Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Kilauea - éruption ce 20.12.2020 / à partir de 21h30 HST - Doc. HVO

Kilauea - éruption ce 20.12.2020 / à partir de 21h30 HST - Doc. HVO

Kilauea - cratère Halema'uma'u -  éruption ce 20.12.2020   22h38 HST - webcam therm.USGS - HVO

Kilauea - cratère Halema'uma'u - éruption ce 20.12.2020 22h38 HST - webcam therm.USGS - HVO

Un essaim sismique a débuté dans la soirée du 20 décembre au Kilauea, accompagné d'une déformation du sol détectée par des inclinomètres. 

Peu après environ 21h36 HST ce 20 décembre, l'observatoire du volcan hawaïen (HVO) de l'USGS a détecté une lueur dans le cratère Halema'uma'u au sommet du volcan Kīlauea.

Une éruption a commencé dans la caldeira sommitale du Kīlauea. La situation évolue rapidement et le HVO publiera une autre déclaration lorsque plus d'informations seront disponibles.

D'après les premières données, il s'agit d'une petite éruption limitée à la caldeira ... à suivre ! 

En conséquence, le HVO a élevé le niveau d’alerte volcanique du Kīlauea à WARNING et son code couleur de l’aviation à RED.

Kilauea - cratère Halema'uma'u - 20.12.2020 / 22h40  - USGS

Kilauea - cratère Halema'uma'u - 20.12.2020 / 22h40 - USGS

Le 2 décembre 2020, des stations GPS et des inclinomètres ont enregistré un événement de déformation du sol au sommet du Kīlauea. Accompagnés par des essaims de tremblements de terre, les schémas de déformation du sol observés étaient cohérents avec une petite intrusion de magma de digue sous la partie sud de la caldeira de Kīlauea. L'injection a entraîné un soulèvement d'environ 8 cm (3 pouces) du plancher de la caldeira, et la modélisation suggère qu'il représentait 0,4 à 0,7 million de mètres cubes (yards) de magma accumulé à environ 1,5 km (1 mile) sous la surface. Bien que l'intrusion n'ait pas atteint la surface et n'ait pas éclaté, elle représentait une intrusion notable par rapport aux tendances observées dans les flux de données de surveillance du sommet du Kīlauea après la fin de l'éruption de 2018.

 

Le 17 décembre 2020, des sismomètres ont détecté une augmentation notable de l'occurrence et de la durée des signaux sismiques de longue période sous le sommet du Kīlauea, qui sont attribués à l'activité magmatique. Alors que ce type de sismicité a été observé en moyenne une fois toutes les quelques semaines après l'éruption de 2018, les taux ont augmenté à plus d'une douzaine au cours des derniers jours.

 

Source : HVO- USGS

 Klyuchevskoy - image Sentinel-2 L1C  bands 12,11,4 du 21.12.2020 - un clic pour agrandir

Klyuchevskoy - image Sentinel-2 L1C bands 12,11,4 du 21.12.2020 - un clic pour agrandir

L'éruption explosive-effusive se poursuit au Klyuchevskoy, avec ce 21 décembre l'émission d'un nuege de cendres à 6.000-7.000 mètres asl. s'étendant sur 152 km au nord-ouest du volcan.

Malgré l'atténuation des signaux par la couverture nuageuse, l'anomalie thermique reste à un VRP de 988 MW ce 21 décembre à 02h50

 

Le code aviation reste à orange, d'autres explosions pouvant se produirent et impacter le trafic aérien.

 

Sources : Kvert, Mirova & VAAC Tokyo

Klyuchevskoy - Doc._Sentinel-2 Mirova _Last 20.12.2020 / 00h31

Klyuchevskoy - Doc._Sentinel-2 Mirova _Last 20.12.2020 / 00h31

 Klyuchevskoy - Volcanic ash advisory Doc. VAAC Tokyo 21.12.2020 / 05h22Z

Klyuchevskoy - Volcanic ash advisory Doc. VAAC Tokyo 21.12.2020 / 05h22Z

Le lac de cratère Te Wai ā-moe du Ruapehu continue de chauffer et est maintenant à 43 ° C. Le réchauffement s'est accompagné d'éclats de tremor volcanique et d'une augmentation marquée de la quantité de gaz traversant le lac de cratère.

Le niveau d'alerte volcanique a été élevé au niveau 2 et le code de couleur de l'aviation a été changé en jaune.

Lors d'un vol de gaz la semaine dernière, le lac a été observé comme étant d'une couleur grise uniforme, ce qui montre qu'il est bien mélangé. Il y a un certain écoulement sur la sortie. La production de gaz à travers le lac de cratère a également augmenté considérablement en réponse à ce cycle de chauffage. Les quantités de dioxyde de carbone (CO2) et de gaz sulfureux (SO2 et H2S) dans le panache sont les plus importantes mesurées au cours des deux dernières décennies. Le flux continu de gaz et de fluides hydrothermaux à travers le lac montre que la zone de ventilation sous-jacente est ouverte.

 

Le tremblement volcanique est produit sous forme d'impulsions de courte durée qui coïncident avec une augmentation du gaz traversant le lac de cratère et son système de plomberie. La modélisation de l'apport d'énergie dans le lac a montré une augmentation au cours du mois dernier, passant d'environ 200 MW à environ 400 MW. Depuis 2007, la température de Crater Lake a dépassé les 40 ° C à plusieurs reprises, sans provoquer d'éruption. Toutefois. la combinaison de l'augmentation de la température du lac, du trémor volcanique et de la production de gaz a motivé le changement du niveau d'alerte.

 

Source : GEONET

Ruapehu - 21.12.2020 - la zone située à moins de 2 km de Te Wai ā-moe / Crater Lake est fermée au public et aux concessionnaires en raison du risque accru d'éruption. - Doc. GeoNet

Ruapehu - 21.12.2020 - la zone située à moins de 2 km de Te Wai ā-moe / Crater Lake est fermée au public et aux concessionnaires en raison du risque accru d'éruption. - Doc. GeoNet

Au cours du mois de novembre 2020 dans la région des Champs Phlégréens, 225 séismes de basse énergie ont été enregistrés avec une magnitude maximale = 1,1 ± 0,3. 204 événements (91%) avaient une magnitude inférieure à 1,0, démontrant un niveau d'énergie très faible; sur 17 événements, il n'a pas été possible de déterminer la magnitude en raison de la faible amplitude du signal qui ne se distingue pas clairement du bruit de fond. Au total, 124 événements (55% de ceux enregistrés) ont été localisés principalement entre Pozzuoli et la région de Solfatara-Pisciarelli avec des profondeurs ne dépassant pas 2,5 km.

 

Les réseaux de surveillance de la déformation du sol confirment une géométrie radiale de la remontée centrée dans la zone de Pozzuoli avec une vitesse moyenne d'environ 10 mm / mois. La remontée enregistrée à la station GPS de Rione Terra (RITE) à partir de janvier 2016 est d'environ 39 cm. Les mesures thermographiques dans les zones surveillées montrent des tendances de température sensiblement stables avec une légère tendance à la baisse. Les paramètres géochimiques confirment les tendances à la hausse déjà observées précédemment.

 

Tout semble donc sous contrôle et dans les normes.

 

Source : INGV - Osservatorio Vesuviano

Champs Phlégréens - image NASA_ISS004-E-5376

Champs Phlégréens - image NASA_ISS004-E-5376

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog