Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Sangay -  coulée lave et panache du 04.05.2020 - webcam IGEPN

Sangay - coulée lave et panache du 04.05.2020 - webcam IGEPN

En Equateur, l'activité superficielle et interne du Sangay reste inchangée, et qualifiée de "Haute".

Le 5 mai, l'IGEPN relève 7 explosions, et des émissions de cendres ont pu être observées en direction du sud-ouest.

Des alertes VAAC ont été enregistrées avec des hauteurs de 870 mètres au-dessus du niveau du cratère et en direction sud-ouest.

Sur le flanc sud-est , les coulées de lave restent actives , et des anomalies thermiques sont signalées par Mirova de VRP 90 MW le 4 mai à 18h55, et de VRP 13 MW le 5 mai à 4h20.

 

Un signal lahar a été enregistré dans la station volcanique le 4 mai après-midi, avec une durée de 3 heures.

 

Sources IGEPN et VAAC Washington.

Sangay - anomalies thermiques au 06.05.2020 / 03h25 - Doc. Mirova_MODIS_Latest10NTI

Sangay - anomalies thermiques au 06.05.2020 / 03h25 - Doc. Mirova_MODIS_Latest10NTI

L'activité sismique reste élevée ce 5 mai 2020 à l'Anak Krakatau, bien qu'en légère baisse par rapport au jour précédentavec :

- 26 séismes de souffle, avec une amplitude de 3-22 mm et une durée de tremblement de terre de 6-82 secondes.

- 148 séismes de basse fréquence, avec une amplitude de 4 à 30 mm et la durée du tremblement de terre de 4 à 14 secondes.

- 8 séismes hybrides, d'une amplitude de 6 à 9 mm, le S-P n'est pas observé et la durée du tremblement de terre est de 5 à 10 secondes.

- 4 épisodes de trémor continu avec une amplitude de 0,5-8 mm, dominant 2 mm.

 

Le niveau d'activité reste à 2 / waspada

 

Sources : PVMBG & Magma Indonesia

Anak Krakatau - sismicité au 05.05.2020 - Doc. Magma Indonesia - un clic pour agrandir

Anak Krakatau - sismicité au 05.05.2020 - Doc. Magma Indonesia - un clic pour agrandir

Dans la semaine du 27 avril au 3 mai, l'Etna a présenté une activité strombolienne à la Voragine (VOR) et au nouveau cratère sud-est (NSEC).

Etna  - 03.05.2020 /  10h20  - photo Casa di paglia Felcerossa.

Etna - 03.05.2020 / 10h20 - photo Casa di paglia Felcerossa.

Carte de la zone du cratère sommital (DEM 2014, Aerogeophysics Lab - Section Rome 2, mod.) et détail de la zone VOR-BN de l'Etna.  Lignes noires en retrait = bord des cratères supérieurs: BN = Bocca Nuova, avec le dépressions du nord-ouest (BN-1) et du sud-est (BN-2); VOR = gouffre; NEC = Northeast Crater; SEC = Cratère Sud-Est; NSEC = Nouveau cratère du sud-est.  La ligne bleue en retrait indique une dépression à l'intérieur de BN. Points jaunes = bouches dégazantes. Points rouges = bouches à activité éruptive. - Doc. INGV OE

Carte de la zone du cratère sommital (DEM 2014, Aerogeophysics Lab - Section Rome 2, mod.) et détail de la zone VOR-BN de l'Etna. Lignes noires en retrait = bord des cratères supérieurs: BN = Bocca Nuova, avec le dépressions du nord-ouest (BN-1) et du sud-est (BN-2); VOR = gouffre; NEC = Northeast Crater; SEC = Cratère Sud-Est; NSEC = Nouveau cratère du sud-est. La ligne bleue en retrait indique une dépression à l'intérieur de BN. Points jaunes = bouches dégazantes. Points rouges = bouches à activité éruptive. - Doc. INGV OE

A la Voragine, une inspection le 30 avril a permis de constater l'arrêt de l'activité effusive de la bouche du cône, en cours depuis le 12 septembre 2019 et le champ de lave est en cours de refroidissement.

L'activité strombolienne se poursuit par contre aux niveaux des cônes intracratériques de la VOR, avec des émissions de cendres gris-noir à plusieurs centaines de mètres de hauteur, lors des explosions au cône principal. Dans la nuit du 3 au 4 mai, les explosions stromboliennes du cratère de la VOR sont apparues particulièrement énergique et le matériau grossier produit est retombé à l'extérieur des bords du cratère, s'installant sur le flanc sud du cratère de la Bocca Nuova.

Il a également été observé que la dépression qui s'est formée à l'intérieur du BN du cratère s'est agrandie par rapport à ce qui a été observé lors de l'inspection du 18 avril 2020.

Etna -  a) Aperçu des cratères BN et VOR pris lors de l'inspection du 1er mai depuis le bord au sud de BN. La flèche indique la dépression qui s'élargit au fond du cratère BN (photo M.Coltelli). b) image thermique de la zone encadrée en jaune en a), prise lors de l'inspection du 30Avril. Les flux actifs ne sont plus présents et l'ensemble du champ de lave se refroidit (images de L.Lodato). - Doc INGV OE

Etna - a) Aperçu des cratères BN et VOR pris lors de l'inspection du 1er mai depuis le bord au sud de BN. La flèche indique la dépression qui s'élargit au fond du cratère BN (photo M.Coltelli). b) image thermique de la zone encadrée en jaune en a), prise lors de l'inspection du 30Avril. Les flux actifs ne sont plus présents et l'ensemble du champ de lave se refroidit (images de L.Lodato). - Doc INGV OE

 Etna - Images thermiques de l'activité strombolienne au cratère VOR à partir du a) cône principal formé sur 09/12/2019 et b) à partir du cône formé le 03/09/2020, photos lors de l'inspection du 1er mai (prises par F.Ciancitto). - Images de caméras visibles de La Montagnola montrant c) une forte activité Strombolienne au cratère VOR et d) les produits grossiers des explosions qui tombent sur le flanc sud du cratère BN. - Doc. INGV OE

Etna - Images thermiques de l'activité strombolienne au cratère VOR à partir du a) cône principal formé sur 09/12/2019 et b) à partir du cône formé le 03/09/2020, photos lors de l'inspection du 1er mai (prises par F.Ciancitto). - Images de caméras visibles de La Montagnola montrant c) une forte activité Strombolienne au cratère VOR et d) les produits grossiers des explosions qui tombent sur le flanc sud du cratère BN. - Doc. INGV OE

 Etna VOR  -  activité du 03.05.2020  - photo Gianni Pennisi

Etna VOR - activité du 03.05.2020 - photo Gianni Pennisi

Au cours de la semaine, un dégazage pulsatile du nouveau cratère Sud-Est s'est poursuivi. La présence de flashs la nuit a montré que l'activité strombolienne se poursuivait au niveau du "cône de la selle" sans expulsion de matériaux incandescents pour autant. Parfois, cette activité s'est accompagnée d'émission de cendres rougeâtres, rapidement dispersées dans l'atmosphère.

 

Source / INGV OE – bulletin hebdomadaire 27.04 / 03.05.2020

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog