Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
 Kilauea - Halema'uma'u - Un cône d'éclaboussures de lave sombre et fraîche s'est construit autour de l'évent de la fontaine et de son canal de sortie turbulent jusqu'au lac de lave. - Photo USGS prise par M. Zoeller le 12.01.2021 -  Un clic pour agrandir

Kilauea - Halema'uma'u - Un cône d'éclaboussures de lave sombre et fraîche s'est construit autour de l'évent de la fontaine et de son canal de sortie turbulent jusqu'au lac de lave. - Photo USGS prise par M. Zoeller le 12.01.2021 - Un clic pour agrandir

L'activité de lave est confinée au cratère Halemaʻumaʻu du Kilauea,avec de la lave en éruption des évents sur le côté nord-ouest du cratère.

Ce matin (12 janvier), le lac de lave était à environ 196 m de profondeur sous les évents ouest , tandis que la moitié est stagnante du lac était d'environ 4 m moins profond. La partie orientale du lac semblait s'être affaissée sous ses bords perchés. Dans l'ensemble, la dimension des parties actives et inactives du lac est restée la même. Le lac était toujours perché à au moins 1-2 m au-dessus de la croûte inactive entre le lac perché et la paroi du cratère qui montait également.

Le 11 janvier, une fontaine basse fournissait de la lave à un canal ouvert qui se déversait dans le lac de lave.

Le 12 janvier, la fissure active ouest est visible; Un spatter cone de lave sombre et fraîche s'est construit autour de l'évent de la fontaine et de son canal de sortie turbulent jusqu'au lac de lave, affichant plus d'incandescence après la reprise de la fontaine de lave visible au cours du week-end.

Le lac de lave lui-même a une moitié ouest en circulation, une moitié est stagnante et plusieurs îles; tout cela est entouré d'une digue perchée qui mesure maintenant 1 à 2 mètres de haut.

Les taux d'émission de SO2 , en baisse, restent encore élevés. Les mesures les plus récentes du taux d'émission de dioxyde de soufre étaient de 2500 t / j le lundi 11 janvier.

 

Source: HVO-USGS

Soufrière de St Vincent - 09.01.2021 - le dôme en expansion latérale - UWI- SRC

Soufrière de St Vincent - 09.01.2021 - le dôme en expansion latérale - UWI- SRC

A La Soufrière de St Vincent, aucune reconnaissance directe n'a pu être effectuée ce 12 janvier en raison de mauvaises conditions atmosphériques.

Le dôme adventif, qui s'est mis en place à partir du 27 décembre 2020 contre le dôme existant, continue de croître ; coincé entre celui-ci et la paroi du cratère, son expansion se fait latéralement en direction ouest. Sa forme est passée de ronde à ellipsoïde.

Les vapeurs émises sont visibles de l'observatoire de Belmont.

Le niveau de l'alerte reste orange.

 

Sources : NEMO (Nationam Emergency Management Organisation) & UWI

  Soufriere de St Vincent - le dôme adventif apparait ovale (plus foncé) sur l'image Sentinel du 12.01.2021 / 9h51 via  Mounts. - Un clic pour agrandir

Soufriere de St Vincent - le dôme adventif apparait ovale (plus foncé) sur l'image Sentinel du 12.01.2021 / 9h51 via Mounts. - Un clic pour agrandir

Soufrière de St Vincent - 12.01.2021 - interview du Prof. R.Robertson - vidéo Uwi- SRC

L’Institut géophysique du Pérou rapporte que l’activité éruptive du volcan Sabancaya est restée à des niveaux modérés entre le 4 et le 10 janvier 2021, avec l’enregistrement continu d’explosions accompagnées de panaches de cendres et de gaz jusqu’à 3 km d’altitude au dessus du sommet du volcan et leur dispersion consécutives .

L’IGP a enregistré et analysé l’occurrence de 1701 tremblements de terre d’origine volcanique, associés à la circulation de fluides magmatiques à l’intérieur du volcan Sabancaya. Une moyenne de 375 explosions a été enregistrée quotidiennement d’intensité faible à moyenne. Au cours de cette période, les tremblements de terre de type Volcano-Tectoniques (VT) associés à des fracturations rocheuses ont été localisés principalement dans le Nord-Est et le Sud-Est du Sabancaya et ont présenté des magnitudes comprises entre M1,9 et M2,8. Le séisme le plus représentatif (M2,8) a été enregistré le 04 Janvier à02h36, à 11 km au Nord-Est du Sabancaya et à 9 km de profondeur.

Le suivi de la déformation de la structure volcanique à l’aide de techniques GNSS (traitées avec des orbites rapides) ne présente pas d’anomalies significatives. Cependant, de manière générale, de l’inflation a été observé dans le secteur Sud-Est du Sabancaya et du secteur Nord ( volcan Hualca Hualca ).

La surveillance par satellite a permis d’ identifier la présence de 2 anomalies thermiques , avec des valeurs de 3 MW , associées à la présence d’un dôme de lave à la surface du cratère du volcan .

Il a été rapporté la présence d’un second dôme de lave, visible dans le cratère du volcan . Par conséquent, pour les jours suivants, aucun changement significatif n’est attendu concernant l’ activité éruptive.


Le niveau d’alerte volcanique reste orange,avec une zone interdite de 12 km de rayon autour du cratère
 

Source : I.G.Peru

Sabancaya -  image radar Sentinel 10.01.2021 / 23h15  via Mounts

Sabancaya - image radar Sentinel 10.01.2021 / 23h15 via Mounts

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog