Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Ili Lewotolok - 06.12.2020 / 09h31 - webcam PVMBG/ Magma Indonesia

Ili Lewotolok - 06.12.2020 / 09h31 - webcam PVMBG/ Magma Indonesia

A l'Ili Lewotolok, le PVMBG signale l'observation le 5 décembre d' panache blanc et gris d'une hauteur variant entre 200 et 1.000 mètres au dessus du sommet.

Au niveau sismicité, il a été enregistré:

- 53 séismes d'éruption, d'une amplitude de 10-31 mm durant 14-45 sec.

- 88 séismes de souffle / d'émission

- 30 épisodes de trémornon harmoniques

- 1 séisme volcanique profond

- 1 séisme tectonique distant.

Le niveau d'activité reste à 3 / siaga et il est recommandé aux personnes autour du mont Ili Lewotolok et aux visiteurs / grimpeurs / touristes de ne pas effectuer d'activités dans un rayon de 4 km du cratère sommital.

 

Source : PVMBG

Ili Lewotolok - sismicité au 05.12.2020 - Doc. Magma Indonesia

Ili Lewotolok - sismicité au 05.12.2020 - Doc. Magma Indonesia

Le centre de contrôle des opérations BPBD du district de Lumajang a rapporté que l'activité volcanique du Semeru continue ce dimanche 6 décembre. À 06h00, une coulée pyroclastique d'avalanche a été observée, avec une distance de glissement de 1500 mètres.

De plus, une éruption a d'abord été observée avec une hauteur de fumée à 400 mètres du sommet. Le panache a été observée comme étant d'un blanc épais et inclinée vers le nord. Des éruptions ultérieures avec des colonnes jusqu'à 500 mètres au-dessus du sommet ont suivi.

Pendant ce temps, des avalanches accompagnées de coulées pyroclastiques se sont produites quatre fois avec une distance de glissement allant jusqu'à 500 mètres de la pointe de la langue de lave vers Besuk Kobokan.

Le niveau d'activité reste à 2 / waspada,et il est recommandé de ne pas pratiquer d'activités dans un rayon de 1 km du cratère / sommet du mont Semeru et à une distance de 4 km de la direction de l'ouverture du cratère dans le secteur sud-sud-est, et d'être conscient des possibilités de coulées pyroclastiques d'avalanche et de lahars le long des drainages du volcan.

 

Source : BPBD

 Semeru -  06.12.2020 / 06h21 WITA - webcam PVMBG / Magma Indonesia

Semeru - 06.12.2020 / 06h21 WITA - webcam PVMBG / Magma Indonesia

 Villarica -  Plume 05.12.2020 / 18h45 -18h49 - Doc.  Fundación Volcanes de Chile / POVI

Villarica - Plume 05.12.2020 / 18h45 -18h49 - Doc. Fundación Volcanes de Chile / POVI

Le Sernageomin a enregistré un séisme LP, associé à une explosion modérée au niveau du cratère du Villarica le 5 décembre 202 à 18h44 locale, accompagnée d'un panache de cendres à 160 mètres de hauteur, dérivant vers le SSE. Des dépôts de cendres sont rapportés à proximité du cratère et dans la direction de dispersion.

L'alerte technique volcanique est maintenue à Amarilla .

 

Sources : Sernageomin et POVI

Villarica - explosion du 05.12.2020 / 18h44 - Doc. Sernageomin

Villarica - explosion du 05.12.2020 / 18h44 - Doc. Sernageomin

L’observatoire volcanologique et sismologique de Martinique de l’IPGP (Institut de physique du globe de Paris, CNRS) a envoyé, jeudi 3 décembre, une note explicative au Préfet de la Martinique pour préconiser un passage au niveau d’alerte jaune volcanique (2ème niveau d’alerte sur une échelle qui en compte 4) de la Montagne Pelée. La préfecture de Martinique a suivi cette préconisation et la zone de la Montagne Pelée passe au niveau jaune d’alerte volcanique à compter du 4 décembre 2020.

 

Pour répondre aux questions de la population sur les nouveaux chiffres de l'activité de la montagne Pelée, des réunions publiques seront organisées. La première aura lieu ce samedi 5 décembre à 14h30 au marché de la ville de Saint-PierreParmi les mesures annoncées : la mise en place de capteurs, pour le suivi de la composition chimique des eaux et des gaz et la mise en place des reconnaissances aériennes par drones dans la zone où était observée les fumerolles par le passé.

La Montagne Pelée  - photo ©Parc naturel Martinique

La Montagne Pelée - photo ©Parc naturel Martinique

- L’augmentation de la sismicité d’origine volcanique superficielle (jusqu’à 4-5 km sous le sommet) observée depuis avril 2019, se situe donc clairement au-dessus du niveau de base caractéristique pour la Montagne Pelée.

- En avril 2019, une sismicité volcanique est apparue en profondeur autour et sous la Montagne Pelée (à plus de 10 km sous le niveau de la mer). Elle pourrait correspondre à l’arrivée en profondeur de fluides magmatiques.

- Enfin, de nouveaux signaux enregistrés de type trémor ont été observés les 8 et 9 novembre 2020 : ils pourraient correspondre à une réactivation du système hydrothermal.

Même si, en l’état actuel des mesures il n’y a pas de déformation du volcan à l’échelle du réseau d’observation, l’apparition, en quelques mois, de ces trois différents types de signaux sismiques d’origine volcanique montre un changement clair du comportement du système volcanique, dont l’activité est en augmentation par rapport au niveau de base observé sur plusieurs décennies.

 

Source : OVSM / IPGP

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog