Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Pacaya - coulée de lave du 26.10.2020 - photo et surveillance Conred

Pacaya - coulée de lave du 26.10.2020 - photo et surveillance Conred

Les derniers rapports présents pour les coordinateurs locaux et communaux pour la prévention des catastrophes -COLRED et COMRED- indiquent la présence de 2 coulées de lave dans le volcan Pacaya

Le suivi est effectué par l'Unité de Prévention Volcanique -UPV- du Secrétariat Exécutif du Coordonnateur National pour la Réduction des Catastrophes -SE-CONRED-, qui rapporte que les coulées de lave sont dirigées vers le nord et le sud-ouest, respectivement de 350 et 800 mètres de long.

Un panache blanc et bleu est observé au-dessus du cratère Mackenney. Dans le même temps, il y a des chutes de cendres dans le village de Los Pocitos, Villa Canales, Guatemala.

Selon l'Institut National de Sismologie, Volcanologie, Météorologie et Hydrologie -INSIVUMEH-, dans son bulletin volcanologique, dans la nuit du dimanche 25 octobre au matin du lundi 26 octobre, des explosions stromboliennes ont été enregistrées entre 50 et 250 mètres au-dessus du cratère.

 

Sources : Conred & Insivumeh

 Pacaya - anomalies thermiques au 27.10.2020 / 03h445- Doc. Mirova_MODIS_logVRP

Pacaya - anomalies thermiques au 27.10.2020 / 03h445- Doc. Mirova_MODIS_logVRP

Sabancaya  - résumé d'activité entre le 19 et le 25 octobre 2020 - Doc. IG Peru

Sabancaya - résumé d'activité entre le 19 et le 25 octobre 2020 - Doc. IG Peru

Entre le 19 et le 25 octobre, le Sabancaya a poursuivit une activité éruptive à des niveaux modérés, avec l'enregistrement continu d'explosions au rythme de 37 épisodes quotidiens en moyenne accompagnées des colonnes de cendres et gaz jusqu'à 2,5 km de haut au sommet du volcan. Des chutes de cendres fines ont été signalée dans les districts de Huanca, les 19 et 22 Octobre, et Lluta, les 19 et 24 octobre.

L'IGP a enregistré et analysé la survenue de 2203 séismes d'origine volcanique, associés à la circulation de fluides magmatique à l'intérieur du volcan.

Pendant cette période, les tremblements de terre Volcano-Tectoniques (VT) étaient principalement localisés dans les zones au nord-ouest et à l'est du Sabancaya, et présentait des magnitudes comprises entre M2,3 et M3,6. Le séisme représentatif (M3.6) a été enregistré le 25 octobre à 0 h 09, à 24 km au nord-ouest de Sabancaya et à 13 km de profondeur.

Depuis le 11 octobre 2020, un processus de déflation du secteur sud-est du Sabancaya est noté.

La surveillance par satellite a permis d'identifier la présence de neuf anomalies thermiques comprises entre 2 MW et 28 MW, qui seraient associées à la présence d'un corps de lave dans le cratère.

Le niveau d'alerte reste à naranja, assorti d'une zone interdite de 12 km.

 

Source : I.G.Peru / CENVUL

Suwanosejima - 26.10.2020 / 22h35-22h36  - Doc. JMA

Suwanosejima - 26.10.2020 / 22h35-22h36 - Doc. JMA

 Suwanosejima - 27.10.2020 / 03h32 - Doc. JMA

Suwanosejima - 27.10.2020 / 03h32 - Doc. JMA

Dans l'archipel des Ryukyu, l'activité au cratère Mitake de Suwanosejima continue.

Elle est caractérisée par des panaches de cendres le 26 octobre à 22h39 locale atteignant 1.500 mètres au dessus du cratère, et le 27 octobre à 03h28 locale montant à 2.000 mètres au dessus du cratère.

 

Source : JMA

Le dôme de Sougrière Hill / Montserrat le 19.10.2020 - photos MVO - un clic pour agrandir
Le dôme de Sougrière Hill / Montserrat le 19.10.2020 - photos MVO - un clic pour agrandir Le dôme de Sougrière Hill / Montserrat le 19.10.2020 - photos MVO - un clic pour agrandir

Le dôme de Sougrière Hill / Montserrat le 19.10.2020 - photos MVO - un clic pour agrandir

En soirée du 19 octobre 2020, le dôme de lave de Soufriere Hills, sans nuage, a été photographié depuis l'observatoire de Montserrat / MVO et Jack Boy Hill.

Une série de photographies numériques et d'images thermiques ont été prises dans les deux endroits pour capturer les fumerolles et les points chauds sur le dôme de lave.

Le volcanologue du MVO, le Dr. Adam Stinton explique : ′′ Les photographies numériques ont capturé une incandescence (ou un éclat) de trois fumerolles importantes dans la falaise qui forme le mur arrière de la cicatrice effondrée de 2010

Les composites montrent des images thermiques superposées sur des photographies numériques du dôme de lave de MVO et Jack Boy Hill. Toutes les images ont été prises entre 9:30 h et 11:00 h.

L ' incandescence enregistrée sur les photographies numériques n'était pas visible à l'œil nu, même avec l'utilisation de jumelles. Les deux photographies numériques avaient une longueur d'exposition de 30 secondes.

En comparant ces images aux précédentes, il n'y a pas de changements dans le nombre et la distribution des caractéristiques incandescentes et des points chauds."

 

Source : MVO / Montserrat Volcano Observatory

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog