Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques, #Sismologie
Nevados de Chillan – 13.07.2020 en fin de soirée – incandescence de la coulée de lave – photo Josefauna / Volcanologia in Chile

Nevados de Chillan – 13.07.2020 en fin de soirée – incandescence de la coulée de lave – photo Josefauna / Volcanologia in Chile

Au Nevados de Chillan, la coulée de lave visqueuse émanant du cratère Nicanor continue de descendre lentement le flanc nord du volcan.

Le Sernageomin a déterminé une zone de danger de 3 km vers l'ouest et jusqu'à 5 km vers l'est.

De nuit, on peut remarquer l'incandescence émise par la coulée ; son taux d'émission est de l'ordre de 0,2m³/sec.

 

Source : Sernageomin et Volcanologia in Chile

Nevados de Chillan - la coulée en journée le 14.07.2020 - webcam Sernageomin Portezuelo

Nevados de Chillan - la coulée en journée le 14.07.2020 - webcam Sernageomin Portezuelo

Toujours au Chili, le 14 juillet 2020 à 06h59 heure locale, le National Geology and Mining Service a enregistré un séisme lié à la fracturation des roches, d'une magnitude locale de 3,0 et d'une profondeur de 0,2 km au complexe volcanique de Taapaca.

Le Complexe (5 861 m d'altitude) est situé sur le haut plateau de la région d'Arica et de Parinacota, et est à la 35e place du classement des risques spécifiques.

Le complexe volcanique de Taapaca - photo Daniel Bertin / Sernageomin

Le complexe volcanique de Taapaca - photo Daniel Bertin / Sernageomin

Le Complexe (5.861 m d'altitude) est situé sur le haut plateau de la région d'Arica et de Parinacota, et est à la 35e place du classement des risques spécifiques.

Nommé localement Nevados de Putre, il correspond à un complexe volcanique allongé avec un profil irrégulier, situé sur le bord ouest du front volcanique actuel des Andes centrales. Son activité remonte à 2,7 millions d'années avec l'émission de lave et de pyroclastes principalement andésitiques.

Au cours des 1,5 million d'années écoulées, l'activité éruptive aurait migré d'environ 4 à 5 km vers le sud-ouest, limitée à de courtes périodes d'activité et séparée par des stades prolongés d'immobilité.

Il n'y a aucune trace d'activité éruptive historique. Il n'y a que des sources chaudes et des dépôts de soufre associés à ce centre éruptif.

Le niveau d'alerte reste à vert ; Une réactivation potentielle serait liée à l'emplacement des dômes dacitiques et à la génération ultérieure de courants pyroclastiques qui affecterait très probablement le flanc sud-ouest du volcan, le secteur où se trouve Putre, le principal centre peuplé de la région de l'altiplano (environ 2 .000 habitants), et la route internationale CH-11.

 

Source : Sernageomin

Bulusan - photo archives 2016.10.08 / PHIVOLCS-SPDRRMO

Bulusan - photo archives 2016.10.08 / PHIVOLCS-SPDRRMO

Le Phivolcs a enregistré depuis le 13 juillet une hausse du nombre de séismes volcaniques au Bulusan : il en dénombre 33 en 24 heures le 13 et 27 séismes en 24 heures le 14 (période de 8h à 8h matin)

Une très faible émission de panaches blancs chargés de vapeur des évents sud-est a été observée. Les données de déformation du sol provenant de mesures GPS continues indiquent une inflation à court terme de l'édifice depuis fin février 2020. Ces paramètres indiquent que des processus volcaniques sont en cours sous l'édifice qui peuvent être causés par un dégazage en profondeur ou une activité hydrothermale ou une intrusion magmatique.

Les personnes vivant dans les vallées et le long des canaux fluviaux, en particulier dans le secteur sud-est, sud-ouest et nord-ouest de l'édifice, doivent être vigilantes contre les écoulements et les lahars chargés de sédiments en cas de fortes pluies prolongées.

Le statut d'alerte de niveau 1 (anormal) prévaut actuellement sur le volcan Bulusan, ce qui signifie qu'il est actuellement dans un état anormal.

 

Source : DOST-PHIVOLCS

Islande - séismes au 15.017.2020 / 07h35 - Doc. IMO
Islande - séismes au 15.017.2020 / 07h35 - Doc. IMO

Islande - séismes au 15.017.2020 / 07h35 - Doc. IMO

Vatnajökull / Bárðarbunga - magnitude des séismes au 15.07.2020 - les deux séismes de plus de M3 en nuit du 13-14.07.2020 - Doc. IMO

Vatnajökull / Bárðarbunga - magnitude des séismes au 15.07.2020 - les deux séismes de plus de M3 en nuit du 13-14.07.2020 - Doc. IMO

Peu avant minuit le 13 juillet à 23 h 41, un tremblement de terre de magnitude 3 a secoué la partie sud-est de la caldeira de Bárðarbunga et environ une heure plus tard le 14 juillet , un autre séisme de magnitude 3,6 a secoué la région.

Les séismes de cette importance sont communs au Bárðarbunga.

 

A noter que les essaims sismiques se poursuivent dans la péninsule de Reykjanes, aux environs de Grindavik, et plus au nord, à l'embouchure de l'Eyjafjördur ; Dans le nord, on dénombre plus de 13.000 séismes dont 3 de magnitude supérieure à 5.

 

Source : IMO

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog