Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Kerinci - photo archives GVP /  Luke Mackin flickr / 09.06.2016  - CC-BY-NC-SA 2.0.

Kerinci - photo archives GVP / Luke Mackin flickr / 09.06.2016 - CC-BY-NC-SA 2.0.

Le 7 août 2020, une émission de cendres brunes est observée à 03h24 UTC (10h24 heure locale) au Kerinci, sur Sumatra.

La meilleure estimation du sommet des nuages ​​de cendres par un observateur au sol est d'environ 4405 mètres au-dessus du niveau de la mer, peut être plus élevée que ce qui peut être observé clairement. Les émissions de cendres se déplaçent Est-Sud-Est-Nord-Est.

Le panache principal du cratère est brun, avec une intensité fine à modérée élevée à environ 50-300 mètres du sommet.

 

La sismicité du 6 août se caractérise par :

155 séismes de souffle, d'une amplitude de 0,5 à 5 mm et d'une durée de tremblement de terre de 10 à 25 secondes.

1 épisode de trémor continu, avec une amplitude de 0,5-2 mm, dominante 1 mm.

 

Le niveau d'activité est de 2 / waspada , assorti d'un code aviation jaune, et d'une interdiction de pénétrer dans un rayon de 3 km autour du cratère actif/

 

Sources : Magma Indonesia et VAAC Darwin

Kerinci - Volcanic ash advisory pour le 07.08.2020 - Doc. VAAC Darwin

Kerinci - Volcanic ash advisory pour le 07.08.2020 - Doc. VAAC Darwin

Une éruption s'est produite au Dukono, dans les Moluques, avec l'émission d'un nuage de cendres volcaniques à 23h17 UTC (08h17 locale). La meilleure estimation du sommet des nuages ​​de cendres est d'environ 1629 mètres au-dessus du niveau de la mer, peut être plus élevée que ce qui peut être observé clairement, l'observation é été faite depuis le sol. Le nuage de cendres se déplaçe vers l'est.

Le panache principal du cratère est blanc et gris, avec une intensité épaisse élevée à environ 200-500 mètres du sommet.

 

La sismicité du 6 août se compose de 

-2 séismes tectoniques lointains, avec une amplitude de 28-30 mm, S-P 19,81-20,67 secondes et durée du séisme de 55-78,82 secondes.

- 1 épisode de trémor continu d'une amplitude de 0,5 à 6 mm, dominante 2 mm.

 

Le niveau d'activité est à 1 /waspada, avec une interdiction d'approche du cratère Malupang Warirang dans un rayon de 2 km.

 

 

Sources : Magma Indonesia et VAAC Darwin

Dukono - activité du 01.08.2020 / 08h12 - photo PVMBG

Dukono - activité du 01.08.2020 / 08h12 - photo PVMBG

Le volcan Kīlauea n'est pas en éruption. Le niveau d'alerte est normal et le code aviation est vert. 

Les données de surveillance pour le mois de juillet montrent des taux variables mais typiques de sismicité et de déformation du sol, de faibles taux d'émissions de dioxyde de soufre et seulement des changements géologiques mineurs depuis la fin de l'activité éruptive en septembre 2018.

Au cours du mois dernier, les inclinomètres du sommet ont enregistré 16 événements de déflation et d'inflation - une augmentation par rapport au total du mois dernier. Dans la zone du Rift du Moyen-Orient, les taux de déformation accrus qui ont commencé en mars 2020, cohérents avec un épisode d'inflation du rift à l'ouest de la route 130, et qui s'est atténué et aplati en mai, sont revenus à leur tendance d'avant mars. La tendance à long terme de la déformation au sommet du Kilauea et dans la zone du Rift du Moyen-Orient continue de montrer une inflation, compatible avec l'apport de magma au système de stockage peu profond du volcan.

Les stations GPS sur le flanc sud du Kīlauea continuent d'afficher des taux élevés de mouvement vers la mer. Parmi les séismes enregistrés, deux avaient une magnitude supérieure à 4, avec des mécanismes focaux compatibles avec le glissement le long du détachement basal du flanc sud.

Les taux d'émission de dioxyde de soufre sont faibles au sommet, ce qui correspond à l'absence de superficies importantes de magma. Une certaine quantité de dioxyde de soufre est dissoute dans les eaux souterraines peu profondes et le lac de cratère au fond de Halema'uma'u.

Une caméra thermique de plus haute résolution a été utilisée et a montré des températures maximales autour de 80–85 degrés Celsius des eaux du lac présent dans le cratère.

À l'échelle mondiale, seuls quelques lacs volcaniques ont des températures de surface supérieures à 80 degrés Celsius . Alors pourquoi le lac d'eau de Kīlauea est-il si chaud ? Un facteur probable est la chaleur résiduelle dans les décombres de l'effondrement à la base de Halema'uma'u, provenant de la roche qui a été chauffée par la colonne de lave avant l'effondrement de 2018. Les évents de gaz chauds (au moins 150 degrés Celsius) à proximité (fumerolles) sont une autre explication potentielle des températures élevées.

 

Source : HVO- USGS monthly update & Volcano Watch

Cette image thermique du lac d'eau au sommet du Kīlauea a été prise depuis le bord ouest de la caldeira le 31 juillet 2020. Les couleurs plus chaudes (jaune-orange) montrent des températures plus élevées, tandis que les couleurs plus froides (bleu) montrent des températures plus basses. L'image indique que les températures maximales à la surface du lac à ce moment sont d'environ 82 degrés Celsius. Les zones plus fraîches à la surface du lac sont des plaques de vapeur montante. Photo de l'USGS.

Cette image thermique du lac d'eau au sommet du Kīlauea a été prise depuis le bord ouest de la caldeira le 31 juillet 2020. Les couleurs plus chaudes (jaune-orange) montrent des températures plus élevées, tandis que les couleurs plus froides (bleu) montrent des températures plus basses. L'image indique que les températures maximales à la surface du lac à ce moment sont d'environ 82 degrés Celsius. Les zones plus fraîches à la surface du lac sont des plaques de vapeur montante. Photo de l'USGS.

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog