Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Mayon - incandescence nocturne au crétère sommital  - photo 04.02.2020 / 19h / Phivolcs

Mayon - incandescence nocturne au crétère sommital - photo 04.02.2020 / 19h / Phivolcs

Au cours des deux dernières nuits, de l'incandescence est observée au cratère sommital du Mayon, dans les Philippines, vraisemblablement causée par les gaz magmatiques chauds, et la montée douce du magma vers la surface. L'émission d'un panache de vapeur blanc, faible à modéré est rapporté, rampant sur les pentes avant de se dissiper vers un secteur ouest.

Aucun séisme volcanique n'a été enregistré ; les émissions de dioxyde de soufre sont mesurées à une moyenne de 115 tonnes par jour, et l'inflation persiste depuis début 2019.

L'alerte reste fixée à 2.

Le Phivolcs déplore le vol de deux panneaux solaires alimentant les installations de monitoring, ne permettant plus la transmission de données. Ce vol a été découvert lors de la maintenance du 5 février.

 

Source : Phivolcs-Dost

Agung - fumerolles sur le pourtour du dôme le 05.02.2020 /  -17h04 WITA - Doc. PVMBG

Agung - fumerolles sur le pourtour du dôme le 05.02.2020 / -17h04 WITA - Doc. PVMBG

Agung - petit panache le 05.02.2020 / 17h41 - Doc. Volcano YT

Agung - petit panache le 05.02.2020 / 17h41 - Doc. Volcano YT

A l'Agung, de nombreuses fumerolles entourent le dôme-galette présent dans le cratère sommital. Un petit panache blanc haut de 50 mètres environ surmonte le sommet.

Le niveau d'activité reste à III / siaga , assorti d'une zone de danger de 4 km de rayon autour du cratère et de conseils visant les drainages où des lahars secondaires peuvent se former suite aux pluies saisonnières.

 

Sources : PVMBG et Magma Indonesia

Sabancaya - tableau récapitulatif de l'activité du 27 janvier au 02 février 2020 - Doc I.G.Peru

Sabancaya - tableau récapitulatif de l'activité du 27 janvier au 02 février 2020 - Doc I.G.Peru

Au cours de la période du 27 janvier au 2 février 2020, l'IGP a enregistré et analysé au Sabancaya l'occurrence d'environ 1240 séismes d'origine volcanique, associés à la circulation de fluides (magma, gaz, etc.) à l'intérieur du volcan.

Pendant cette période, ils ont enregistré entre 8 explosions par jour, d'intensité moyenne à faible. Les panaches de gaz et de cendres sont signalés jusqu'à 1,7 km de haut au-dessus du sommet du volcan, dispersés dans les secteurs sud-est, nord-est, nord-ouest et ouest du volcan.

Le suivi de la déformation de la structure volcanique, à l'aide de données GNSS (traitées avec des orbites rapides), n'enregistre pas d'anomalies significatives.

La surveillance par satellite a permis d'identifier la présence de 4 anomalies thermiques de valeurs comprises entre 3 MW et 4 MW, associée à la présence d'un dôme de lave dans le cratère du volcan d'environ 280 m de diamètre. Il convient de noter que le nombre d'anomalies a été réduit en raison de la forte nébulosité dans la région.

Le niveau d'alerte volcanique est maintenu à orange, avec conseil de ne pas s'approcher dans un rayon de moins de 12 km du cratère.

Sabancaya- une des explosions du 05.02.2020 - Doc. I.G.Peru / CENVUL

Sabancaya- une des explosions du 05.02.2020 - Doc. I.G.Peru / CENVUL

S'il est vrai que les niveaux actuels du processus éruptif de Sabancaya ne se comparent pas à ce qui a été observé au cours des premiers mois de l'éruption (novembre et décembre 2016 et janvier 2017), il est prévu que l'activité explosive avec émissions de cendres se poursuivra au cours des prochains mois

"A ce jour, il y a encore des signaux sismiques qui indiquent la montée de nouvelles contributions de magma des profondeurs, il est donc prévu que l'activité explosive légère à modérée persistera dans les semaines et les mois suivants avec l'expulsion conséquente des cendres", d'après l'ingénieur Del Carpio.

 

Sources : IGP - Cenvul

 Fuego  - Sentinel-2 L1C image du 04.02. 2020  bands 12,11,4

Fuego - Sentinel-2 L1C image du 04.02. 2020 bands 12,11,4

Au Guatemala, le Fuego poursuit son activité explosive au rythme de 5 à 8 épisodes par heure, accompagnés de panaches de cendres atteignant une altitude de 4.900 mètres (alt. De vol 160 / VAAC Washington). Les cendres se déplacent vers le nord-est sur une vingtaine de kilomètres,a vec des retombées sur Alotenango, Ciudad Vieja et Antigua Guatemala.

De l'incandescence nocturne est liée à des pulsions à 200 mètres de hauteur et d'avalanches de blocs dans les barrancas.

 

Sources : Insivumeh, Conred, Vaac Washington et Sentinel-2

Fuego - Anomalies thermiques au 05.02.2020 / 8h15 - Doc. Mirova MODIS_VRP

Fuego - Anomalies thermiques au 05.02.2020 / 8h15 - Doc. Mirova MODIS_VRP

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog