Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Sinabung - incandescence au dôme et effondrement le 11.10.2020 / 19h11 - photo Sadrah Peranginangin via Beidar Sinabung

Sinabung - incandescence au dôme et effondrement le 11.10.2020 / 19h11 - photo Sadrah Peranginangin via Beidar Sinabung

Au Sinabung , en niveau d'activité 3 / Siaga, des avalanches ont été observées avec une distance de glissement de 300 à 700 mètres vers l'est et le sud-est.

La sismicité du 11 octobre était caractérisée par

14 séismes d'effondrement

10séismes de souffle

1 séisme basse fréquence

1 séisme tectonique local

3 séismes tectoniques lointains.

Ce 12 octobre, le PVMBG signale, entre 00 et 06h, un séisme d'effondrement avec une amplitude de 76-95 mm et une durée de tremblement de terre de 79-106 secondes.

 

Sources : PVMBG & Beidar Sinabung

Rincon de La Vieja - le cratère actif - photo archives Ovsicori 09.2020

Rincon de La Vieja - le cratère actif - photo archives Ovsicori 09.2020

Au Costa Rica, le Rincon de La Vieja a présente le 11 octobre deux épisodes éruptifs, respectivement à 10h09 locale et 17h46 locale ; la hauteur des panaches n'a pi être relevée en raison de mauvaises conditions de visibilité.

Le premier épisode a duré 1 minute, et du trémor en bande et discontinu a été enregistré (0,7 – 5 Hz).

La durée du second épisode est aussi d'une minute.

 

Source : Ovsicori

Le volcan islandais Grimsvötn est généralement caché sous un glacier, mais l'éruption de mai 2011 a fait fondre la glace ici et a exposé le cratère. - photo © Boaworm / CC-by-sa 3.0

Le volcan islandais Grimsvötn est généralement caché sous un glacier, mais l'éruption de mai 2011 a fait fondre la glace ici et a exposé le cratère. - photo © Boaworm / CC-by-sa 3.0

Selon le Met office Islandais, plusieurs indices d'une activité croissante ( fréquence des séismes, inflation, activité géothermique et flux de chaleur en hausse) sont remarqués au Grimsvötn, qui a vu son code aviation passer de vert à jaune le 30 septembre.

Le volcanologue Magnús Guðmundsson , de l'Université d'Islande, explique qu'une augmentation de la sismicité et du flux de chaleur est observée de 6 mois à 2 ans avant une éruption.

Le niveau d'eau du lac sous-glaciaire, présent au dessus du Grimsvötn,a fortement augmenté et atteint des valeurs plus élevées qu'en 2004 et 2010, marquées par des jökulhlaup (débacles glaciaires) ... le brusque soulagement de pression déstabilise le volcan, et peut causer une éruption.

Une surveillance accrue du volcan est de mise en cette période d'activité augmentée.

 

Source : ScineXX

Commenter cet article

Juste 12/10/2020 18:39

Chic, vous parlez du Grimsvotn ! Bien. Le lien precedemment envoyé parlait de modélisation du volcan sur ses cycles d'eruption. Chaque volcan est il modélisé ? Ces modeles permmetraient ils de savoir approximativement a quoi s'attendre autour de nous ? Etna, stromboli, vesuve, el hierro et... Grimsvotn ? Dans un an, deux, cinq, dix ? Merci de vos articles et de vos efforts.

Bernard Duyck 12/10/2020 18:53

Je n'ai pas de références de modélisation, qui doivent certainement exister ... mais ne servent pas beaucoup, sauf pour relater son histoire. Les volcans n'en font qu'à leur tête, et la datation des éruptions reste imprévisible; de plus le type d'éruption peut changer.

Articles récents

Hébergé par Overblog