Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

Peu de choses à renseigner aujourd'hui ...

 

Au cours des dernières 24 heures, le Cenapred a comptabilisé au Popocatépetl 130 exhalations, accompagnées de gaz volcaniques et parfois de faibles quantités de cendres . De plus, 172 minutes de tremblements et quatre explosions mineures ont été enregistrées, deux enregistrées le 11 mai à 17 h 23 et 23 h 51, les autres le 12 mai à 3 h 02 et 6 h 04, non observables en raison de la nébulosité de la zone.

Pendant la nuit, il n'y eu aucune visibilité vers le cratère en raison des conditions météorologiques.

Depuis le matin, le volcan a été observé avec une émission continue de vapeur d'eau et de gaz, cependant, au moment de ce rapport, en raison des conditions nuageuses, il n'y a pas de visibilité vers le cratère, aucune émission de vapeur d'eau, de gaz et les cendres se disperseront dans une direction nord-est.

 

Sources : Cenapred & webcamsdeMexico

Popocatépetl vu de San Nicolás de los Ranchos - 12.05.2020 / 08h42 - WebcamsdeMexico

Popocatépetl vu de San Nicolás de los Ranchos - 12.05.2020 / 08h42 - WebcamsdeMexico

Au Chili, le complexe Nevados de Chillan, après un séisme volcano-tectonique le 11 mai à 8h06, en liaison avec la fracturation de roches, a présenté ce 12 mai quelques explosions, respectivement à 11h35, 13h45 et 14h25. Elles se sont accompahnées de panaches de gaz et cendres à 1.100 mètres, 1.600 mètres et 1.280 mètres au dessus du cratère actif respectivement. Les panaches se sont dispersés vers le nord-est.

Le niveau d'alerte technique reste à Amarilla.

 

Source : Sernageomin- OVDAS

Nevados de Chillan - explosion du 12.05.2020 / 11h35  - Sernageomin webcam Portezuelo

Nevados de Chillan - explosion du 12.05.2020 / 11h35 - Sernageomin webcam Portezuelo

A l'Etna, l'activité strombolienne continue au cône de la selle du cratère sud-est, de même que celle de la Voragine, le tout plus calmement ce 12 mai.

Etna SEC  -  activité strombolienne, dans la nuit du 11 au 12.05.2020,  vue de Tremestieri Etneo - photo Boris Behncke

Etna SEC - activité strombolienne, dans la nuit du 11 au 12.05.2020, vue de Tremestieri Etneo - photo Boris Behncke

Un article sur INGVvulcani, par Nicola Genzano, Francesco Marchese et Marco Neri, rapelle l'intérêt des satellites d'observation pour l'étude de l'activité volcanique.

 Etna - Les anomalies thermiques associées à l'activité volcanique sommitale  - Sentinel-2 L1C image du12.05.2020 bands 12,11,4 - Un clic pour agrandir

Etna - Les anomalies thermiques associées à l'activité volcanique sommitale - Sentinel-2 L1C image du12.05.2020 bands 12,11,4 - Un clic pour agrandir

Etna - carte des cratères actifs pour faciliter l'identification sur l'image Sentinel ci-dessus - µdoc; INGV OE / rapport du 10.05.2020

Etna - carte des cratères actifs pour faciliter l'identification sur l'image Sentinel ci-dessus - µdoc; INGV OE / rapport du 10.05.2020

 " ... Les satellites Sentinel 2A / 2B via le capteur MSI ( MultiSpectral Instrument ) qui fournit des données de bande optique à haute résolution spatiale(jusqu'à 20 m dans les bandes infrarouges), jouent un rôle clé dans l' étude de l'activité volcanique . Parallèlement, des plates - formes informatiques sont en cours de développement, capables de garantir un accès simple, systématique et continu à ces grandes quantités de données, permettant également des solutions de « cloud computing » , c'est-à-dire une sorte de traitement de données effectué directement sur Internet, pour faciliter l'utilisation de ces outils de manière opérationnelle et gratuite .

Les systèmes capables "d'intercepter" une grande disponibilité de données et de ressources et de les transformer en "informations" utilisables par tous les utilisateurs représentent une valeur ajoutée et une opportunité unique dans le cadre de la surveillance de l'activité volcanique, également à l'appui de systèmes de surveillance traditionnels.

 

Dans ce contexte, l'application NHI ( Normalized Hotpsot Index ) vient d'être proposée , basée sur un algorithme original récemment publié dans le magazine international Remote Sensing (Marchese et al., 2019). Cette appli profite de la densité des archives et des capacités de calcul élevées offertes par Google Earth Engine pour analyser et cartographier les anomalies thermiques volcaniques à l'échelle mondiale , intégrant les données satellites Sentinel 2 et Landsat 8 (de la mission américaine NASA / USGS), avec une grande précision et des temps de traitement réduits. L'interface graphique simple garantit également une utilisation conviviale de l'application, qui peut être utilisée à la fois par des experts du secteur et par de simples passionnés de volcanologie .

L'application NHI, disponible en ligne sans aucune authentification à l'adresse Web https://nicogenzano.users.earthengine.app/view/nhi-tool , vous permet de sélectionner , à partir d'une liste de plus de 1400 volcans actifs , le zone et la période d'intérêt et l' étendue de la région à étudier (représentée par un cercle de rayon variable autour du cratère principal)  ..."

Sources : Boris Behncke et INGVvulcani.

 Etna - example de l’applicativo NHI, disponibile online - Doc. via INGVvulcani 11.05.2020

Etna - example de l’applicativo NHI, disponibile online - Doc. via INGVvulcani 11.05.2020

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog