Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Klyuchevskoy - 07.03.2020 / 07h56 -  Webcam of IVS FEB RAS, KVERT -  Частота кадров: 1 кадр/1 мин

Klyuchevskoy - 07.03.2020 / 07h56 - Webcam of IVS FEB RAS, KVERT - Частота кадров: 1 кадр/1 мин

Au Kamchatka, le Klyuchevskoy poursuit son éruption explosive modérée, caractérisée par une activité strombolienne et des émissions de gaz et vapeur.

Au cours de la nuit dernière, un enregistrement de la webcam durant 10 heures montre, tout comme les images satellites, une belle anomalie thermique. Des avalanches incandescentes sont remarquées durant 3-4 heures.

Le code aviation reste orange

 

Sources : KVERT , VAAC Tokyo et Mirova

Klyuchevskoy - anomalies thermiques au 07.03.2020 /  02h05 - Doc. Mirova_MODIS_VRP

Klyuchevskoy - anomalies thermiques au 07.03.2020 / 02h05 - Doc. Mirova_MODIS_VRP

March 6/7, 2020, ~ Extreme Activity ~ Klyuchevskoy Volcano, Russia / Vous pouvez accélérer ou ralentir cela avec les commandes vidéo fournies par YouTube.

Sur Big island, le Kilauea et la Mauna Loa ne sont PAS en éruption.

Les niveaux d'alerte et code aviation sont respectivement pour le Kilauea : normal / green – pour le Mauna Loa : advisory / yellow.

L'USGS nous fourni ses rapports d'observations hebdomadaires.

Big island - ses volcans - Les coulées de lave qui se sont produites au cours des 200 dernières années, indiquées en rouge, indiquent l'emplacement des zones de rift de Big Island. - Doc. Hilo u

Big island - ses volcans - Les coulées de lave qui se sont produites au cours des 200 dernières années, indiquées en rouge, indiquent l'emplacement des zones de rift de Big Island. - Doc. Hilo u

Pour le volcan Mauna Loa, les taux de déformation et de sismicité n'ont pas changé de façon significative au cours de la semaine dernière et restent supérieurs aux niveaux de fond à long terme.

Les sismomètres du HVO ont enregistré environ 70 tremblements de terre de petite magnitude sous les altitudes supérieures du volcan. La plupart de ces événements se sont produits à des profondeurs peu profondes de moins de 5 kilomètres (~ 3 milles) sous le niveau du sol.

Séparément, une rafale - totalisant environ 70 tremblements de terre de faible ampleur jusqu'à présent - s'est produite juste au sud de la zone de rift nord-est de Mauna Loa, où les structures de failles connues produisent généralement une sismicité superficielle.

Le séisme le plus fort du Mauna Loa enregistré au cours de cette période a été un événement de magnitude 3,7 au petit matin du 28 février. Ce tremblement de terre était situé à environ 10 kilomètres (~ 6 miles) au nord-est de Hawaiian Ocean View Estates, dans une région où des tremblements de terre de magnitude similaire se produisent normalement plusieurs fois par an.

Les mesures du système de positionnement mondial (GPS) montrent une lente inflation continue du sommet, compatible avec l'approvisionnement en magma du système de stockage peu profond du volcan.

Les concentrations de gaz au site de surveillance du cône de soufre dans la zone de rift sud-ouest restent stables. Les températures des fumerolles mesurées à la fois au cône de soufre et au sommet n'ont pas changé de manière significative.

Comparaison de l'étang d'eau à Halema'uma'u le 20 novembre 2019 et le 1er mars 2020. Appareil photo et objectif identiques pour les deux photos. Depuis le 20 novembre 2019, l'étang s'est creusé de 10 m (33 pi) et s'est élargi de plus de 50 m (164 pi) est-ouest et de 30 m (98 pi) nord-sud. Les amas de roches encerclés ne se sont pas déplacés entre les photos, preuve de la stabilité de la pente. La couleur de l'eau a bruni avec le temps, bien que les photos exagèrent probablement la différence de couleur. L'eau bleu-vert aux extrémités éloignées et proches de l'étang est interprétée comme de l'eau souterraine entrant dans l'étang. Photos de l'USGS par D. Swanson

Comparaison de l'étang d'eau à Halema'uma'u le 20 novembre 2019 et le 1er mars 2020. Appareil photo et objectif identiques pour les deux photos. Depuis le 20 novembre 2019, l'étang s'est creusé de 10 m (33 pi) et s'est élargi de plus de 50 m (164 pi) est-ouest et de 30 m (98 pi) nord-sud. Les amas de roches encerclés ne se sont pas déplacés entre les photos, preuve de la stabilité de la pente. La couleur de l'eau a bruni avec le temps, bien que les photos exagèrent probablement la différence de couleur. L'eau bleu-vert aux extrémités éloignées et proches de l'étang est interprétée comme de l'eau souterraine entrant dans l'étang. Photos de l'USGS par D. Swanson

Pour le Kilauea, les données de surveillance pour le mois de février montrent des taux variables mais typiques de sismicité et de déformation du sol, de faibles taux d'émissions de dioxyde de soufre et seulement des changements géologiques mineurs depuis la fin de l'activité éruptive en septembre 2018.

L'étang d'eau acide au fond de Halema'uma'u continue de s'étendre et de s'approfondir lentement. Au début de mars, les dimensions de l'étang étaient d'environ 100 mètres sur 200 mètres. La profondeur actuelle est d'environ 28 mètres.

Au cours du mois dernier, l'inclinomètre du sommet a enregistré environ 9 événements de déflation-inflation, un nombre similaire à janvier. Depuis mars 2019, les stations GPS et les inclinomètres au sommet de Kīlauea ont enregistré une déformation compatible avec une lente accumulation de magma dans la partie peu profonde du système de magma du sommet de Kīlauea (1-2 km ou environ 1 mile sous le niveau du sol).

 

Plus à l'est, les stations GPS et les inclinomètres continuent de montrer des mouvements compatibles avec un remplissage ralenti du réservoir magmatique profond de la zone du Rift Est dans la vaste région entre Puʻu ʻŌʻō et la route 130. En février, les taux de déformation dans cette région ont légèrement diminué. Les données de surveillance ne suggèrent aucun changement imminent du danger volcanique pour cette zone.

Bien qu'elles ne soient pas en éruption actuellement, des zones de températures du sol élevées et persistantes et de dégagements mineurs de gaz se trouvent toujours à proximité des fissures de la zone inférieure du rift est 2018. Il s'agit notamment de la vapeur (eau), de très petites quantités de sulfure d'hydrogène et de dioxyde de carbone. Ces conditions devraient rester à long terme.

 

Source : HVO/ USGS – Hawaii Volcano Observatory

Hike vers le sommet de la fissure 8 / Kilauea éruption de 2018 - Vidéo Copyright © 2020 Apau Hawaii Tours

Les troubles se poursuivent au Great Sitkin, en alerte volcanique advisory et code aviation yellow.

La sismicité du Great Sitkin a été légèrement élevée pendant une grande partie de la semaine dernière. Le vendredi 6 mars 2020 à 6 h 31 AKST (15 h 31 UTC), un séisme de magnitude 3,5 relativement importante et peu profonde s'est produit à 1 km du sommet. Depuis, la sismicité est revenue à des niveaux comparables à ceux enregistrés au début de la semaine. Bien que ce tremblement de terre représente une augmentation significative de l'activité sismique du volcan, cela ne signifie pas qu'une éruption est imminente. Il n'y a eu aucun signe d'activité dans les données satellitaires au cours de la semaine dernière, bien que les observations aient été limitées par la couverture nuageuse.

 

Source : AVO

 Great Sitkin - archives AVO 18.06.20219 / 17h52 AKDT- photo Laura Clor / AVO

Great Sitkin - archives AVO 18.06.20219 / 17h52 AKDT- photo Laura Clor / AVO

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog