Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

En soirée du 28 décembre, une activité explosive de type strombolien anime les cratères de la Voragine et du sud-est de l'Etna.

Etna - en soirée du 28.12.2020, activité strombolienne à la Voragine et au Sud-Est - photo Boris Behncke

Etna - en soirée du 28.12.2020, activité strombolienne à la Voragine et au Sud-Est - photo Boris Behncke

A partir de 06h50 UTC, le 29 décembre, le réseau de vidéosurveillance a montré une intensification de l'activité explosive strombolienne à l'embouchure est du cratère sud-est, avec émission de cendres associée. Les vents forts à haute altitude les dispersent rapidement en direction ENE. Vers 08h00 UTC, cette activité s'est encore intensifiée, pour produire le lancement de matériaux pyroclastiques grossiers sur le bord du cratère, tombés copieusement sur le côté est du cône du cratère SE.

À partir de 09.00 heures, UTC, l'intensité de l'activité explosive Strombolienne a considérablement diminué, de même que l'émission de cendres qui est devenue faible est discontinue en restant confinée dans la zone sommitale.

L'activité intracratérique strombolienne se poursuit, inchangée, dans les cratères de la Voragine et du Cratère NE.

Etna - émission de cendres rabatues par les vents le 29.12.2020 en début de matiné -photo Boris behncke

Etna - émission de cendres rabatues par les vents le 29.12.2020 en début de matiné -photo Boris behncke

 Etna - trémor au 30.12.2020 / 03h10  - Doc. INGV OE

Etna - trémor au 30.12.2020 / 03h10 - Doc. INGV OE

En ce qui concerne le trémor volcanique, aucune variation significative n'est signalée par rapport à ce qui précède.

L'amplitude reste dans la gamme des valeurs moyennes, même avec de faibles fluctuations et la source est localisée dans la zone du Cratère SE à une altitude de 2800-2900 m au-dessus du niveau de la mer.

En ce qui concerne l'activité intrasonique, elle continue d'être soutenue. Elle est principalement localisée dans la région du Cratère de NE, et subordonnée au Cratère de SE

Les réseaux d'inclinaison (tiltmètre) et clinométriques de l'Etna ne montrent aucune variation importante.

 

Source : INGV OE

Sakurajima - 29.12.2020 / 16h18 -  JMA

Sakurajima - 29.12.2020 / 16h18 - JMA

 Sakurajima - 29.12.2020 / 16h27 - JMA

Sakurajima - 29.12.2020 / 16h27 - JMA

Une éruption s'est produite à Sakurajima (cratère du sommet du mont Minamidake) à 16h14 le 29, et la fumée est entrée dans les nuages ​​à 2000m au-dessus du bord du cratère.

Les cendres volcaniques sont emportées du cratère dans la direction nord-est (direction Fukuyama, ville de Kirishima), et en une heure, une quantité légèrement importante dans la ville de Kagoshima (Sakurajima)

Il y a des chutes de cendres et des chutes de cendres devraient atteindre la préfecture de Miyazaki.

 

Source : JMA

December 29, 2020, ~ Explosion ~ Sakurajima Volcano, Japan ~ 16:14 JST

Une éruption effusive a lieu à La Soufrière de Saint-Vincent dans les Caraïbes; les habitants de Saint-Vincent-et-les Grenadines (SVG) ont été placés en état d'alerte.

Le volcanologue Dr Richard Robertson, lors d'un point de presse, a déclaré que le 22 décembre, le Centre de recherche sismique de l'Université des Indes occidentales (UWI-SRC) à Trinidad a été mis au courant par la National Aeronautics and Space Administration (NASA) d'un point chaud sur La Soufrière.

Depuis début novembre, il y a eu une augmentation du niveau de fond de l'activité sismique enregistrée à La Soufrière.

La prise de photo par le technicien sismique principal de l'unité de surveillance de la Soufrière le 29 décembre 2020 montre un nouveau dôme avec de la vapeur dans le cratère à la suite d'une éruption effusive au volcan La Soufrière à St Vincent.

Soufrière de St-Vincent - 29.12.2020 - nouveau dôme - photo Kemron Alexander Unité de surveillance UWI

Soufrière de St-Vincent - 29.12.2020 - nouveau dôme - photo Kemron Alexander Unité de surveillance UWI

L'UWI-SRC suit actuellement la situation en collaboration avec les autorités locales et une mise à jour sera fournie prochainement. Il est conseillé au public de ne pas visiter le volcan jusqu'à ce qu'une nouvelle mise à jour soit fournie. L'UWI-SRC et l'Organisation nationale de gestion des urgences (NEMO) sont les sources officielles d'informations sur les tremblements de terre et l'activité volcanique à St Vincent et les Grenadines.

 

Source : UWI Seismic research

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog