Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
 Sheveluch - panache de cendres du 22.12.2020 - photo Instagram / Soloviev Evgenii  via K.Bakhanov

Sheveluch - panache de cendres du 22.12.2020 - photo Instagram / Soloviev Evgenii via K.Bakhanov

 Sheveluch- retombées de cendres à proximité du volcan le 22.12.2020  - photo Soloviev Evgenii via K.Bakhanov

Sheveluch- retombées de cendres à proximité du volcan le 22.12.2020 - photo Soloviev Evgenii via K.Bakhanov

Au Sheveluch, le KVERT signale, ce 22 décembre à 01h22 UTC, une explosion accompagnée d'un panache de cendres à 8.000 mètres asl , s'étendant ensuite vers le nord-est du volcan sur 42 km. Le code aviation est passé au rouge, avant de redevenir orange à 02h55 UTC ; la hauteur des cendres étant signalée ensuite à 6.500-7.500 m. avec une extension vers l'est sur 130 km.

A noter que le bloc de lave dacitique, appelé "Dauphin",qui avait émergé du dôme de lave sommital le 28 septembre, n'est plus présent depuis le 8 décembre... signe de l'évolution du dôme.

 

Source : KVERT

Sheveluch - anomalies thermiques au 22.12.2020 / 04h55 - Doc. Mirova _MODIS_VRP

Sheveluch - anomalies thermiques au 22.12.2020 / 04h55 - Doc. Mirova _MODIS_VRP

Sheveluch - changements morphologique du dôme, et disparition du "Dolphin" - photos KVERT - un clic pour agrandirSheveluch - changements morphologique du dôme, et disparition du "Dolphin" - photos KVERT - un clic pour agrandir

Sheveluch - changements morphologique du dôme, et disparition du "Dolphin" - photos KVERT - un clic pour agrandir

L'éruption sommitale du Kīlauea se poursuit, à partir d’au moins deux évents sur les côtés nord et ouest de Halema’uma’u.

A partir du 22 décembre au matin, le lac de cratère en croissance était à 487 m sous le bord du cratère, indiquant que le lac est monté de 134 m depuis le fond du cratère Halemaʻumaʻu. Le niveau s'élève de plus de 1 mètre par heure.

Sur les trois évents qui ont initialement éclaté des murs nord et nord-est d'Halema'uma'u, seuls deux restent actifs, l'évent central interrompant l'activité éruptive entre 7h30 et 8h00 HST environ. Les évents du milieu et de l'ouest, situés sur le bloc le plus bas du cratère Halema'uma'u, ont depuis été inondés par le lac de lave en pleine croissance. L'évent le plus éloigné à l'est reste le plus vigoureux.

Un calcul préliminaire de volume suggère que, depuis le début de l'éruption, environ 10 millions de mètres cubes de lave ont éclaté (équivalent à plus de 2 milliards de gallons). Il s'agit d'une superficie d'environ 33 acres.

Les inclinomètres du sommet ont continué d'enregistrer une inclinaison déflationniste ralentissant ce matin. Les taux d'émission de dioxyde de soufre restent élevés, estimés à environ 30 000 tonnes / jour. La sismicité est élevée mais stable le dernier jour, avec peu de tremblements de terre et de fluctuations de tremor liés à la vigueur de la fontaine de fissures. ​​​​​​​

Kilauea - fissures actives dans le cratère Halema'uma'u le 22.12.2020  / 11h35 HST, et l'île flottante haute d'environ 17 m. - photo HVO-USGS

Kilauea - fissures actives dans le cratère Halema'uma'u le 22.12.2020 / 11h35 HST, et l'île flottante haute d'environ 17 m. - photo HVO-USGS

Kilauea - lac de lave de l'Halema'uma'u le 22.12.2020 / 11h30 et le 21.12.2020 / 11h20 - la réduction de hauteur entre le haut et la bas des fissures témigne de l'agmentation du niveau du lac de lave -  Doc. cam.therm. HVO-USGS

Kilauea - lac de lave de l'Halema'uma'u le 22.12.2020 / 11h30 et le 21.12.2020 / 11h20 - la réduction de hauteur entre le haut et la bas des fissures témigne de l'agmentation du niveau du lac de lave - Doc. cam.therm. HVO-USGS

De grandes quantités de gaz volcanique - principalement de la vapeur d'eau (H2O), du dioxyde de carbone (CO2) et du dioxyde de soufre (SO2) - sont continuellement libérées lors des éruptions du volcan Kīlauea. Au fur et à mesure que le SO2 est libéré du sommet lors de cette nouvelle éruption, il réagira dans l'atmosphère avec l'oxygène, la lumière du soleil, l'humidité et d'autres gaz et particules, et se convertira en quelques heures à quelques jours en fines particules. Les particules diffusent la lumière du soleil et provoquent la brume visible qui a été observée sous le vent du Kīlauea, connue sous le nom de VOG (smog volcanique), lors des précédentes éruptions au sommet. Le Vog crée un potentiel de risques sanitaires aériens pour les résidents et les visiteurs, endommage les cultures agricoles et autres plantes et affecte les opérations d'élevage.

Kilauea - dégazage au niveau du lac de lave / éruption en cours le 22.12.2020 - Doc. USGS Photo  M. Patrick

Kilauea - dégazage au niveau du lac de lave / éruption en cours le 22.12.2020 - Doc. USGS Photo M. Patrick

L'activité explosive intense du cratère Ontake sur Suwanosejima (îles Ryukyu) se poursuit caractérisée par des explosions quasi constantes (89 le 21 décembre).

Les explosions stromboliennes deviennent plus fortes que la taille moyenne des explosions sur le volcan et plus fréquentes à intervalles réguliers de 2 à 4 par heure au cours des dernières semaines.

Une explosion a généré un panache de cendres qui a atteint env. 600 m-1.200 m d'altitude et dérive vers le sud-ouest. Certaines des bombes de lave ont été éjectées jusqu'à 800 m du cratère.

De plus, l'activité s'accompagne d'une forte lueur du cratère Otake qui suggère une montée du flux de magma à l'intérieur du volcan.

Le bulletin d'avertissement indique que les impacts balistiques des bombes volcaniques et des coulées pyroclastiques pourraient affecter une zone d'environ 1 km de distance du cratère principal, avec un niveau d'alerte de 2 sur une échelle de 5.

 

Source: JMA - Agence météorologique japonaise

Suwanosejima - incandescence le 22.12.2020 / 03h10 et 05h08 suite à l'activité strombolienne continue - webcam JMA
Suwanosejima - incandescence le 22.12.2020 / 03h10 et 05h08 suite à l'activité strombolienne continue - webcam JMA

Suwanosejima - incandescence le 22.12.2020 / 03h10 et 05h08 suite à l'activité strombolienne continue - webcam JMA

Une éruption s'est produite au Sakurajima (cratère du sommet du mont Minamidake) à 21h21 le 22, et le panache de cendres s'est élevée à 2.400m au-dessus du bord du cratère.

Les cendres volcaniques ont été emportées du cratère dans la direction sud-est (direction Tarumizu / Kaya), et à 03h00 le 23, vers la ville de Kagoshima (Sakurajima), et la ville de Kaya. Il y a une petite quantité de cendres tombant dans la ville de Tarumizu, la ville de Shibushi, la ville d'Osaki, la ville de Higashi Kushira et la ville de Hebei, et des chutes de cendres sont attendues jusqu'à la ville de Hebei dans la préfecture de Kagoshima.

 

Source : JMA

 Sakurajima - activité du 22.12.2020 / 21h48 - Doc. JMA

Sakurajima - activité du 22.12.2020 / 21h48 - Doc. JMA

Sakurajima - 22.12.2020 - image Sentinel-2 L1C bands 12,11,4 - un clic pour agrandir

Sakurajima - 22.12.2020 - image Sentinel-2 L1C bands 12,11,4 - un clic pour agrandir

Le tableau schématique de l'activité du Sabancaya, au Pérou, mentionne une moyenne de 34 explosions journalières, accompagnées de panaches de cendres et gaz atteignant 3,3 km de hauteur. Des chutes de cendres sont signalées sur la localité de Huambo

 

Source : I.G.Peru

Sabancaya - résumé d'activité entre le 14 et le 20.12.2020 - Doc. I.G.Peru

Sabancaya - résumé d'activité entre le 14 et le 20.12.2020 - Doc. I.G.Peru

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog