Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Eruptions historiques
Paysage volcanique de la Snake river du côté de Twin Falls - archives © Bernard Duyck 2009

Paysage volcanique de la Snake river du côté de Twin Falls - archives © Bernard Duyck 2009

Une équipe de chercheurs dirigée par Thomas Knott, volcanologue à l'Université du Royaume-Uni de Leicester, a examiné des dépôts dans le sud de l'Idaho,en combinant différentes techniques pour analyser les roches, y compris la chimie minérale, les données paléomagnétiques et les caractérisations de terrain.

Cette étude a menée à la découverte de deux nouvelles super-éruptions sur le trajet du point chaud du Yellowstone datée de 8,99 et 8,72 Ma, passées inapercues car attribuées à de petites unités localisées dans la Snake River plain (SRP).

Carte du nord-ouest des USA avec la position des champs volcaniques du point chaud du yellowstone (en orange) et des basaltes de la Columbia river (en gris) – Doc. USGS

Carte du nord-ouest des USA avec la position des champs volcaniques du point chaud du yellowstone (en orange) et des basaltes de la Columbia river (en gris) – Doc. USGS

L'éruption de McMullen Creek , datée d'environ 8,99 Ma, était de magnitude 8,6, plus importante que les deux dernières éruptions majeures à Yellowstone (Wyoming). Son volume dépasse 1700 km³, couvrant  ≥12 000 km².

L'éruption Grey’s Landing, datée de 8,72 Ma, était encore plus importante, avec une magnitude de 8,8 et un volume ≥2800 km³, couvrant  ≥23 000 km² . Elle est l'éruption la plus importante et la plus chaude documentée du hotspot de Yellowstone.

Carte simplifiée de la SRP en vigueur avant cette étude - la zone Twin Falls / Picabo sera à revoir

Carte simplifiée de la SRP en vigueur avant cette étude - la zone Twin Falls / Picabo sera à revoir

Ces découvertes réduisent d'un tiers le nombre des éruptions durant la " poussée du point chaud dit du Yellowstone " au Miocène, mais font augmenter le nombre de super-éruptions de deux unités.

De plus, elles indiquent que la taille, la fréquence et les températures de mise en place des super-éruptions ont diminué avec le temps ... toutes ces caractéristiques suggèrent que l'activité du point chaud pourrait décliner.

Depuis il y a bien eu les éruptions de la caldeira du Yellowstone, dont la dernière éruption explosive il y a environ 640.000 ans, suivie d'environ 80 éruptions moindres, "relativement non explosives" (USGS).

La découverte d'anciennes super-éruptions indique que le hotspot de Yellowstone pourrait décliner - The Geological Society of America

Tout ceci ne nous renseigne pas sur le moment d'une prochaine éruption possible au Yellowstone, le volcan reste entretemps sous la surveillance de l'USGS / Yellowstone Volcano Observatory, en niveau normal et code aviation vert.

Des paysages à découvrir, dès que les voyages seront à nouveau permis.

La Snake river à Twin Falls -  archives © Bernard Duyck 2009

La Snake river à Twin Falls - archives © Bernard Duyck 2009

Sources  :

- Geology - JUNE 01, 2020 - Discovery of two new super-eruptions from the Yellowstone hotspot track (USA): Is the Yellowstone hotspot waning?  - By Thomas R.Knott & al - https://doi.org/10.1130/G47384.1

- Yellowstone Volcano Observatory - link

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog