Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

L’activité du volcan Taal au cours de la journée du 16 janvier a été caractérisée par une faible émission de panaches chargés de vapeur à 800 mètres au dessus du cratère principal, suivi d'une dérive vers un secteur sud-ouest . Un total de 9 explosions, faibles et discrètes (Phivolcs), ont été enregistrées par le réseau de surveillance. Elles ont généré des panaches de cendres gris foncé de 100 à 800 mètres de haut et des cendres dispersées du sud-ouest à l'ouest du cratère principal.

Aucune fissure supplémentaire n'a été cartographiée, ni signalée. On a observé que les fissures existantes identifiées dans les barangays de Lemery, Agoncillo, Talisay et San Nicolas dans la province de Batangas(au nord et à l'ouest du lac Taal) s'élargissaient de quelques centimètres. Une fissure fumante a été récemment observée sur les pentes nord de l'île du volcan Taal. 

Un recul du rivage a été observé dans tout le lac Taal.

Le lac du cratère principal a disparu, et seules des fumerolles ont été observées lors d'un survol par drone.

Taal - image Sentinel-1 AWS du 15.01.2020 - les cendres recouvrent Volcano island et les eaux du lac Taal environnant; le lac du cratère principal a disparu (Doc. Copernicus EMS) un clic pour agrandir  - à titre de comparaison, une image NASA Earth Observatory  OLI 2014 / Joshua Stevens, using Landsat data from the U.S. Geological Survey. Caption by Kathryn Hansen.
Taal - image Sentinel-1 AWS du 15.01.2020 - les cendres recouvrent Volcano island et les eaux du lac Taal environnant; le lac du cratère principal a disparu (Doc. Copernicus EMS) un clic pour agrandir  - à titre de comparaison, une image NASA Earth Observatory  OLI 2014 / Joshua Stevens, using Landsat data from the U.S. Geological Survey. Caption by Kathryn Hansen.

Taal - image Sentinel-1 AWS du 15.01.2020 - les cendres recouvrent Volcano island et les eaux du lac Taal environnant; le lac du cratère principal a disparu (Doc. Copernicus EMS) un clic pour agrandir - à titre de comparaison, une image NASA Earth Observatory OLI 2014 / Joshua Stevens, using Landsat data from the U.S. Geological Survey. Caption by Kathryn Hansen.

Taal - Le lac de cratère principal avant l'éruption (photo ULBruxelles) et sa morphologie actuelle, vue par drone le 16.01.2020 (photo Raffy Tima / GMA News /Twitter)
Taal - Le lac de cratère principal avant l'éruption (photo ULBruxelles) et sa morphologie actuelle, vue par drone le 16.01.2020 (photo Raffy Tima / GMA News /Twitter)

Taal - Le lac de cratère principal avant l'éruption (photo ULBruxelles) et sa morphologie actuelle, vue par drone le 16.01.2020 (photo Raffy Tima / GMA News /Twitter)

Le Philippine Seismic Network a tracé un total de six cent trente-quatre (634) tremblements de terre volcaniques depuis 13h00, le 12 janvier 2020. Cent soixante-quatorze (174) d'entre eux enregistrés aux magnitudes M1.2 - M4.1 et ont été ressentis aux intensités I à V.

Depuis 5 h le 16 janvier 2020 jusqu'à 5 h aujourd'hui, il y a eu soixante-cinq (65) tremblements de terre volcaniques tracés, dont deux (2) enregistrés à des magnitudes M1,3 - M3.1 et ont tous deux été ressentis à l'intensité I. Le réseau de volcans Taal a enregistré neuf cent quarante-quatre (944) tremblements de terre volcaniques, dont vingt-neuf (29) tremblements de terre à basse fréquence. 

Taal - séismes du 10 au 16 janvier 2020 - Doc.Phivolcs

Taal - séismes du 10 au 16 janvier 2020 - Doc.Phivolcs

Taal - Interférométrie radar Sentinel -1 A,B (entre le 9 janvier et le 15 janvier 2020) qui témoigne de l'importante déformation des environs et du volcan - la zone noire, recouverte par les cendres, ne fourni aucune mesure - doc. Copernicus

Taal - Interférométrie radar Sentinel -1 A,B (entre le 9 janvier et le 15 janvier 2020) qui témoigne de l'importante déformation des environs et du volcan - la zone noire, recouverte par les cendres, ne fourni aucune mesure - doc. Copernicus

Une interférométrie radar a été réalisée par Sentinel-1 entre le 9 et le 15 janvier et montre une très importante déformation du sol.

Cela signifie qu'une intrusion magmatique continue sous l'édifice volcanique du Taal, ce qui peut conduire à de nouvelles activités éruptives.

Le niveau d'alerte 4 reste en vigueur .

Une carte montrant la caldeira de Taal et ses environs. Notez que la caldeira se trouve à l'intersection de failles majeures et que la marge topographique s'étend bien au-delà de la marge du lac de la caldeira. Doc. de la NASA Earth Observing System (EOS) Volcanology and their slide set compilé par Peter Mouginis-Mark (University of Hawaii) / GVP

Une carte montrant la caldeira de Taal et ses environs. Notez que la caldeira se trouve à l'intersection de failles majeures et que la marge topographique s'étend bien au-delà de la marge du lac de la caldeira. Doc. de la NASA Earth Observing System (EOS) Volcanology and their slide set compilé par Peter Mouginis-Mark (University of Hawaii) / GVP

Sources :

- Phivolcs Dost

- Sentinel-1 radar , via CopernicusEMS

- Global volcanism Program

Commenter cet article

prudencio 17/01/2020 16:10

je vous dit bravo pour ces photos mais cela fait quand même très peur quand t'on vois tous cela

Articles récents

Hébergé par Overblog