Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

Nouveau paroxysme violent cette nuit du cratère Sud- Est de l'Etna, le second en moins de 36 heures:

Un nouveau débordement de lave du cratère est observé

Sud-est, qui a commencé juste avant 22h30 UTC le 17 février . La coulée de lave descend le côté est du cône, en direction de la Valle del Bove. Le trémor augmente et est élevé.

Etna SEC - 17.02.2021 / 23h5/ - nouveau débordement de lave - webcam LAVE

Etna SEC - 17.02.2021 / 23h5/ - nouveau débordement de lave - webcam LAVE

A 01h13 heure locale le 18 février, une fontaine de lave anime le cratère sud-est. La coulée de lave rapportée dans le communiqué de presse précédent a actuellement parcouru environ 1 km, avec un front à une altitude de 2700 m environ. Une colonne éruptive se dirige vers le sud-est.

Vers 01h25 locale, un deuxième flux de lave se déverse sur le flanc nord du cratère sud-est, e, direction de la Valle del Leone.

L'amplitude moyenne du trémor volcanique montre des valeurs élevées avec une tendance croissante.

La source du trémor est située sous le cratère SE, dans l'intervalle de profondeur 2800-2900m., et l''activité infrasonore semble être élevée.

 Etna SEC - seconf flux de lave le 18.02.2021 / 00h58 -  webcam LAVE

Etna SEC - seconf flux de lave le 18.02.2021 / 00h58 - webcam LAVE

 Etna vu de Milo - 18.02.2021 / peu après 001h - photo Boris Behncke

Etna vu de Milo - 18.02.2021 / peu après 001h - photo Boris Behncke

 Etna- anomalies thermiques au 18.02.2021 / 01h15 - Doc. Mirova_MODIS_Latest10NTI

Etna- anomalies thermiques au 18.02.2021 / 01h15 - Doc. Mirova_MODIS_Latest10NTI

L'activité de la fontaine de lave s'est terminée vers 00h55 UTC. Les coulées de lave progressent lentement mais ne sont plus alimentés. La principale coulée de lave s'étend sur le fond de la Valle del Bove à une altitude légèrement inférieure à 2000 m, après un parcours de 3,5 à 4 km. La petite coulée en direction de la Valle del Leone est d'environ 1 km. de long, avec un front de lave à une altitude d'environ 2900 m.

Un autre débordement s'est produit sur le côté sud du cratère sud-est, alimentant un petit flux vers le sud-ouest.

Le nuage éruptif a été soufflé vers le sud-est par le vent, provoquant des retombées de cendres et lapilli sur ce secteur du volcan.

 

Source : INGV OE

Etna - variations du trémor au 18.02.2021 / 04h10 - Doc. INGV OE

Etna - variations du trémor au 18.02.2021 / 04h10 - Doc. INGV OE

  Etna SEC - les coulées toujours bien chaudes le 18.02.2021 à 07h30 - webcam Emot0143 INGV

Etna SEC - les coulées toujours bien chaudes le 18.02.2021 à 07h30 - webcam Emot0143 INGV

Au Raung, les émissions de cendres ont repris ; le panache principal, gris et noir, est observé à environ 300-1000 mètres du pic.

Au niveau sismique, Le PVMBG renseigne :

- 1 séisme tectonique distant avec une amplitude de 7 mm, S-P 31 secondes et la durée du séisme était de 96 secondes.

- 4 épisodes de trémor continu avec une amplitude de 1-16 mm, dominant 1 mm.

Le niveau d'activité reste à 2.

Le public et les visiteurs / touristes ne doivent pas être actifs dans un rayon de 2 km du centre de l'éruption du cratère de pointe.

 

Source : PVMBG

Raung - émission  de cendres le 17.02.2021 / 16h45  - Webcam PVMBG

Raung - émission de cendres le 17.02.2021 / 16h45 - Webcam PVMBG

Le mont Sinabung a éclaté le mercredi 17 février 2021 à 19h10 WIB avec la hauteur observée du panache de cendres à ± 1000 m au-dessus du sommet (± 3460 m au-dessus du niveau de la mer). On observe que la colonne de cendres est grise et épaisse, se dispersant vers le sud et l'ouest.

Cette éruption a été enregistrée sur un sismographe d'une amplitude maximale de 32 mm et d'une durée de 110 secondes.

 

Source : PVMBG

Sinabung - 17.02.2021 / 19h12 -  capture de moniteur / PVMBG

Sinabung - 17.02.2021 / 19h12 - capture de moniteur / PVMBG

Au Kilauea, l'activité de lave reste confinée au cratère Halema'uma'u, avec de la lave en éruption d'un évent sur le côté nord-ouest du cratère. Au matin du 16 février, la moitié ouest active du lac de lave avait une profondeur d'environ 216,5 m. La petite diminution de profondeur depuis hier coïncide avec la déflation actuelle.

Au cours de la dernière journée, l'épanchement de lave s'est poursuivi au niveau de la fissure ouest, la lave développant rapidement une fine croûte et s'écoulant vers l'est. Quelques coulées de lave suintantes ont été notées le long des marges nord et est de la partie est autrement stagnante du lac.

La position de l'île principale n'a pas changé; telle que mesurée le 12 février, l'extrémité sud de l'île était à 9 m. au-dessus de la surface du lac de lave, avec le point le plus élevé à 21 m. au-dessus de la surface. Toutes les autres îles restent stationnaires, figées dans la partie orientale stagnante du lac de lave.

Les taux d'émission de SO2 restent élevés. Les mesures les plus récentes des taux d'émission de dioxyde de soufre du 12 février sont d'environ 1.100 t / j, soit moins que les taux d'émission du lac de lave d'avant 2018 (environ 5.000 t / j). Les inclinomètres du sommet montrent qu'une légère déflation se poursuit ce matin. La sismicité reste élevée mais stable, avec des tremblements de terre élevés et quelques tremblements de terre mineurs.

 

Niveau d'alerte volcanique actuel: WATCH

Code couleur de l'aviation actuel: ORANGE

 

Source : HVO-USGS

Kilauea – cratère Halema'uma'u - survol en hélicoptère le matin du mardi 16 février -  Le cône, en dégazage, ne montre pas de spattering, mais l'entrée de lave près de la base du cône est la preuve d'un épanchement continu dans le lac de lave. - Photo USGS prise par M. Zoeller.

Kilauea – cratère Halema'uma'u - survol en hélicoptère le matin du mardi 16 février - Le cône, en dégazage, ne montre pas de spattering, mais l'entrée de lave près de la base du cône est la preuve d'un épanchement continu dans le lac de lave. - Photo USGS prise par M. Zoeller.

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog