Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
 Ebeko - 09.02.2021 - photo  L. Kotenko  / IVS FEB RAS KVERT

Ebeko - 09.02.2021 - photo L. Kotenko / IVS FEB RAS KVERT

L'Ebeko, dans les Kouriles du nord, poursuit son activité éruptive, avec ce 8 février une explosion, accompagnée d'un panache de cendres observé à plus de 2.000 mètres asl., dérivant vers l'est du volcan.

Le code aviation reste orange, d'autres explosions pouvant se produire à tout moment et affecter les vols à Severo-kurilsk.

 

Source : KVERT 08.02.2021 / 23h05Z

Sinabung - effondrement de blocs le 09.02.2021 - photo Nachelle Homestay

Sinabung - effondrement de blocs le 09.02.2021 - photo Nachelle Homestay

La sismicité reste importante au Sinabung ce 8 février :

- un séisme d'éruptionà 22h05 WIB. Aucune éruption visuelle n'a été observée. Cette éruption a été enregistrée sur un sismographe d'une amplitude maximale de 40 mm et d'une durée de 201 secondes.

- 158 séismes d'effondrement/ d'avalanche, d'amplitude comprise entre 2 et 120 mm durant 19 à 301 sec.

- 13 séismes de souffle / d'émission

- 24 séismes de basse fréquence

- 18 séismes hybrides/ multiphasés

- un séisme volcanique peu profond d'une amplitude de 30 mm, et la durée du séisme était de 16 secondes.

 

Une coulée pyroclastique d'avalanches s'est produite le 09 février à 4h26 avec une distance de glissement de 2500 m au sud-est-est de la direction du vent d'est, avec une amplitude de 100 mm, durant 340 sec.

 

Le niveau d'activité reste à 3 / siaga, avec les restrictions habituelles.

 

Sources : PVMBG, Magma Indonesia et Nachelle Homestay

 Santiaguito - le dôme recouvert de cendres et de blocs le 07.02.2021 - ph. Conred

Santiaguito - le dôme recouvert de cendres et de blocs le 07.02.2021 - ph. Conred

Le comportement éruptif qui se maintient au complexe volcanique Santa Maria – Santiaguito depuis février 2020, est caractérisé par l'extrusion de lave en blocs depuis la coupole jusqu'au bord du cratère du dôme Caliente en direction de l'ouest. Cette activité génère des avalanches, et des cendres en suspension, avec périodiquement des avalanches plus fortes et des coulées pyroclastiques. Ces coulées sont enregistrées sur le flanc sud-ouest et la partie supérieure du rio San Isidro, mais peuvent affecter d'autres directions.

Santiaguito- coulée de débordement typique du dôme Caliente - Doc. Insivumeh

L'activité explosive se maintient à un niveau faible à modéré, accompagnée de panache de cendres à 3.000-3.400 mètres asl.se déplaçant sur10 à 15 km.

L'activité du 8 février est caractérisée par un panache de cendres bien chargé atteignant 3.100 m. asl., en dispersion vers le nord-ouest et l'ouest sur 30 km. et des chutes de cendres. Des chutes de bombes sont rapportées sur les flancs du cône Mackenney à 300 mètres du cratère.

 

Source : Insivumeh – bulletin spécial actualisé le 07,02,2021 / 12h loc.

 Semisopochnoi - 07.02.2021 / 23h01 UTC Des stries étroites et sombres de cendres sur le dessus de la neige s'étendent sur> 3 km du cratère de North Cerberus sur l'île de Semisopochnoi et révèlent qu'une activité explosive à basse altitude a lieu dans ce cratère - photo Landsat-8 via Dietterich, Hannah / AVO

Semisopochnoi - 07.02.2021 / 23h01 UTC Des stries étroites et sombres de cendres sur le dessus de la neige s'étendent sur> 3 km du cratère de North Cerberus sur l'île de Semisopochnoi et révèlent qu'une activité explosive à basse altitude a lieu dans ce cratère - photo Landsat-8 via Dietterich, Hannah / AVO

L'imagerie satellite haute résolution du 7 février montre un deuxième petit dépôt de cendres s'étendant sur au moins 3 km au nord-est du cratère North Cerberus sur l'île de Semisopochnoi, similaire au premier observé le 6 février. le volcan. Les nuages ​​de cendres associés à ces dépôts n'ont pas été observés et sont probablement de faible niveau (<10 000 pieds) et de courte durée. En raison des preuves de la poursuite des émissions de cendres à faible niveau, l'Observatoire du volcan de l'Alaska a augmenté le code de couleur de l'aviation à ORANGE et le niveau d'alerte du volcan à WATCH.

 

Le Semisopochnoi est surveillé par des données satellitaires, des infrasons régionaux et des instruments de détection de la foudre. Un réseau d'infrasons sur l'île d'Adak peut détecter les émissions explosives de Semisopochnoi avec un léger retard (environ 13 minutes) si les conditions atmosphériques le permettent.

 

Source : AVO-USGS

Soufrière de St. Vincent - les deux dômes et le bord du cratère - photo UWI 08.02.2021

Soufrière de St. Vincent - les deux dômes et le bord du cratère - photo UWI 08.02.2021

BULLETIN La Soufrière de St. Vincent  # 30 - 8 FÉVRIER 2021 / 20H00

1. Une enquête a été menée dans la région des sources chaudes de Wallibou le dimanche 7 février 2021 sur la base d'un rapport faisant état de températures irrégulières et d'odeurs de gaz inhabituelles. Certains prélèvements de gaz ont été effectués par le Dr Thomas Christopher, la température a été prise à différents points et certains échantillons liquides ont été prélevés pour une analyse plus approfondie.

2. Le réseau de déformation est fonctionnel. Des frappes réussies de la cible de mesure électronique de distance (EDM) ont été enregistrées sur le bord du volcan de Richmond Vale, Troumaca, Rose Hall, Belmont et Cherry Hill Chateaubelair. Les données de base sont collectées. Le réseau EDM est utilisé pour aider aux mesures de déformation associées aux flancs du volcan.

3. Le personnel du NEMO effectuera un drive through dans les communautés de Cumberland et Coulls Hill le mardi 9 février 2021. Le but de ce drive through est d'informer les résidents sur l'état du volcan La Soufrière et de fournir des informations sur les procédures d'évacuation. et la préparation individuelle.

4. Le nouveau dôme continue de croître avec un étalement latéral du matériau vers le nord et le sud, avec une croissance préférée vers le nord.

5. Des dommages à la végétation, dus aux gaz acides émis par le dôme en croissance, en aval du sommet, continuent d'être observés.

6. L'Organisation nationale de gestion des urgences rappelle au public qu'aucun ordre ou avis d'évacuation n'a été émis.

7.NEMO continue d'appeler le public à s'abstenir de visiter le volcan La Soufrière, en particulier de pénétrer dans le cratère, car cela est extrêmement dangereux.

 

Source : UWI-SRC

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog