Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

L'INSIVUMEH a enregistré au Fuego / Guatemala 5 à 12 explosions modérées de type strombolien par heure qui ont généré un panache de cendres grises qui a atteint env. 4 500 m-4 700 m asl et dérivé W et SW.

De plus, un panache blanc qui a atteint 4 300 m asl et a dérivé vers l'ouest et le sud-ouest est observé.

Le matériau d'incandescence est éjecté à une hauteur approximative de 100 m à 200 m au-dessus du cratère avec des avalanches modérées autour du cratère, principalement dans les barrancas Seca, Taniluya, Ceniza, Santa Teresa, Trinidad, Las Lajas, avec des retombées légères.

Une coulée de lave longue de 300 mètres est décrite dans la barranca Ceniza, avec des avalanches modérées à fortes du front de coulée.

Des chutes de cendres ont été signalées dans plusieurs zones sous le vent, dont Santa Sofía (12 km SW), Morelia (9 km SW), Panimaché I et II (8 km SW), Finca Palo Verde, San Pedro Yepocapa (8 km NO), Sangre de Cristo ( 8 km WSW) et El Porvenir (8 km ENE).

 

Source : Gobierno de Guatemala, Insivumeh / 26,02,2020

Fuego - 26.02.2020, 03:41 local time

Selon le Servicio Geologico Colombiano, la sismicité liée à la dynamique des fluides, à l’intérieur des conduits volcaniques du Nevado del Ruiz , a présenté cette semaine une augmentation à la fois du nombre d’événements enregistrés et de l’énergie sismique libérée, par rapport à la semaine précédente. Cette activité sismique a été caractérisée par la présence de trémors volcaniques continus, d’impulsions de trémors volcaniques, de séismes de type longue et très longue période. Certains de ces signaux étaient associés à des émissions de gaz et de cendres, confirmées par les caméras installées sur le volcan et par les rapports du personnel de terrain et des responsables du parc naturel national de los Nevados.  

La sismicité générée par la fracturation des roches (type volcano-tectonique) a augmenté en nombre de tremblements de terre et en énergie sismique libérée, par rapport à la semaine précédente. Ce type de sismicité était localisé dans les secteurs Sud-Sud-Est, Nord-Ouest et dans le cratère Arenas et, dans une moindre mesure, dans les secteurs Nord-Ouest et Sud-Ouest du volcan. La profondeur des tremblements de terre variait de 0,8 à 6,3 km. La magnitude maximale enregistrée au cours de la semaine était de 1,7 ML (magnitude locale), correspondant au tremblement de terre enregistré le 19 février à 21 h 31 (heure locale), situé à 2,3 km au Sud-Est du cratère Arenas, à une profondeur de 3,5 km. 

La déformation de la surface volcanique, mesurée à partir des stations GNSS (Global Navigation Satellite System), n’a montré aucun changement significatif ni processus de déformation au cours de la semaine. Cependant, il est important de noter que quelques changements mineurs ont été observés dans les données obtenues par les inclinomètres. 
Dans le suivi des informations fournies sur les portails Web Mirova et NASA FIRMS, ces dernières ont signalé des anomalies thermiques d’énergie modérée sur le volcan au cours de la dernière semaine. 
Sentinel-5 P / Tropomi a enregistré ces 24 et 26,02,2020 de fortes émissions de dioxyde de soufre. ​​​​​​​

Le volcan Nevado del Ruiz continue au niveau d’activité jaune.

Source : Ingeominas

Nevado del Ruiz - émissions de SO2, respectivement les 24 et 26.02.2020 - Doc. Sentinel-5 P / Tropomi  /  DLR / Bira / ESA
Nevado del Ruiz - émissions de SO2, respectivement les 24 et 26.02.2020 - Doc. Sentinel-5 P / Tropomi  /  DLR / Bira / ESA

Nevado del Ruiz - émissions de SO2, respectivement les 24 et 26.02.2020 - Doc. Sentinel-5 P / Tropomi / DLR / Bira / ESA

Au Sakurajima, l'activité ne faiblit pas ... avec ce 27 février à 13h07 et 14h23 des panaches de cendres de volume moyen, dérivants vers le sud.

 

Source : JMA

Sakurajima - 27.02.2020 / 13h02 JST

Bulletin d'activité du Stromboli pour la semaine du 17 au 23,02,2020

À la lumière des données de surveillance, il est mis en évidence:

Une activité normale a été observée pendant cette période de type strombolien explosif accompagné de dégazage. Le taux horaire d'explosions a oscillé entre des valeurs moyennes (12 événements / h le 21 février) et des valeurs élevées (21 événements / h jour 17 février). L'intensité des explosions était principalement moyenne à élevée dans la région du Cratère nord et moyen dans la zone du cratère Centre-Sud.

Le 21 et 22 février 2020 au matin, le personnel d'INGV-OE a effectué une inspection pour surveiller l'activité explosive et les changements morphologiques de la terrasse du cratère.

Voici quelques considérations sur les observations:

Dans la zone du cratère Nord, le cratère N1 présentait un cône évasé avec une légère ouverture côté NE. Pendant les heures d'observation, il a produit des explosions d'intensité moyenne à élevée (de nombreuses explosions les produits ont atteint 200 m de hauteur) avec expulsion de matériaux grossiers (lapilli et bombes) avec des retombées abondantes sur les côtés. Le cratère N2 a montré un cône de forme régulière avec une érosion et un approfondissement plus importants que lors de l'inspection précédente (13 Janvier 2020) a produit une activité explosive de matières grossières de faible intensité (moins de 80 m de haut).

Dans la zone du cratère Centre-Sud , le cratère C a montré un pit crater d'où il a été observé une activité de souffle. Le cratère S1, surplombant la Sciara del fuoco, a montré un cratère plus grand et profonde par rapport à l'inspection précédente, elle a produit quelques explosions de gaz sous pression avec une partie modeste de matériaux fins (cendres) de faible intensité (moins de 80 m de hauteur). Le cratère S2 a montré des explosions de matériaux principalement fins parfois mélangé avec d'autres grossiers, de faible intensité.

Il fut noter un approfondissement des cratères N2, S1 et S2

Les paramètres sismologiques ne montrent pas de variations significatives. Il y a uneaugmentation du nombre de signaux de glissement de terrain la semaine dernière.Les réseaux de surveillance de la déformation des sols n'a montré aucun changement significatif à signaler pour la période considérée.

Le flux de SO2 est à un niveau moyen. Le ratio CO2 / SO2 se situe à une valeur moyenne (dernière mise à jour le 09/02/2020).

 

Source : INGV OE

Stromboli - activité explosive au cratère S1 le 21.02.2020 - photo INGVvulcani / F. Ciancitto

Stromboli - activité explosive au cratère S1 le 21.02.2020 - photo INGVvulcani / F. Ciancitto

Stromboli - Sentinel-2 L1C image on 2020-02-17 bands 12,4,2 - un clic pour agrandir

Stromboli - Sentinel-2 L1C image on 2020-02-17 bands 12,4,2 - un clic pour agrandir

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog