Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Piton de La Fournaise - visite des équipes de l'OVPF / IPGP au site éruptif - Doc OVPF / Twitter

Piton de La Fournaise - visite des équipes de l'OVPF / IPGP au site éruptif - Doc OVPF / Twitter

L’éruption qui a débuté au Piton de La Fournaise le 10/02/2020 aux alentours de 10h50 heure locale se poursuit.

L’intensité du trémor volcanique (indicateur de l’intensité de l’éruption) est relativement stable sur les dernières 24h.

Actualité de La fournaise, du Taal et du Nevado del Ruiz.

L’amélioration des conditions météorologiques survenue ce jour a permis un accès au site éruptif à pied ainsi qu’un survol. Ces deux missions montrent qu’aujourd’hui seule la coulée descendant vers l’est est encore active. Son front se situait vers 12h00 (heure locale) ce 13 février en contre-bas du cratère Marco vers 1900 m d’altitude, soit à environ 6,5 km de la RN2.

Un cône d’environ 30 m de haut, a débuté son édification autour des 3 évents restant actifs ce matin. Ces évents localisés à environ 2200m d’altitude, produisent des fontaines de lave modestes d’une hauteur de 10 à 15 m (au-dessus du cône volcanique en construction). - voir photo du dessus.

Piton de La Fournaise - anomalies thermiques au 13.02.2020 / 19h20- Doc.Mirova _MODIS_Latest10NTI

Piton de La Fournaise - anomalies thermiques au 13.02.2020 / 19h20- Doc.Mirova _MODIS_Latest10NTI

Les débits de surface estimés, à partir des données satellites via les plateformes HOTVOLC (OPGC - université d'Auvergne) et MIROVA (université de Turin), restent fortement perturbés par les mauvaises conditions météorologiques observées autour du Piton de la Fournaise. Les rares mesures effectuées, relèvent des débits inférieurs à10 m³/s.

 

Source : OVPF

Retrouvez l’ensemble des informations relatives à l’activité du Piton de la Fournaise sur les différents médias de l'OVPF-IPGP:
- le site internet (http://www.ipgp.fr/fr/ovpf/actualites-ovpf),
- le compte Twitter (https://twitter.com/obsfournaise?lang=fr),
- et le compte facebook (https://www.facebook.com/ObsVolcanoPitonFournaise/)

Coucher de soleil sur l'éruption, les images d'Antoine Bera Uploaded by IMAZPRESS Réunion on 2020-02-14.

Après la descente au niveau d'alerte 3 le 26 janvier 2020, l'état du volcan Taal au cours des trois semaines suivantes a été caractérisé par une activité sismique volcanique moins fréquente, une stabilisation de la déformation du sol des édifices de Taal Caldera et Taal Volcano Island (TVI) et une faible vapeur / émissions de gaz dans le cratère principal, justifiant le passage à l'alerte niveau 2.

Taal - photo Mahar Lagmay /  UP NOAH / 25.01.2020

Taal - photo Mahar Lagmay / UP NOAH / 25.01.2020

Depuis le 26 janvier, les séismes volcaniques enregistrés par le Taal Volcano Network (TVN) ont atteint en moyenne 141 événements / jour. Le nombre et l'énergie des tremblements et des événements de basse fréquence associés à l'activité dans le magma peu profond et la région hydrothermale sous l'édifice TVI ont également diminué. Ces paramètres sont cohérents avec le dégazage du magma en bassin plutôt qu'avec le transport actif du magma vers et depuis le réservoir de magma peu profond sous TVI.

Les données du système de positionnement global continu (GPS) du 13 janvier au 11 février ont enregistré un affaissement net de la caldeira de Taal et de TVI, après un soulèvement sur la caldeira du nord-ouest et un affaissement de TVI du 12 au 13 janvier. Des affaissements le long de la vallée de la rivière Pansipit, où de nombreuses fissures se sont produites, ont également été enregistrés par la surveillance GPS de la campagne du 24 au 27 janvier. Le comportement global de déformation du sol du volcan Taal pour les périodes ci-dessus indique un affaissement post-éruptif et une relaxation de l'édifice après l'arrêt du transport de magma, signalé par une activité de tremblement de terre hybride, le 18 janvier.

Le dioxyde de soufre ou le flux de SO2 basé sur les données de la campagne Flyspec étaient en moyenne de 62 tonnes / jour depuis le 26 janvier, ce qui correspond à une source de magma peu ou faiblement dégazante, à une diminution de l'activité du panache ou à l'absorption de gaz volcanique par un lac en récupération au cratère principal et par la récupération de TVI. système hydrothermal.

L'activité dans le cratère principal a été caractérisée par la génération de faibles panaches chargés de vapeur, compatibles avec une diminution des troubles magmatiques.

Le niveau d'alerte 2 signifie qu'il y a une diminution des troubles mais ne doit pas être interprété comme signifiant que les troubles ont cessé ou que la menace d'éruption a disparu. Si une tendance à la hausse ou un changement prononcé des paramètres surveillés prévient une éruption potentielle, le niveau d'alerte peut être relevé au niveau d'alerte 3.

 

Source : Phivolcs

Emisión de gases y ceniza del Ruiz alcanzó 1.000 metros de altura - Uploaded by La Patria Manizales on 2020-02-13.

Le Service Géologique de Manizales / Colombie signale des émissions de cendres au Nevado del Ruiz ce 13 février à 10h25 et 11h.

Le panache de gaz et cendres a atteint une hauteur d'environ 1.000 mètres, se dispersant vers le nord-ouest du cratère Arenas, avec des chutes de cendres dans ce secteur.

Le niveau d'activité est à Amarillo

 

Source : SGC Manizales

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog