Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualité volcanique

Le mois de mars 2020 a été particulièrement calme au Piton de la Fournaise, selon l'OVPF :

La réalimentation en magma et la pressurisation du réservoir magmatique superficiel qui avaient repris suite à la fin de l’éruption du 10-16 février a cessé aux alentours du 10 mars 2020.

Parallèlement la sismicité est restée faible en mars, avec moins d’un séisme par jour enregistré sous les cratères sommitaux.

A noter sur les deux derniers jours de mars, 3 et 7séismes volcano-tectoniques superficiels ont été enregistrés.

 Piton de La Fournaise - Histogramme représentant le nombre de séismes volcano-tectoniques superficiels enregistrés en mars 2020 (© OVPF-IPGP).

Piton de La Fournaise - Histogramme représentant le nombre de séismes volcano-tectoniques superficiels enregistrés en mars 2020 (© OVPF-IPGP).

Piton de La Fournaise -  Illustration de la déformation sur les sixderniers mois ( 1° octobre 2019 - 31 mars 2020 )  les périodes éruptives et intrusives sont représentées respectivement en rougeet vert. Sont ici représentées les variations de distance entre deux récepteurs GPStraversant l'édifice du Piton de la Fournaise, au sommet (référence SNEG; en haut), à la base du cône terminal (référence FJAG; au milieu) et en champ lointain (référence PRAG; en bas) (cf. localisation sur la Figure 5). Une hausse est synonyme d'élongation et donc de gonflement du volcan;inversement une diminution est synonyme de contraction et donc de dégonflement du volcan(© OVPF-IPGP)

Piton de La Fournaise - Illustration de la déformation sur les sixderniers mois ( 1° octobre 2019 - 31 mars 2020 ) les périodes éruptives et intrusives sont représentées respectivement en rougeet vert. Sont ici représentées les variations de distance entre deux récepteurs GPStraversant l'édifice du Piton de la Fournaise, au sommet (référence SNEG; en haut), à la base du cône terminal (référence FJAG; au milieu) et en champ lointain (référence PRAG; en bas) (cf. localisation sur la Figure 5). Une hausse est synonyme d'élongation et donc de gonflement du volcan;inversement une diminution est synonyme de contraction et donc de dégonflement du volcan(© OVPF-IPGP)

Depuis 2016, les réalimentations du réservoir magmatique superficiel sous le Piton de la Fournaise se font par impulsions, ainsi de telles phases d’accalmie dans les déformations et la sismicité ont déjà été observées à plusieurs reprises entre 2016 et 2019 sur des périodes allant de 15 à 80 jours environ.Les valeurs toujours élevées de flux de CO2 dans le sol en champs lointain montrent que des remontées de magma plus profondes (au niveau du manteau) se poursuivent mais que ces dernières n’ont pas encore atteint le réservoir superficiel, à la fin mars.

Piton de La Fournaise - cris sismique le 02.04.2020 -  (© OVPF-IPGP). - un clic pour agrandir

Piton de La Fournaise - cris sismique le 02.04.2020 - (© OVPF-IPGP). - un clic pour agrandir

Une crise sismique a été enregistrée sur les instruments de l'Observatoire Volcanologique du Piton de la Fournaise ce 2 avril, avec 92 séismes volcano-tectoniques superficiels détectés entre 8h15 et 8h51 heure locale.

Cette crise sismique a été accompagnée de déformation rapide (de l’ordre de 10-20 micro-radians). Ceci indique que du magma a quitté le réservoir magmatique superficiel et s’est propagé vers la surface.

 Cette crise sismique, tout comme les signaux, montrent :
1) une reprise de la sismicité d’une manière générale sous le massif du Piton de la Fournaise depuis le 30 mars,

2) accompagnée d’une reprise de l’inflation de l’édifice depuis deux jours,
montrent que le réservoir magmatique superficiel se pressurise de nouveau. 

 Une éruption n’est donc pas exclue à moyen terme.

Niveau d’alerte : Alerte 1

 

Sources :

- OVPF – Bulletin mensuel du mois de mars 2020. - link

- OVPF - Bulletins d'activité du 2 avril 2020 - link

 Santiaguito - 01.04.2020 / 14h45 - photo Insivumeh

Santiaguito - 01.04.2020 / 14h45 - photo Insivumeh

Au Guatemala, le Santiaguito a présenté le 1° avril 2020 un panache de vapeurs, accompagné d'un peu de cendres à 400 mètres au dessus du sommet, dérivant vers l'ouest et le sud-ouest au dessus de la zone de Palajuno et les villages de Loma Linda et San Marcos; les explosions restent faibles.

 

Sources : Conred & Insivumeh

Ebeko - photo archives 20.01.2020 / Leonid Kotenko

Ebeko - photo archives 20.01.2020 / Leonid Kotenko

Dans les Kouriles du nord, l'Ebeko continue son activité éruptive ; elle est faible et caractérisée ce 1°avril par un panache de cendres à 1.700 mètres asl. , dérivant vers le nord-est du volcan sur 5 km., selon les observations de volcanologues basés à Severo-Kurilsk.

Le code aviation reste orange, des explosions cendreuses pouvant affecter l'aviation à basse altitude.

 

Sources : KVERT & VAAC Tokyo

Popocatépetl - 31.03.2020 / 21h58  - WebcamsdeMexico

Popocatépetl - 31.03.2020 / 21h58 - WebcamsdeMexico

 Popocatépetl - 01.04.2020 / 02h06 - WebcamsdeMexico

Popocatépetl - 01.04.2020 / 02h06 - WebcamsdeMexico

Au cours des dernières 24 heures, le système de surveillance du volcan Popocatépetl a identifié 100 exhalations accompagnées de vapeur d'eau, de gaz volcaniques et de légères quantités de cendres , de même qu'une explosion le 31 mars à 10h08. De plus, il y a eu 500 minutes de tremblements, et trois séismes volcano-tectoniques d'une magnitude calculée de 1,7, 2,1 et 1,7, respectivement.

Depuis 10h le matin du 1° avril, on observe une émission de gaz volcaniques et de légères quantités de cendres dispersées vers l'ouest-sud-ouest .

L'alerte reste fixée à amarillo Fase 2.

 

Sources : Cenapred

Popocatépetl - résumé de l'activité des dernières 24 heures - Cenapred / CNPC / Seguridad

Popocatépetl - résumé de l'activité des dernières 24 heures - Cenapred / CNPC / Seguridad

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog