Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Sinabung - 05.09.2020 / 05h47 - photo Nachelle Homestay ... the place to be !

Sinabung - 05.09.2020 / 05h47 - photo Nachelle Homestay ... the place to be !

Sinabung - 05.09.2020 / 6h11 WIB - webcam PVMBG - Magma Indonesia

Sinabung - 05.09.2020 / 6h11 WIB - webcam PVMBG - Magma Indonesia

Le Sinabung a connu un épisode éruptif le samedi 5 septembre 2020 à 05:13 WIB avec un panache de cendres observée ± 800 m au-dessus du sommet (± 3260 m au-dessus du niveau de la mer). La colonne de cendres était grise avec une intensité épaisse, vers le nord et le nord-est. Cette éruption a été enregistrée sur un sismographe d'une amplitude maximale de 2 mm et d'une durée de 1164 secondes.

Il est recommandé aux communautés et visiteurs / touristes de ne pas mener d'activités dans les villages qui ont été déplacés, ainsi que dans un rayon de 3 km du sommet du G. Sinabung, ainsi qu'un rayon sectoriel de 5 km pour le secteur sud-est et de 4 km pour le secteur est -Nord. En cas de pluie de cendres, il est conseillé aux gens de porter des masques lorsqu'ils quittent la maison pour réduire les effets sur la santé des cendres volcaniques. Sécurisez les installations d'eau potable et nettoyez les toits des maisons des cendres volcaniques denses pour qu'elles ne s'effondrent pas.Les personnes qui vivent près des rivières drainant le Sinabung doivent rester attentifs aux dangers de lahars

 

Sources : PVMBG, Magma Indonesia et VAAC Darwin

Dukono - 04.09.2020 / 15h47 WIB - webcam PVMBG Magma Indonesia

Dukono - 04.09.2020 / 15h47 WIB - webcam PVMBG Magma Indonesia

Dans les Moluques, l'activité du Dukono reste importante.

Le VAAC Darwin a émis un avis de dispersion de cendres ce 5 septembre à une altitude de vol 70. Le signal était vu sur les images satellites se déplaçant vers le nord-ouest, puis a été caché par les nuages.

 

Sources : PVMBG et VAAC Darwin

 Kilauea - le sommet vu de Kīlauea Overlook . - photo 02.09.2020 / USGS by K. Miluken

Kilauea - le sommet vu de Kīlauea Overlook . - photo 02.09.2020 / USGS by K. Miluken

Le Kīlauea Overlook a réouvert au public pour la première fois depuis l'éruption de la zone inférieure du Rift Est et l'effondrement du sommet en 2018.

Carte du volcan Kilauea avec un schéma de son système de  plomberie. a, le magma monte sous le sommet du Kilauea, traverse le système de réservoir du sommet (ici simplifié comme un réservoir unique) et migre vers le bas de la ZER avant l'éruption. Le stockage du magma se produit dans le sommet et la ZER profonde.  b, coupe schématique le long de la ligne pointillée en a, indiquant les émissions de gaz et les observations de déformation du sol .  - Doc . K.Anderson & M.Poland

Carte du volcan Kilauea avec un schéma de son système de plomberie. a, le magma monte sous le sommet du Kilauea, traverse le système de réservoir du sommet (ici simplifié comme un réservoir unique) et migre vers le bas de la ZER avant l'éruption. Le stockage du magma se produit dans le sommet et la ZER profonde. b, coupe schématique le long de la ligne pointillée en a, indiquant les émissions de gaz et les observations de déformation du sol . - Doc . K.Anderson & M.Poland

Qu'en est-il du système magmatique du sommet sous-jacent et comment se comporte-t-il ?

 

Avant 2018, les données géophysiques montraient un système complexe de chambres de stockage de magma sous le sommet du Kīlauea. L'une des plus importantes était une chambre peu profonde (à environ 1,6 km ou 1 mile de profondeur) sous la caldeira de Kīlauea, appelée réservoir Halema'uma'u. Ce réservoir était relié à la surface via un conduit qui formait le cratère Overlook et fournissait de la lave au lac de lave du sommet.

 

Le premier indice sur l'état post-effondrement du réservoir peu profond est venu en octobre 2018 lorsque les inclinomètres du sommet ont détecté un phénomène appelé événement de déflation-inflation (événement DI).

Alors que les événements DI étaient clairement observables au sommet du Kīlauea, les inclinomètres près de Pu'u 'Ō'ō ont enregistré des mouvements similaires avec un léger retard.

 

Le fait que les changements de pression pendant la déflation et le gonflage du réservoir du sommet puissent être transmis si directement au Pu'u 'Ō'ō était une indication de l'étroitesse du lien entre la zone du Rift Est et le système magmatique du sommet.

 

De plus, les inclinomètres de la zone du Rift Est ont montré une faible trace d'un événement DI juste après l'événement d'octobre. Cela indique que la connexion étroite entre le réservoir Halema'uma'u peu profond et la zone du Rift Est existe toujours.

 

Les analyses ont permis de calculer la quantité totale de magma dans le réservoir Halema'uma'u plus précisément que jamais.

Compte tenu de l'incertitude naturelle des données, ils ont constaté que le volume le plus probable du réservoir était d'un peu moins de 4 km cubes (environ 1 mile cube). Compte tenu du volume d'effondrement de 0,8 km cube (0,2 mile cube), cela signifie qu'environ 20% seulement du réservoir a été vidé lors de l'éruption de 2018 et que 80% du magma du réservoir est toujours sous le sommet.

 

Ainsi, alors que la surface de la caldeira de Kīlauea a subi un remodelage majeur, en dessous, le système de plomberie de magma fonctionne toujours de la même manière qu'avant.

C'est rassurant, car cela signifie que les résultats des études sur le système magmatique de Kīlauea au cours des dernières décennies peut encore être appliqué aux efforts de surveillance actuels. L'éruption de 2018 a déjà fourni des informations incroyables sur la structure et le comportement de Kīlauea et peuvent encore nousen apprendre plus.

 

Source : USGS Volcano Watch, par Ingrid Johanson, géophysicienne de recherche à l’Observatoire des volcans hawaïens.

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog