Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

Au Guatemala, le Pacaya présente une activité strombolienne continue, avec éjection de matériaux in candescents à 25-50 mètres au dessus du cratère sommital Mackenney, des émissions de panache de gaz et vapeur, dispersés vere le sud et le sud-est, et une coulée de lave sur le flanc nord-est atteignant sur les images satellites la longueur de 300 mètres.

La sismicité est caractérisée par du trémor interne associé à la montée du magma, au dégazage et aux explosions stromboliennes.

 

Source : Insivumeh

Pacaya - image de la coulée de lave par Sentinel-2 bands 12,11,5  du 24.05.2020- Doc. Insivumeh

Pacaya - image de la coulée de lave par Sentinel-2 bands 12,11,5 du 24.05.2020- Doc. Insivumeh

Pacaya - image de la coulée de lave par Sentinel-2  du 24.05.2020- Doc. Insivumeh

Pacaya - image de la coulée de lave par Sentinel-2 du 24.05.2020- Doc. Insivumeh

Au Fuego, une coulée de lave longue d'une centaine de mètres en direction de la barranca Seca est observée sur les images de Sentinel-2, ainsi que des avalanches de blocs atteignant jusque 280 mètres de longueur.

Les pluies sur les parties hautes des drainages génèrent des lahars faibles à modérés, marqués par du matériel volcanique, des blocs de 1-2 mètres de diamètre, et des arbres. L'Insivumeh rapporte un lahar ce 25 mai à 20h15 locale dans la barranca Seca, et le rio Pantaleon.

 

Source : Insivumeh

Fuego -  image de la coulée de lave par Sentinel-2 bands 12,11,5  du 24.05.2020- Doc. Insivumeh

Fuego - image de la coulée de lave par Sentinel-2 bands 12,11,5 du 24.05.2020- Doc. Insivumeh

L'Institut géophysique du Pérou (IGP) rapporte que l'activité éruptive du volcan Sabancaya reste à des niveaux modérés, avec l'enregistrement continu d'explosions, en moyenne 6 par jour, accompagnées de panaches de gaz et cendres jusqu'à 3 km de haut au-dessus du sommet du volcan.

Au cours de la période du 18 au 24 mai, l'IGP a enregistré et analysé la survenance d'environ 525 séismes d'origine volcanique, associés à la circulation de fluides (magma, gaz, etc. .) à l'intérieur du volcan.

Le suivi de la déformation de la structure volcanique, à l'aide de données GNSS (traitées avec des orbites rapides), ne présente pas d'anomalies significatives.

La surveillance par satellite a identifié la présence de 5 anomalies thermiques avec des valeurs comprises entre 2MW à 15MW, associées à la présence d'un corps de lave à la surface du cratère du volcan.

Le niveau d'alerte volcanique reste orange, avec recommandation de ne pas s'approcher dans un rayon de 12 km du cratère.

 

Source : I.G.Peru

Sabancaya - résumé d'activité entre le 18 et le 24 mai 2020 - Doc. I.G.Peru

Sabancaya - résumé d'activité entre le 18 et le 24 mai 2020 - Doc. I.G.Peru

Au Semeru, le PVMBG rapporte pour la sismicité du 26 mai entre 0 et 12h locale :

- 32 séismes d'éruption, avec une amplitude de 10-22 mm et de durée entre 74 et 110 secondes.

- 2 séismes d'avalanche, avec une amplitude de 3-5 mm et une durée de tremblement de terre de 47-63 secondes. La distance de glissement et la direction de chute ne sont pas observées.

- 9 séismes de souffle, avec une amplitude de 2 à 9 mm et une durée de tremblement de terre de 55 à 121 secondes.

 

Sur les images satellites, des hot spots sont toujours visibles au sommet et plus bas sur le flanc au niveau de la coulée de lave .

 

Sources : PVMBG et Sentinel-2

 Semeru - image des hot spots du 25.05.2020 par  Sentinel2 bands 12,11,4 - Un clic pour agrandir

Semeru - image des hot spots du 25.05.2020 par Sentinel2 bands 12,11,4 - Un clic pour agrandir

Selon le volcanologue Yuri Demyanchuk, le dôme du Shiveluch qui s'était effondré à la suite de l'éruption survenue en août de l'année dernière et avai formé une coulée pyroclastique sur une quinzaine de kilomètres, s'est classicement reformé. Il est désormais visible à l'oeil nu, depuis la station du Shiveluch située à environ 50 km.

Selon l'Institut de volcanologie et de sismologie FEB RAS, l'éruption actuelle de Shiveluch a commencé le 1er janvier 2019. Depuis le début du siècle, il s'agit de la neuvième éruption du volcan.

 

Sources : Kam24 & Volkstat,ru

Shiveluch - le dôme visible à l'oeil nu (flèche) - photo Volkstat.ru / via Kam24

Shiveluch - le dôme visible à l'oeil nu (flèche) - photo Volkstat.ru / via Kam24

Commenter cet article

LUDOVIC LEDUC 26/05/2020 11:13

Bonjour,

Il y a une erreur, c'est bien le dôme du Shiveluch qui s'est reconstruit, non du Klyuchevskoy ! :)

Bernard Duyck 26/05/2020 12:11

Merci Ludovic, je corrige ma coquille ! :-)

Articles récents

Hébergé par Overblog