Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Pacaya - 21.03.2021 - panache gris émis par le cratère et une fumerolle blanche dans la partie de la fissure qui s'est ouverte la semaine dernière. - photo Insivumeh

Pacaya - 21.03.2021 - panache gris émis par le cratère et une fumerolle blanche dans la partie de la fissure qui s'est ouverte la semaine dernière. - photo Insivumeh

Pacaya - panache de cendres et gaz du 22.03.2021 - photo  Orlando Itzep, Unidad de Prevención de Volcanes. via Conred

Pacaya - panache de cendres et gaz du 22.03.2021 - photo Orlando Itzep, Unidad de Prevención de Volcanes. via Conred

Au Pacaya, l'activité se poursuit, avec des explosions modérées à fortes, avec des expulsions balistiques à 500 mètres au dessus du cratère Mackenney, se déposant sur 300 à 600 mètres de distance, et accompagnées de panaches de cendres à une hauteur de 3.500-4.000 mètres asl., se déplaçant vers un secteur Est et Sud, ce 22 mars.

Une forte activité électrique est observée dans le pyrocumulus (cumulus flammagenitus) émis par le volcan.

Les coulées de lave sont observées, respectivement longue de 1.500 mètres sur le flanc Sud-ouest, et de 500 mètres sur le flanc Est.

 

Sources : Insivumeh & Conred

 Merapi - 23.03.2021 - la coulée pyroclastique d'avalanche de 12h06 est en grande partie masquée par les nuages - photo Tunggularum-G.Merapi B.Geologi

Merapi - 23.03.2021 - la coulée pyroclastique d'avalanche de 12h06 est en grande partie masquée par les nuages - photo Tunggularum-G.Merapi B.Geologi

Les coulées pyroclastiques d'avalanche se succèdent au Merapi.

Le 22 mars, le PVMBG signale 2 coulées, enregistrée sur sismogramme avec une amplitude variant entre 10 et 48 mm, durant 134 à 150 secondes.

Le 23 mars, à 10h58 WIB , une autre coulée pyroclastique est mentionnée avec une amplitude de 56 mm, durant 141 secondes, et encore une autre à 12h02 WIB, enregistrée sur un sismogramme d'une amplitude de 70 mm et d'une durée de 174 secondes. Sa portée est estimée à 1 800 m au sud-ouest. Le vent soufflait du sud-est.

Le niveau d'activité reste à 3 / siaga.

 

Source PVMBG

Péninsule de Reykjanes - Geldingadalsgos - 22.03.2021 / 18h58 - webcam RUV

Péninsule de Reykjanes - Geldingadalsgos - 22.03.2021 / 18h58 - webcam RUV

L'éruption dans la Péninsule de Reykjanes / Geldingadalsgos s’est stabilisée sur un seul évent de la fissure initiale.

L’activité explosive y est basse,avec émission de paquets de lave, projetés à proximité de la zone d’explosion et se soudant aux projections sous-jacentes. Elle a construit un cône de projections aux parois raides, haut de 25 mètres, par phases successives de construction- affaissement.

 

Geldingadalsgos - échantillon récent de lave - Doc. Univ. Iceland 20.03.2021

 

La majeure partie de la lave sort sous la forme de coulées. Cette lave est lisse, pahoehoe, forme des tunnels de lave et édifie un champ de lave qui remplit peu à peu la vallée.

La lave qui coule à Geldingadalur est du basalte: c'est la principale caractéristique des ceintures volcaniques islandaises, mais elle est susceptible de provenir de grande profondeur.  D'après les analyses des échantillons, la connexion est directe avec le centre du manteau terrestre. Ce basalte est appelé olivine tholéiite et provient de magma "primitif" qui se trouve à une profondeur de 17 à 20 kilomètres.

 

Sources : IMO & RUV

Veniaminof - image Sentinel-2 enhanced nat. colors+ IR overlay du 21.03.2021 / via Pierre Markuse - un clic pour agrandir

Veniaminof - image Sentinel-2 enhanced nat. colors+ IR overlay du 21.03.2021 / via Pierre Markuse - un clic pour agrandir

Une activité éruptive de bas niveau se poursuit au Veniaminof.

De petites explosions à Veniaminof ont été observées dans les données sismiques locales et les données infrasonores à Chignik lagoon le 21 mars au matin. Un nuage de gaz volcanique a été détecté dans les données satellitaires s'étendant vers le sud-est à une altitude égale ou inférieure à 5000 pieds. Les émissions mineures de cendres de faible niveau du petit cône dans la caldeira sommitale et l'éruption de lave dans le glacier intracaldera à un évent à ~ 1 km (0,6 mile) à l'est du sommet du cône se poursuivent .

 

Sources : AVO & Sentinel-2 / Pierre Markuse

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog