Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Eruptions historiques, #news

L'une des découvertes les plus importantes jamais faites dans la région occidentale de Lesbos et de sa forêt pétrifiée a été mise au jour dans le cadre de fouilles menées dans la zone de l'intersection menant au musée d'histoire naturelle et à la forêt pétrifiée de Sigri.

" Un fossile a été identifié qui est unique en son genre. C'est un arbre entier avec ses branches presque intactes, comme au moment de sa mort. Nous avons également trouvé de nombreuses feuilles autour de la découverte principale ainsi que de son système racinaire. L'ensemble a été protégé par les cendres volcaniques d'un éruption datée de 23 million d'années. " dit le directeur du musée de la forêt de Sigri.

Lesbos - arbre pétrifiée récemment retrouvé, vieux de 23 Ma - photo Stonisi.gr

Lesbos - arbre pétrifiée récemment retrouvé, vieux de 23 Ma - photo Stonisi.gr

L’île de Lesbos se situe au nord-est de la mer Égée. Sa superficie est de 1.632 km² dont 320 km de littoral. C’est la troisième plus grande île grecque. Le détroit de Mytilène la sépare de l’Asie mineure et des côtes turques, auxquelles elle était rattachée jusqu’à la fin du Paléolithique, avant la fin de la dernière ère glacière.

Lesbos est une île vallonnée avec de plus hauts sommets : Lepetimnos (968 m), Olympos (967 m) et Psilokoudouno (914 m).
Elle est caractérisée par le volcanisme au miocène et a été créée à partir de deux volcans qui ne sont plus actifs. Les cônes volcaniques d'origine ont ont disparu sous les eaux, laissant deux baies : la plus grande baie est le golfe de Kalloni et mesure environ 20 x 8 kilomètres et au sud-est la plus petite baie, le golfe de Gera, mesure environ 10 x 5 kilomètres. En recherchant avec des images satellites, les scientifiques ont découvert 5 cratères supplémentaires, près de Stipsi, Vatousa, Antissa, Agra et Mesotopos. 

Au cours du forage, ils ont déterminé que la chaleur géothermique à des profondeurs allant jusqu'à 1.000 m était d'environ 100 °C. Cette énergie géothermique est utilisée, entre autres, pour chauffer les serres. Il y a encore une activité volcanique latente à Lesbos. Des sources chaudes remontent à la surface à cinq endroits, à Eftalou, Thermi, Gera, Polichnitos et Lisvori.

L'île est en grande partie constituée de roches volcaniques. Seule la zone au sud, au-dessus de Plomari, possède des roches pré-volcaniques : ardoise, gneiss et quartz, vieux d'environ 300 millions d'années.

L'île de Lesbos, et ses deux golfes - photo eol.jsc.nasa.gov

L'île de Lesbos, et ses deux golfes - photo eol.jsc.nasa.gov

Les géosites de Lesbos (Doc. géomorphologie du Dodecanèse )

1: parc de la Forêt pétrifiée; 2: parc Nissiopi; 3: parc Sigri; 4: parc Plaka; 5: parc Skamiouda; 6: site fossilifère d’Antissa; 7: site fossilifère de Mesotopos; 8: site fossilifère d’Eressos; 9: site fossilifère de Rougada; 10: site fossilifère de Molyvos-Petra; 11: site fossilifère de Lapsarna; 12: site fossilifère de Chamandroula; 13: site fossilifère de Gavathas; 14: site fossilifère de Vatera; 15: site fossilifère de Metohi; 16: site fossilifère d’Akrohiras; 17: site fossilifère de Mavros Lofos; 18: site fossilifère de Sarakina 19: caldeira de Lepetymnos; 20: caldeira de Vatoussa; 21: caldeira d’Agra; 22: dôme de Mesotopos; 23: dôme d’Ipsilou; 24: neck volcanique de Petra; 25: orgues basaltiques de Panagia; 26: dyke d’Alifada; 27: dyke de Filia; 28: orgues basaltiques d’Anemotia; 29: dôme d’Eressos; 30: orgues basaltiques de Pelopi; 31: orgues basaltiques de Molyvos; 32: ignimbrites d’Achladeri; 33: source thermale de Gera; 34: source thermale de Thermi; 35: source thermale de Lisvori; 36: source thermale de Polichnitos; 37: source thermale de Argenos; 38: source thermale d’Eftalou; 39: formes d’érosion sphériques de Vatoussa; 40: falaises de Lapsarna; 41: gorges de Voulgaris; 42: grotte d’Antissa; 43: grotte de Taxiarhon; 44: grotte de Mihos; 45: grotte d’Alifada; 46: plis de Faneromeni; 47: faille du golfe de Gera; 48: faille de Larsos; 49: faille d’Agia Paraskevi; 50: fenêtre tectonique d’Olympos; 51: faille de Vatera; 52: ancienne carrière de Moria; 53: mines du nord de Lesvos; 54: mines de magnésite.

Les géosites de Lesbos - Doc. géomorphologie Dodecanèse

Les géosites de Lesbos - Doc. géomorphologie Dodecanèse

Lesbos, forêt pétrifiée de Sigri - photo Lesvosgeopark

Lesbos, forêt pétrifiée de Sigri - photo Lesvosgeopark

La forêt pétrifiée de Lesbos :

Les pyroclastes de Sigri, les plus denses à l'ouest de l'île, sont recouverts par plusieurs couches d'ignimbrite Polichnitos, datées d'environ 17,0 Ma.

Les troncs d'arbres fossilisés de la forêt pétrifiée apparaissent dans l'épaisse "séquence pyroclastique de Sigri ".

Cette formation se compose de plusieurs horizons de coulées pyroclastiques, principalement des coulées de pierre ponce, des coulées de boue,des coulées de débris et des conglomérats de cours d'eau intercalés avec des dépôts pyroclastiques.

L'intrusion de magma a provoqué l'effondrement du flanc ouest du volcan Vatoussa dans une avalanche de débris, laissant une caldeira en forme de fer à cheval.

Les phases explosives semblent avoir été très fortes, comme le montre la distribution des produits éruptifs. La phase de pierre ponce a probablement été éjectée à une grande hauteur avant de retomber sur le flancs du volcan et ses environs. Un blast de gaz chauds a précédé l'avalanche de débris, aplatissant des milliers d'arbres qui ont été recouverts plus tard par des matériaux pyroclastiques.

Cela a provoqué l'amputation de la majorité des arbres à un ou deux mètres au-dessus de la surface du sol. Aujourd'hui, les parties supérieures des troncs d'arbres se trouvent horizontalement, enfouies dans des couches pyroclastiques. L'éruption catastrophique comparable de 1980 du St. Helens aux États-Unis contribue à comprendre le mécanisme de l'éruption du volcan Vatoussa et donner une idée de ses effets.

Le recouvrement rapide des troncs d'arbres, des branches et des feuilles a conduit à leur isolement des conditions atmosphériques. Parallèlement à l'activité volcanique, des solutions chaudes riches en silice ont pénétré et imprégné les matériaux volcaniques qui recouvraient les troncs d'arbres. Ainsi, le processus majeur de fossilisation a commencé par un échange, molécule par molécule, des constituants chimiques de la plante, d'organique en inorganique (quartz), tout en conservant les structures tissulaires.

 

Sources :

- Stonisi – Lesvos environment - découverte d'un arbre fossilisé, avec ses branches, vieux de 20 millions d'années

- Géomorphologie - Assessment, protection, and promotion of geomorphological and geological sites in the Aegean area, Greece – N.Zouros.

- The Plaka petrified forest park in western Lesvos – by Zouros N.& al.

Lesbos - Orgues basaltiques de Pelopi formées en raison du refroidissement rapide d’intrusions de lave dans des matériaux pyroclastiques tendres sur les flancs du volcan de Leptymnos (géosite n°19) - photo Lesvosgeopark

Lesbos - Orgues basaltiques de Pelopi formées en raison du refroidissement rapide d’intrusions de lave dans des matériaux pyroclastiques tendres sur les flancs du volcan de Leptymnos (géosite n°19) - photo Lesvosgeopark

Commenter cet article
S
Je me "régale les yeux" toujours de vos reportages . Merci
Répondre

Articles récents

Hébergé par Overblog