Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

Résumé mensuel de l'activité du volcan Kīlauea, qui n'est pas en éruption. Les données de surveillance pour le mois de mai montrent des taux variables mais typiques de sismicité et de déformation du sol, de faibles taux d'émissions de dioxyde de soufre et seulement des changements géologiques mineurs depuis la fin de l'activité éruptive en septembre 2018.

Les taux de sismicité au cours du mois étaient inférieurs d'environ 25% à ceux du mois dernier.

Les taux d'émission de dioxyde de soufre sont faibles au sommet et sont inférieurs aux limites de détection à Puʻu ʻŌʻō et dans la zone inférieure du Rift Est.

Le lac de cratère au fond de Halema'uma'u continue de s'étendre et de s'approfondir lentement. Au 3 juin, la profondeur du lac était d'environ 36 mètres. Une certaine quantité de dioxyde de soufre est dissoute dans le lac du sommet et les travaux se poursuivent pour tenter de quantifier ce processus.

Kilauea - cratère Halema'uma'u le 29.05.2020 - Le lac d'eau a une superficie d'environ 25.000 mètres carrés , ce qui représente plus du double de la superficie mesurée fin décembre - photo HVO

Kilauea - cratère Halema'uma'u le 29.05.2020 - Le lac d'eau a une superficie d'environ 25.000 mètres carrés , ce qui représente plus du double de la superficie mesurée fin décembre - photo HVO

Kilauea - cratère Halema'uma'u le 29.05.2020 - Le lac est plus chaud que les roches qui l'entourent et présentent des fumerolles - Doc. HVO - un clic pour agrandir

Kilauea - cratère Halema'uma'u le 29.05.2020 - Le lac est plus chaud que les roches qui l'entourent et présentent des fumerolles - Doc. HVO - un clic pour agrandir

Au cours du mois dernier, les inclinomètres du sommet ont montré une légère augmentation de l'inclinaison inflationniste, compatible avec une augmentation du taux de magma pénétrant dans le système de stockage peu profond du volcan.

Les mesures de gaz montrent de faibles niveaux continus d'émission de dioxyde de soufre de la région de Halema'uma'u, ce qui signifie probablement que le magma n'est pas présent à quelques centaines de mètres de la surface.

Plus à l'est, sur la zone de rift est de Kīlauea, les stations GPS et les inclinomètres continuent de montrer des mouvements compatibles avec le remplissage du réservoir magmatique de la zone de rift est dans la vaste région entre Puʻu ʻŌʻō et la route 130.

Bien qu'elles ne soient pas en éruption actuellement, des zones de températures du sol élevées et persistantes et de dégagements mineurs de gaz se trouvent toujours à proximité des fissures de la zone inférieure du rift est 2018. Il s'agit notamment de vapeur d'eau, de très petites quantités de sulfure d'hydrogène et de dioxyde de carbone. Ces conditions devraient être présentes à long terme. Des conditions similaires après l'éruption de 1955 ont perduré pendant des années, voire des décennies.

Kilauea - Cette série de cartes compare les images aériennes collectées avant l'effondrement du sommet de Kīlauea en 2018  avec des images aériennes collectées après l'effondrement du sommet de 2018 - Doc. HVO - un clic pour agrandir

Kilauea - Cette série de cartes compare les images aériennes collectées avant l'effondrement du sommet de Kīlauea en 2018 avec des images aériennes collectées après l'effondrement du sommet de 2018 - Doc. HVO - un clic pour agrandir

Pour la petite histoire, un épisode qui n'est pas sans rappeler celui de 2018 ...

La dernière pandémie mondiale faisait rage, il y a 100 ans quand le Kilauea est entré en éruption. Cette éruption a produit le bouclier de lave du Mauna Iki ("petite montagne") dans la zone de rift sud-ouest de Kīlauea, et a coïncidé avec des fluctuations du lac de lave Halema'uma'u . Elle s'est terminée au début d'août 1920.

À la fin de novembre 1919, le lac de lave de longue durée Halema'uma'u se trouvait à un niveau élevé et, en fait, débordait fréquemment sur le sol principal de la caldeira. Soudain, le 28 novembre, il s'est vidé complètement sans tremblements de terre, laissant une fosse vide à près de 200 mètres de profondeur.

 

Source : HVO

Asosan - photo RKK 05.06.2020 / 09h55

Asosan - photo RKK 05.06.2020 / 09h55

L'éruption qui s'est produite au Mont Aso le 22 mai se poursuit.

Ce 5 juin, un panache de cendres est observé entre 500 et 900 mètres (après 15h) au dessus du cratère Nakadake.

L'activité est en cours ce 6 juin.

 

Sources : JMA & VAAC Tokyo

Manam - émission de gaz bleutés le 03.06.2020 / Sentinel-2 bands 12,11,4 - et anomalies thermiques des derniers jours  / Doc Mirova au 06.06.2020
Manam - émission de gaz bleutés le 03.06.2020 / Sentinel-2 bands 12,11,4 - et anomalies thermiques des derniers jours  / Doc Mirova au 06.06.2020

Manam - émission de gaz bleutés le 03.06.2020 / Sentinel-2 bands 12,11,4 - et anomalies thermiques des derniers jours / Doc Mirova au 06.06.2020

L'éruption débutée à Manam, en Papouasie Nouvelle-Guinée, le 29 juin 2014 se poursuit avec des épisodes espacés.

En juin, les images de Sentinel-2 laisse voir un sommet couvert, d'où émanent des émissions de gaz bleutés (dioxyde de soufre) le 3 juin, et Mirova signale des anomalies thermiques modérée – 23 MW le 4juin – à basse – 5 MW le 6 juin.

 

Sources : Sentinel-2 et Mirova

Popocatépetl - explosion du 04.06.2020 / 23h01 - WebcamsdeMexico

Popocatépetl - explosion du 04.06.2020 / 23h01 - WebcamsdeMexico

Au cours des dernières 24 heures, le système de surveillance du volcan Popocatépetl a identifié 344 exhalaisons accompagnées de vapeur d'eau, de gaz volcaniques et de faibles quantités de cendres. Les émissions de cendres ont été dispersées dans le secteur sud, sud-ouest.

Deux explosions modérées ont également été détectées hier à 23h00 et 23h02 locale.

De plus, 453 minutes de tremblements ont été enregistrées.

 

Pendant la nuit, des émissions continues de vapeur d'eau, de gaz et de légères quantités de cendres ont été observées.

 

Au cours de la matinée du 5 juin, il y a eu des émissions de gaz volcaniques et de légères quantités de cendres dispersées au sud-ouest.

 

L'alerte volcanique reste à Amarillo Fase 2.

 

Source : Cenapred

 Popocatépetl - exhalation le 04.06.2020 / 12h29 - WebcamsdeMexico

Popocatépetl - exhalation le 04.06.2020 / 12h29 - WebcamsdeMexico

Popocatépetl - résumé de l'activité des dernières 24 heures - Doc. Cenapred

Popocatépetl - résumé de l'activité des dernières 24 heures - Doc. Cenapred

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog