Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

L 'activité explosive et effusive du Nevados de Chillan au Chili se poursuit, avec une alimentation magmatique continue.

Les dernières estimations du volume extrudé par le dôme du cratère Nicanor via la coulée L5 atteignent 0,0004 km³, avec un taux de 0,1 m³/s.

Sur le flanc N-NE du volcan, la quatrième coulée de lave en blocs continue, selon José Faune / Volcanologia Chile.

Le niveau d'alerte reste à Amarilla/

 

Sources : Sernageomin & Volcanologia Chile.

Nevados de Chillan coulée de lave sur le flanc N-NE - photo José Fauna  / Volcanologia Chile 22.09.2020

Nevados de Chillan coulée de lave sur le flanc N-NE - photo José Fauna / Volcanologia Chile 22.09.2020

Au Pacaya, l'activité strombolienne du Mackenney est cause d'incandescence, des explosions faibles avec projections à25-75 mètres au dessus du cratère, et d'avalanches côté SO ;

elle produit une coulée de lave en direction sud qui s'étend sur environ 550 mètres de long , avec des avalanches en front de coulée.

Les stations sismiques enregistrent du trémor constant, en relation avec l'ascension du magma et des gaz vers la surface.

 

Sources : Insivumeh et Sentinel-2

 

Volcan Pacaya, coulée de lave sud d'environ 550 m de long et avalanches devant l'écoulement. Activité strombolienne dans le cône de Mackenney. Image satellite Sentinel2 bands 12,11,5 du 21.09.2020

Volcan Pacaya, coulée de lave sud d'environ 550 m de long et avalanches devant l'écoulement. Activité strombolienne dans le cône de Mackenney. Image satellite Sentinel2 bands 12,11,5 du 21.09.2020

Pacaya - anomalies thermiques au 22.09.2020 / 4h50 - Doc. Mirova
Pacaya - anomalies thermiques au 22.09.2020 / 4h50 - Doc. Mirova

Pacaya - anomalies thermiques au 22.09.2020 / 4h50 - Doc. Mirova

A La Réunion, après un séisme de magnitude 4,4 ce lundi 21 septembre à 21 heures, voici les explications d'Aline Peltier, directrice de l'OVPF :

" Une faille s’est ouverte à 22 kilomètres de l’île, côté Nord, Nord/Ouest, dans une zone particulièrement sismogène. D’une profondeur de 27 kilomètres, cette faille a provoqué un tremblement de terre d’une magnitude de 4,4 sur l’échelle de Richter, et son ouverture a été très fortement ressentie par la population. C’est une magnitude assez forte pour La Réunion qui est située au milieu d’une plaque considérée comme à risque sismique plutôt faible ... mais c’est une zone qui est affectée par des séismes de manière régulière. Cette zone est donc connue pour avoir des failles qui se réactivent”. C’est un des plus gros séismes enregistrés depuis que l’Observatoire existe, donc depuis 1979. Les recensements qui ont été faits avec l’aide du BRGM démontrent que, depuis l’arrivée de l’homme sur l’île, 14 séismes ont été d’une intensité comparable. On est donc dans le top 14 des plus gros séismes ressentis par la population ! "

 

Source : OVPF

La Réunion - tracés du séisme de M 4,4 du 21.09.2020 - Doc. OVPF

La Réunion - tracés du séisme de M 4,4 du 21.09.2020 - Doc. OVPF

La Réunion - rapport préliminaire sur le séisme de M 4,4 du 21.09.2020 - Doc. OVPF

La Réunion - rapport préliminaire sur le séisme de M 4,4 du 21.09.2020 - Doc. OVPF

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog