Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

A La Soufrière de St Vincent, le dôme continue de croître en hauteur et s'étend latéralement vers l'est et l'ouest, confiné entre l'ancien dôme et la paroi du cratère, suite à la poursuite de l'extrusion magmatique. De la vapeur est vsible depuis l'observatoire de Belmont.

Un hélicoptère est arrivé d'Antigua ce 14 janvier, permettant une reconnaissance aérienne, et la prise d'images thermiques , d'émission de gaz et des mesures des dimensions du nouveau dôme.

De nouvelles mesures et analyses de gaz doivent être effectuées.

Le niveau d'alerte reste à orange.

 

Sources : UWI-SRC & NEMO

Soufrière de St Vincent - le dôme en croissance - photos NEMO 14.01.2021
Soufrière de St Vincent - le dôme en croissance - photos NEMO 14.01.2021

Soufrière de St Vincent - le dôme en croissance - photos NEMO 14.01.2021

Soufrière de St Vincent - les dômes vus le 12.01.2021 / 22h18 par Sentinel-1 radar - via Mounts

Soufrière de St Vincent - les dômes vus le 12.01.2021 / 22h18 par Sentinel-1 radar - via Mounts

Au Pacaya, Guatemala, l'activité effusive alimente une coulée de lave active sur 1.600 mètres environ.

L'Insivumeh n'écarte pas la survenue d'autre coulées de lave sur d'autres flancs du volcan ; elles pourraient s'accompagner de panaches de dégazage avec un contenu élevé en cendres.

La sismicité est marquée par un trémor constant, en relation avec l'ascension du magma et un dégazage permanent du cratère.

 

Sources : Insivumeh & Sentinel-2

 Pacaya - image sentinel-2 bands 12,11,5 du 14.01.2021  - incandescence au sommet et de la coulée de lave - zone de haute température à l'ouest du sommet - Doc.  Insivumeh

Pacaya - image sentinel-2 bands 12,11,5 du 14.01.2021 - incandescence au sommet et de la coulée de lave - zone de haute température à l'ouest du sommet - Doc. Insivumeh

L'éruption est toujours en cours à l'Ili Lewotolok ce 14 janvier 2021, avec une colonne éruptive blanche et grise d' intensité variable, à environ 200 à 500 mètres de haut du sommet. Un grondement faible, modéré à fort ,a été entendu. Les projections de matériaux incandescents ont été observées jusqu'à 500-1500 mètres au sud-est du sommet.

Grâce à des enregistrements sismographiques du 14 janvier 2021, il a été enregistré:

-  18 séismes d'éruption

-  113 séismes de souffle / d'émission

-  7 épisode de trémor harmonique

- un séisme tectonique distant.

Le niveau d'activité reste à 3 / siaga.

Il est recommandé aux communautés autour du mont Ili Lewotolok et aux visiteurs / alpinistes / touristes de ne pas entreprendre d'activités dans un rayon de 3 km du sommet / cratère du mont Ili Lewotolok et dans les zones sectorielles du sud-est jusqu'à 4 km du sommet du mont Ili Lewotolok à à la plage.

 

Source : PVMBG

 Lewotolok - activité strombolienne du 14.01.2021 / 23h44 - webcam PVMBG

Lewotolok - activité strombolienne du 14.01.2021 / 23h44 - webcam PVMBG

Le volcan Merapi était clairement visible ce 14 janvier jusqu'à ce qu'il soit couvert de brouillard. Le cratère principal est surmonté d'un panache blanc, d'intensité modérée à épaisse, à environ 50 mètres de haut du sommet.

Des chutes de blocs incandescents sont observées 17 fois, sur une distance de glissement maximale de 600 mètres en amont de la rivière Krasak.

La sismicité du 14 janvier se décline en :

- 105 séismes d'effondrement / d'avalanche

- 7 séismes d'émission / de souffle

- 19 séismes hybrides / multiphasés

- 2 séismes tectoniques distants

 

Source PVMBG & BPPTKG

 Merapi - chute de blocs incandescents et reflets sur un nuage lenticulaire - photo Sumosulis  TRC BPBD DIY 14.01.2021

Merapi - chute de blocs incandescents et reflets sur un nuage lenticulaire - photo Sumosulis TRC BPBD DIY 14.01.2021

Merapi - sismicité au 14.01.2021 (00-24h) - Doc BPPTKG

Merapi - sismicité au 14.01.2021 (00-24h) - Doc BPPTKG

Au Kilauea, l'activité de lave est confinée à Halemaʻumaʻu avec de la lave en éruption d'un évent sur le côté nord-ouest du cratère.

Ce matin, le 14 janvier, le lac de lave avait une profondeur d'environ 199 m (653 pi) et reste stagnant sur sa moitié est. Les mesures du taux d'émission de dioxyde de soufre effectuées le lundi 11 janvier étaient d'environ 2500 t / j .

Hier après-midi, les inclinomètres du sommet ont commencé à enregistrer une inclinaison inflationniste.

La sismicité reste élevée mais stable, avec des tremblements de terre réguliers et quelques tremblements de terre mineurs.

 

Source : HVO-USGS

Kilauea - Halema'uma'u - 14.01.2021  - photo Bruce Omori, mahalo nui Paradise Helicopters,  Canon, Really Right Stuff, and Pro Camera Hawaii

Kilauea - Halema'uma'u - 14.01.2021 - photo Bruce Omori, mahalo nui Paradise Helicopters, Canon, Really Right Stuff, and Pro Camera Hawaii

Kilauea - Halema'uma'u - 14.01.2021 /  07h18 HST  - doc. HVO  F1 cam. therm.

Kilauea - Halema'uma'u - 14.01.2021 / 07h18 HST - doc. HVO F1 cam. therm.

Cette compilation montre neuf cartes thermiques créées pour l'éruption en cours à Halema'uma'u, au sommet du Kīlauea, qui a commencé le 20 décembre 2020. Les cartes montrent la mise en place rapide et la croissance du lac dans les premiers jours, suivies par un interrupteur dans l'évent dominant de la fissure nord à la fissure ouest le 26 décembre. L'île principale se déplace et tourne, vraisemblablement contrôlée par les courants du lac. Les deux dernières cartes (7 et 12 janvier) montrent la stagnation et le refroidissement de la moitié est de la surface du lac. La gamme de couleurs montre les températures relatives à travers le lac, avec des couleurs bleues indiquant des températures plus fraîches et des couleurs rouges indiquant des températures plus chaudes. Cartes USGS par M. Patrick

Cette compilation montre neuf cartes thermiques créées pour l'éruption en cours à Halema'uma'u, au sommet du Kīlauea, qui a commencé le 20 décembre 2020. Les cartes montrent la mise en place rapide et la croissance du lac dans les premiers jours, suivies par un interrupteur dans l'évent dominant de la fissure nord à la fissure ouest le 26 décembre. L'île principale se déplace et tourne, vraisemblablement contrôlée par les courants du lac. Les deux dernières cartes (7 et 12 janvier) montrent la stagnation et le refroidissement de la moitié est de la surface du lac. La gamme de couleurs montre les températures relatives à travers le lac, avec des couleurs bleues indiquant des températures plus fraîches et des couleurs rouges indiquant des températures plus chaudes. Cartes USGS par M. Patrick

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog