Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Pacaya - coulée de lave et avalanche de blocs au départ du front de coulée -  image sentinel2 bands 12,11,5 du 13.07.2020 - Doc. Insivumeh

Pacaya - coulée de lave et avalanche de blocs au départ du front de coulée - image sentinel2 bands 12,11,5 du 13.07.2020 - Doc. Insivumeh

L'activité se poursuit au Pacaya, selon le schéma observé ces derniers jours.

Au cours de la nuit et en début de journée, les explosions stromboliennes éjectent des matériaux entre 50 et 100 mètres de hauteur.

Une coulée de lave est observée sur 25 mètres au nord-ouest , et des avalanches de blocs atteignent 150 mètres de plus, depuis le front de coulée.

Fuego - avalanche de blocs en direction de la barranca Ceniza - image Sentinel 2 bands 12,11,5 du 13.07.2020 - Doc. Insivumeh

Fuego - avalanche de blocs en direction de la barranca Ceniza - image Sentinel 2 bands 12,11,5 du 13.07.2020 - Doc. Insivumeh

Au Fuego, les explosions se succèdent au rythme de 6-9 par heure, accompagnées de colonnes de gaz et cendres à 4400-4700 mètres asl. se dispersant vers l'ouest.

Des chutes de cendres sont rapportées sur les zones de Panimache II, Sangre de Cristo, Finca Palo Verde et El Porvenir .

De l'incandescence nocturne est signalée, haute de 150 à 300 mètres, accompagnée d'avalanches de blocs en direction des barrancas Trinidad, Tanilyua, Ceniza honda, Las Lajas et Seca ; certains blocs roulent jusqu'en limites de végétation.

 

Source : Insivumeh

Sabancaya - résumé de l'activité entre le 6 et le 12 juillet 2020 - Doc. I.G.Peru

Sabancaya - résumé de l'activité entre le 6 et le 12 juillet 2020 - Doc. I.G.Peru

L'Institut géophysique du Pérou (IGP) rapporte que l'activité éruptive du volcan Sabancaya au cours de la semaine du 6 au 12 juillet est restée à des niveaux modérés, avec l'enregistrement d'une moyenne de 17 explosions quotidiennes, avec formation de colonnes de cendres et de gaz jusqu'à 2,5 km de hauteur au-dessus du sommet du volcan. En conséquence, pour les jours suivants, aucun changement significatif n'est attendu concernant son activité éruptive.

L'IGP a enregistré et analysé la survenue d'environ 596 tremblements de terre d'origine volcanique, associés à la circulation de fluides (magma, gaz, etc.) à l'intérieur du volcan Sabancaya. La surveillance de la déformation, utilisant des données GNSS (traitées avec des orbites rapides), ne présente pas d'anomalies significatives; cependant, une légère inflation a été enregistrée dans le secteur nord et sud-est de Sabancaya. La surveillance par satellite a identifié la présence de 6 anomalies thermiques avec des valeurs comprises entre 4MW et 10MW, associées à la présence d'un corps de lave à la surface du cratère du volcan.

Le 8 juillet, une alerte de dispersion des cendres a été émise par l'application mobile Volcanes Perú pour les districts de Lari, Maca, Achoma, Ichupampa, Yanque, Chivay, Coporaquey Tuti, destinée aux autorités et aux résidents des districts susmentionnés.

Le niveau d'alerte reste à Naranja, assorti d'une zone interdite de 12 km de rayon.

 

Source : I.G.Peru

Nishinoshima - Images d'intensité SAR du 10 juillet 2020 (à gauche) et du 3 juillet 2020 (à droite) - Doc. GSI ( La direction incidente des ondes radio étant différente, l'apparence de la topographie dans l'image peut différer. )

Nishinoshima - Images d'intensité SAR du 10 juillet 2020 (à gauche) et du 3 juillet 2020 (à droite) - Doc. GSI ( La direction incidente des ondes radio étant différente, l'apparence de la topographie dans l'image peut différer. )

A Nishinoshima, la comparaison des images d'intensité SAR du 3 et du 10 juillet, révèlent des changements topographiques dûs à la lave du côté sud-ouest du cône pyroclastique, avec modification du trait de côte.

Le diamètre du cône pyroclastique a augmenté d'un facteur 1,1.

Dans une vaste zone au nord du cône pyroclastique, il y a une diminution de l'intensité de réflexion *, qui serait due à la chute des cendres.
( * : L'image devient sombre dans la zone à faible intensité de réflexion.)

 

Le satellite Sentinel-5P / Tropomi a relevé ce 14 juillet un fort signal de dioxyde de soufre, avec 17,94 DU de SO2 à une altitude de 8,47 km.
 

Source : GSI & Tropomi

 Nishinoshima - 14.07.2020 - fort signal de  SO2 aux environs de Nishinoshima, avec 17.94DU de SO2 à une altitude de 8.47km.  - Tropomi / DLR / BIRA / ESA

Nishinoshima - 14.07.2020 - fort signal de SO2 aux environs de Nishinoshima, avec 17.94DU de SO2 à une altitude de 8.47km. - Tropomi / DLR / BIRA / ESA

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog