Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Fuego - panache et cendres fines sur le sommet ce 28.05.2020 - photo Conred

Fuego - panache et cendres fines sur le sommet ce 28.05.2020 - photo Conred

Ce 28 mai 2020, des explosions stromboliennes de modérées à fortes sont enregistrées au Fuego / Guatemala, au rythme de 8-12 par heure qui soulèvent des colonnes de cendres à 4.500-4.700 mètres asl. se dispersant vers le sud et le sud-ouest. Des avalanches modérées sont enregistrées dans les barrancas Seca, Tanilyua, Ceniza, Trinidad et Las Lajas. Des cendres fines retombent sur l'observatoire du volcan.

La descente de Lahar est signalée dans la barracada Seca, affluent de la rivière Pantaleon, située sur le flanc sud-ouest du volcan à 13H

Un lahar faible à modéré est présent dans la barranca Ceniza affluent de la rivière Achiguate, à partir de 16h20. Le maintien de fortes pluies peut entraîner plus de lahars, transportant des branches d'arbres et du matériel volcanique.

 

Sources : Insivumeh & Conred

Klyuchevskoy - 29.05.2020 / 07h21 Vu de F.Yu. Levinson-Lessing Kamchatkan Volcanological Station (Klyuchi village) - webcam IVS FEB RAS KVERT

Klyuchevskoy - 29.05.2020 / 07h21 Vu de F.Yu. Levinson-Lessing Kamchatkan Volcanological Station (Klyuchi village) - webcam IVS FEB RAS KVERT

Klyuchevskoy - Volcanic Ash Advisory pour le  29.05.2020 - Doc. VAAC Tokyo

Klyuchevskoy - Volcanic Ash Advisory pour le 29.05.2020 - Doc. VAAC Tokyo

Au Kluychevskoy, une activité explosive-effusive se maintient, avec des explosions de cendres à 5.500-6.000 mètres, dérivant sur 400 km vers l'ESE.

Une coulée de lave continue de descendre le flanc sud-est, accompagnée de bursts phréatiques.

Le code aviation reste orange.

 

Sources : KVERT & VAAC Tokyo

 IBU - 28.05.2020 / 7h34 WIT - Photo Magma indonesia

IBU - 28.05.2020 / 7h34 WIT - Photo Magma indonesia

Ibu - sismicité au 28.05.2020 - Doc. Magma Indonesia - un clic pour agrandir

Ibu - sismicité au 28.05.2020 - Doc. Magma Indonesia - un clic pour agrandir

Dans les Molluques, l'Ibu présente ce 28 mai 2020 un panache blanc-gris à 200-800 mètres du sommet.

Le PVMBG renseigne au niveau sismicité :

- 76 séismes d'éruption, avec une amplitude de 15-30 mm, et la durée du tremblement de terre 18-70 secondes.

- 87 séismes d' effondrement, avec une amplitude de 2 à 10 mm et une durée de tremblement de terre de 12 à 65 secondes. La distance de glissement et la direction de chute ne sont pas observées.

- 189 séismes de souffle, avec une amplitude de 5-14 mm, et une durée de tremblement de terre de 10-50 secondes.

- 18 épisodes de trémor harmonique

- 9 séismes tectoniques avec une amplitude de 2 à 10 mm, S-P 11 à 32 secondes et une durée de tremblement de terre de 30 à 95 secondes.

 

Sources : PVMBG etMagma Indonesia

Whakaari / White Island - photo NZ Herald

Whakaari / White Island - photo NZ Herald

Les résultats du dernier vol de mesure de gaz du mercredi 27 mai à Whakaari / White Island indiquent une augmentation du flux de gaz depuis le vol précédent du 20 mai. Alors que les observations précédentes indiquaient une tendance à revenir à des niveaux typiques de ce volcan, l'augmentation récente du flux de gaz SO2 et CO2, principaux indicateurs de troubles volcaniques, pourrait être attribuée à un nouveau lot de magma sous le volcan à faible profondeur profondeur.

Des images infrarouges thermiques, prises lors du vol d'observation du mercredi 20 mai, montrent que les extrusions de lave, détectées pour la première fois début janvier, sont encore très chaudes, aux alentours de 500 ° C. Les gaz chauds qui sont émis autour de ces lobes de lave génèrent une «lueur nocturne» qui peut être vue sur les webcams de vision nocturne de GeoNet.

Des épisodes occasionnels de tremblements légèrement élevés sont observés, bien que les niveaux de tremblements globaux restent faibles et dans les niveaux de fond pour le volcan. Cette semaine, des tremblements de terre volcaniques de source peu profonde sont enregistrés. Les mesures de déformation du sol par satellite montrent que le sol autour de la zone de ventilation active s'est affaissé de plusieurs centimètres depuis l'éruption de décembre 2019.

 

Ces observations récentes concordent avec un système volcanique encore très dynamique, malgré plusieurs paramètres de surveillance tendant vers les niveaux de pré-éruption. Une éruption pourrait se produire avec peu d'activité précurseur. Les déclencheurs plausibles d'une éruption restent l'effondrement de matériaux instables autour des évents, la libération soudaine de gaz du magma et l'entrée rapide d'eau sur le corps magmatique peu profond.

Si une activité explosive produit un nuage de cendres, la probabilité que des cendres affectent le continent reste très faible. Dans des conditions météorologiques appropriées, le panache de gaz et de vapeur peut être remarqué sur le continent sous forme de pluies acides faibles.

Le niveau d'alerte volcanique reste au niveau 2, et le code couleur de l'aviation reste jaune.

 

Source : Geonet & NZ Herald

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog