Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

À la lumière des données de surveillance de l'Etna entre le 17 et le 23 février, il est mis en évidence une activité intra-cratèrique strombolienne et effusive du cratère de la Voragine. Des émissions de cendres discontinues sont observées au cratère nord-est et au nouveau cratère SE.

Une faible activité de fracturation sismique est signalée; amplitude du tremblement volcanique dans le niveau moyen.Les réseaux de surveillance des déformations du sol de l'Etna n'ont montré aucun changement significatif à signaler au cours de la semaine dernière.

Le flux de SO2 est à un niveau moyen-bas.

Le flux d'HCl est à un niveau moyen.

Le flux de CO2 des sols se situe à des niveaux moyens-bas.

La pression partielle de CO2 dissous ne présente pas de variations importantes.

Etna - Tiré du bord est de la Bocca Nuova montrant l'embouchure effusive située sur le flanc sud du cône de cendre (noir, à gauche de la photo) situé à l'intérieur de la  Voragine le 19 février 2020 (photo F. Ciancitto). / INGVvulcani

Etna - Tiré du bord est de la Bocca Nuova montrant l'embouchure effusive située sur le flanc sud du cône de cendre (noir, à gauche de la photo) situé à l'intérieur de la Voragine le 19 février 2020 (photo F. Ciancitto). / INGVvulcani

Etna cratères sommitaux le 19.02.2020 - Sentinel-2 L1C image on 2020-02-19 bands 12,4,2

Etna cratères sommitaux le 19.02.2020 - Sentinel-2 L1C image on 2020-02-19 bands 12,4,2

En détail, l'activité explosive s'est produite par une seule bouche située au sommet du cône intracratérique, et a été caractérisée par de petites explosions stromboliennes, souvent riches en cendres; tandis que l'émission de lave de la bouche effusive placée sur le flanc sud du cône avait un caractère pulsatile générant le chevauchement de coulées de lave qui se déversent dans la dépression ouest de la Bocca Nuova (BN-1).

Il a également été observé qu’une nouvelle dépression de subsidence se forme à l’intérieur de la partie centrale de la Bocca Nuova entre BN-1 et BN-2 .

L 'activité strombolienne était en petite augmentation en soirée du 25 février.

 

Source : INGV OE

 Etna , activité des cratères sommitaux le 25.02.2020 / 16h19 UTC - photo J.Nasi / Butterfly Helicopters

Etna , activité des cratères sommitaux le 25.02.2020 / 16h19 UTC - photo J.Nasi / Butterfly Helicopters

Poas - dégazage et turbulences dans le lac acide le 25.02.2020 / 10h37 - webcam Ovsicori

Poas - dégazage et turbulences dans le lac acide le 25.02.2020 / 10h37 - webcam Ovsicori

Au Costa-Rica, aucune éruption cutanée n'est signalée au Poas.

L'activité sismique est plus importantece 25 février par rapport à la veille. Une légère augmentation de l'activité sismique est observée avec de fréquents séismes volcaniques de basse fréquence (LP) qui montrent une augmentation d'amplitude, comme dans le trémor volcanique presque continu.

En raison de la variabilité de la direction des vents, entre 7 et 9 heures du matin, il y avait de fortes concentrations de gaz magmatiques dans le Mirador. Il y a également une augmentation des concentrations de SO2 atteignant des pics pouvant atteindre 25 parties par million. Une légère augmentation de l'inflation du bâtiment volcanique se poursuit de manière continue.

 

Au volcan Rincon de la Vieja, l'activité sismique est maintenue avec des tremblements de terre volcaniques occasionnels de basse fréquence (LP) et de faible amplitude, en plus d'un trémor d'amplitude variable. Entre 7 heures et 9 heures du matin, l'ampleur du tremblement a considérablement augmenté.

Entre 5 et 8 heures du matin, il a été possible d'observer une panache de gaz et de vapeur d'eau qui a réussi à s'élever au-delà de 500 mètres au-dessus du niveau du cratère, avant que la couverture nuageuse ne vienne compromettre la visibilité .

 

Source : Ovsicori

Rincon de La Vieja - panache de vapeur le 25.02.2020 /  6h20  - photo Ovsicori

Rincon de La Vieja - panache de vapeur le 25.02.2020 / 6h20 - photo Ovsicori

 Santiaguito - image Landsat 8 bands 7 SWIR du 23.02.2020 - via R.Escobar-Wolf / MTU

Santiaguito - image Landsat 8 bands 7 SWIR du 23.02.2020 - via R.Escobar-Wolf / MTU

En complément des informations données hier, l'activité du Santiaguito s'accompagne d'émissions de matériaux chauds ( coulées de blocs ou de lave?) dans le sdrainages, repérées sur les images nocturnes du satellite Landat 8 bands 7 SWIR ... situation peu commune au Santiaguito comme le remarque R. Escobar-Wolf.

 

Source : image Landsat 8 via R. Escobar-Wolf / MTU

Taal - retour des eaux dans le cratère principal et petits panaches de vapeur - image Sentinel-2 L1C image du 2020-02-22 bands 4,3,2 - un clic pour agrandir
Taal - retour des eaux dans le cratère principal et petits panaches de vapeur - image Sentinel-2 L1C image du 2020-02-22 bands 4,3,2 - un clic pour agrandir

Taal - retour des eaux dans le cratère principal et petits panaches de vapeur - image Sentinel-2 L1C image du 2020-02-22 bands 4,3,2 - un clic pour agrandir

L'activité dans le cratère principal du Taal a été caractérisée ces derniers jours par de faible émissions de panaches de vapeur entre 50 et 100 mètres de haut, dérivant vers le nord-est.

A noter, le retour des eaux dans le cratère principal.

La sismicité renseigne pour le 25 février, 45 séismes volcaniques, dont 2 ressentis à Brgy, Bilibinwang, Agoncillo et Batangas,avec une intensité I. Le 26 février, ce sont 32 séismes volccaniques qui ont été recensés.

 

Source : Phivolcs

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog