcaniques depuis 13h00, le 12 janvier 2020. Cent cinquante-six (156) d'entre eux ont été ressentis avec des intensités allant de l'intensité I - V.

Depuis 05h00 le 14 janvier 2020 jusqu'à 05h00 aujourd'hui, il y a eu cent cinquante-neuf (159) tremblements de terre volcaniques et vingt-huit (28) ont été ressentis avec des intensités allant de l'Intensité I à III. Une telle activité sismique intense signifie probablement une intrusion magmatique continue sous l'édifice Taal, ce qui peut conduire à une activité éruptive supplémentaire.

 

Les émissions de dioxyde de soufre (SO2) ont été mesurées à une moyenne de 1686 tonnes / jour le 14 janvier 2020.

Ces émissions de SO2 des 12 et 13 janvier se sont dispersées sur le Pacifique ouest. Une image Sentinel-5P TROPOMI du 14 janvier suggère une altitude élevée et partiellement stratosphérique ( commentaire de Simon Carn)

Taal - concentrations en dioxyde de soufre -  détection le 13.01.2020 par  Ozone Mapping Profiler Suite (OMPS) à bord du  NOAA-NASA Suomi-NPP satellite.

Taal - concentrations en dioxyde de soufre - détection le 13.01.2020 par Ozone Mapping Profiler Suite (OMPS) à bord du NOAA-NASA Suomi-NPP satellite.

Taal - dispersion du SO2 émis les 12-13 janvier 2020 - détection sur image de Sentinel-5P Tropomi du 14.01.2020 / 01h07- 6h16 UT - Doc. via S.Carn

Taal - dispersion du SO2 émis les 12-13 janvier 2020 - détection sur image de Sentinel-5P Tropomi du 14.01.2020 / 01h07- 6h16 UT - Doc. via S.Carn

L'impact des cendres sur les populations est important, alors que certains évécués tentent de rentrer dans la zone interdite pour prendre soin de leurs animaux.

Le niveau d'alerte 4 reste en vigueur sur le volcan Taal. Cela signifie qu'une éruption explosive dangereuse est possible en quelques heures ou jours.

Taal - tout être vivant est impacté par les cendres émises - photos Philippine star 14.01.2020 - un clic pour agrandir Taal - tout être vivant est impacté par les cendres émises - photos Philippine star 14.01.2020 - un clic pour agrandir

Taal - tout être vivant est impacté par les cendres émises - photos Philippine star 14.01.2020 - un clic pour agrandir

Dans les interview des responsables du Phivolcs, il ressort une crainte de voir se répéter le scénario des éruptions historiques, qui se sont accompagnées, après l'apparition de fissures, d'explosions avec base surges mortelles (1911, 1965, 1966)

Taal - éruption mortelle du 30.01.1911  -  Gruesome photo from National Geographic/  April 1912

Taal - éruption mortelle du 30.01.1911 - Gruesome photo from National Geographic/ April 1912

Taal - dépôts de base surge de l'éruption de1965 -  photo USGS

Taal - dépôts de base surge de l'éruption de1965 - photo USGS

Sources : Phivolcs, Philippine Star, Simon Carn, Global Volcanism Program

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog