Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

Une activité strombolienne modeste s'est produite au cratère sud-est de l'Etna en tour début de journée, en même temps l'activité explosive intra-cratère s'est poursuivie aux cratères de la Voragine, à la Bocca Nuova et au cratère NE.
L'amplitude moyenne du tremor volcanique montre une augmentation atteignant des valeurs élevées et les sources du tremor sont localisées dans le CSE à une profondeur d'environ 2,5 km s.l.m ..

A partir d'environ 05h30 UTC, il y a une augmentation de l'intensité et de la fréquence de l'activité strombolienne au cratère sud-est. L'activité produit un nuage éruptif qui atteint une hauteur d'environ 4000 m d'altitude, et basé sur le modèle de prévision fournit une dispersion du nuage éruptif et rechute de cendres vers l'est.

L'activité éruptive vers les autres cratères se poursuit.

Etna SEC - 12.03.2021 / 04h32 - webcam INGV EMOV

Etna SEC - 12.03.2021 / 04h32 - webcam INGV EMOV

Etna SEC - 12.03.2021 07h06 - Webcam INGV Emot

Etna SEC - 12.03.2021 07h06 - Webcam INGV Emot

A partir de 06h30 UTC, l'activité strombolienne au cratère sud-est s'est encore intensifiée; de plus, à partir de 06h54 UTC, un débordement de lave est observé depuis la zone Est du CSE qui se dilate vers la Valle del Bove ; à ce moment, le front de lave se trouve à une altitude d'environ 3000 mètres au-dessus du niveau de la mer.
Du point de vue sismique, l'augmentation de l'amplitude du tremor volcanique continue à atteindre des valeurs élevées et la source du tremor se trouve près du cratère sud-est à une profondeur d'environ 2,5 km s.l.m. Le nombre d'événements infrasonores est élevé et leur emplacement semble être proche du cratère Sud-Est.
Aucun changement significatif n'est observé dans les signaux de déformation des réseaux GNSS et clinométriques.

Etna SEC - 12.03.2021 / 06h24 -  webcam INGV EMCT

Etna SEC - 12.03.2021 / 06h24 - webcam INGV EMCT

Etna - variations d'amplitude du trémor au 12.03.2021 à 07h - Doc. INGV OE

Etna - variations d'amplitude du trémor au 12.03.2021 à 07h - Doc. INGV OE

Etna SEC - 12.03.2021 au lever du soleil de Tremestieri Etneo - photo Boris Behncke

Etna SEC - 12.03.2021 au lever du soleil de Tremestieri Etneo - photo Boris Behncke

Etna SEC - 12.03.2021 / 08h03 - webcam INGV EMOT

Etna SEC - 12.03.2021 / 08h03 - webcam INGV EMOT

A 07h41 UTC, L'INGV annonce que l'activité strombolienne s'est transformée en fontaine de lave avec la production d'un nuage éruptif jusqu'à une hauteur d'environ 6000 m. en direction est. La coulée de lave continue de s'étendre vers la Valle del Bove et a atteint l' altitude 2800 .

En route vers un 12° paroxysme !

A 8h39 UTC, la rapport de l'observatoire mentionne que le nuage éruptif, produit par l'activité en cours, a atteint une altitude d'environ 8500 mètres et se dispersevers l'Est; une chute de cendres sur la ville de Fleri a été signalée. Le flux de lave produit par débordement est alimenté et la coulée a atteint une altitude d'environ 2100 mètres au dessus du niveau de la mer.

Etna Sec  - 12.03.2021 / 08h42 - webcam INGV  Ecv

Etna Sec - 12.03.2021 / 08h42 - webcam INGV Ecv

Addenda : à 09h50 UTC, la fontaine de lave a cessé et la faible activité strombolienne au cratère Sud-Est s'est arrêtée.

En ce qui concerne l'émission de lave, la principale coulée de lave qui se développe dans la Valle del Bove continue d'être modérément alimentée et le front de lave se trouve à une altitude d'environ 1700 m au dessus du niveau de la mer. Une deuxième coulée de lave a également été observée qui s'est étendue au sud-est sur le versant ouest de la Valle del Bove jusqu'à atteindre une altitude d'environ 3000 m d'altitude et semble également ne plus être alimentée et refroidie.
Une chute de cendres a également été signalée sur les villages de Milo, Santa Venerina, Torre Archirafi.
L'activité intracratérique strombolienne se poursuit au niveau de la Voragine, de la Bocca Nuova et du cratère du Nord-Est.
L'amplitude moyenne du tremor volcanique diminue tout en maintenant des valeurs élevées. Les sources du tremor sont situées dans le cratère SE à une profondeur d'environ 2,5 km au-dessus du niveau de la mer.
Le taux d'occurrence des événements infrasonores est élevé et leur localisation reste au cratère SE.

 

Source : INGV OE

Etna - fin de la fontaine de lave, coulés dans la Valle del Bove - webcams INGV 12.03.2021 à 10h00 et 10h03 - un clic pour agrandir les vignettes Etna - fin de la fontaine de lave, coulés dans la Valle del Bove - webcams INGV 12.03.2021 à 10h00 et 10h03 - un clic pour agrandir les vignettes

Etna - fin de la fontaine de lave, coulés dans la Valle del Bove - webcams INGV 12.03.2021 à 10h00 et 10h03 - un clic pour agrandir les vignettes

Sangay - volcanic ash advisory pour le 11.03.2021 - Doc. VAAC Washington

Sangay - volcanic ash advisory pour le 11.03.2021 - Doc. VAAC Washington

Le VAAC Washington a enregistré 5 alertes d'émission de cendres au Sangay le 11 mars, observées par des satellites à une altitude de 1500 à 8500 mètres au-dessus du niveau du cratère.Les directions de ces émissions variaient du nord, nord-ouest et ouest du volcan.

L'éruption du Sangay au matin du 11 mars, a produit des coulées pyroclastiques vers le flanc sud-est (rio Volcán). Cette éruption, aux altitudes troposphériques, a été analysée par Sentinel-5P Tropomi , qui a mesuré environ 25 kilotonnes de dioxyde de soufre dans le nuage volcanique.

Sangay - image Sentinel 5P / Tropomi du 11.03.2021 / 17h46 - 19h29 UT du nuage de dioxyde de soufre ( image tronquée sur le bord droit par l'orbite)  - via Simon Carn

Sangay - image Sentinel 5P / Tropomi du 11.03.2021 / 17h46 - 19h29 UT du nuage de dioxyde de soufre ( image tronquée sur le bord droit par l'orbite) - via Simon Carn

Aucune alerte thermique pour le volcan Sangay n'a été enregistrée sur les données satellites au cours des dernières 24 heures.
La nébulosité a été permanente dans le secteur, empêchant l'observation directe de l'activité de surface.

Dans les images partagées par le Réseau des observateurs volcaniques (ROVE) et dans le rapport ECU911, des chutes de cendres de forte intensité ont été enregistrées dans le canton de Guamote; modérément dans les cantons de Chambo, Riobamba, Penipe et Guano; et légèrement à Colta, Alausí et Macas.

La matière volcanique accumulée peut être facilement remobilisée par les précipitations, formant des lahars secondaires ou des coulées de boue et de débris. Il est recommandé de ne pas se trouver dans les zones proches des rives des fleuves Volcán et Upano.

 

Source : IGEPN

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog