Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques, #Sismologie
Sinabung - panache de cendres et coulées pyroclastiques le 02.03.2021 - photo Komunitas Beidar Sinabung

Sinabung - panache de cendres et coulées pyroclastiques le 02.03.2021 - photo Komunitas Beidar Sinabung

Au Sinabung, dans la province de Karo sur Sumatra, de 06h42 à 08h20 WIB ce 2 mars 2021, il y a eu 13 coulées pyroclastiques d'avalanches, avec une distance de glissement de 2.000 à 5.000 mètres vers le sud-est-est. Et la hauteur de la colonne de cendres est supérieure à 5.000 mètres, le vent est faible vers l'ouest - sud-ouest. Les nuages ​​chauds atteignent la rivière Lauborus dans le secteur est-sud-est.

Le code aviation est rouge, avant d'être allégé à orange.

Sinabung - 02.03.2021 - retombées de cendres sur les villages environnants - photos Gung Pinto News & Beidar Sinabung - un clic pour agrandir
Sinabung - 02.03.2021 - retombées de cendres sur les villages environnants - photos Gung Pinto News & Beidar Sinabung - un clic pour agrandirSinabung - 02.03.2021 - retombées de cendres sur les villages environnants - photos Gung Pinto News & Beidar Sinabung - un clic pour agrandir

Sinabung - 02.03.2021 - retombées de cendres sur les villages environnants - photos Gung Pinto News & Beidar Sinabung - un clic pour agrandir

Des chutes de cendres sont relevées dans divers villages, avec une épaisseur de 3 cm.

Le satellite Himawari-8 relève un nuage de cendres dérivant vers l'ouest.

Sinabung - le panache de cendres masque en partie le volcan - photo 02.03.2021 / Nachelle Homestay

Sinabung - le panache de cendres masque en partie le volcan - photo 02.03.2021 / Nachelle Homestay

Sumatra - nuage de cendres du Sinabung vu par Himawari-8 le 02.03.2021 / 11h WIB - Doc. BMKG

Sumatra - nuage de cendres du Sinabung vu par Himawari-8 le 02.03.2021 / 11h WIB - Doc. BMKG

La sismicité du 2 mars entre 00 et 06h est caractérisée par :

- 1 séisme d'éruption, avec une amplitude de 40 mm, et la durée du tremblement de terre était de 191 secondes.
- 13 séismes liés aux coulées pyroclastiques,avec une amplitude de 120 mm et une durée du tremblement de terre de 143-485 secondes.
- 35 séismes d'effondrement/ d'avalanche, avec une amplitude de 10 à 65 mm et une durée de 22 à 160 secondes du tremblement de terre.
- 23 séismes de basse fréquence, d'une amplitude de 5 à 25 mm et la durée du tremblement de terre était de 10 à 40 secondes.
- 1 séisme tectonique à distance
- 1 épisode de trémor continu avec une amplitude de 2-5 mm, dominant 3 mm.

 

Le niveau d'activité reste à 3 / siaga avec des interdictions de 3 à 5 km. selon les flancs concernés
 

Sources : PVMBG, Magma Indonesia, Beidar Sinabung, Nachelle Homestay, et agences de presse locales

LE VOLCAN DE PACAYA. L'unité de prévention des volcans -UPV-, l'équipe d'intervention stratégique -EIE-, l'équipe d'intervention immédiate -ERI- et la région CONRED I, sont déployées à différents points stratégiques pour vérifier les conditions et coordonner les actions avec le système hiérarchisé de coordonnateurs.

LE VOLCAN DE PACAYA. L'unité de prévention des volcans -UPV-, l'équipe d'intervention stratégique -EIE-, l'équipe d'intervention immédiate -ERI- et la région CONRED I, sont déployées à différents points stratégiques pour vérifier les conditions et coordonner les actions avec le système hiérarchisé de coordonnateurs.

Aux premières heures du 1°mars 2021, l'Insivumeh a enregistré une augmentation notable de l'activité sismique interne du Pacaya, correspondant à une augmentation de l'activité strombolienne.

 

Pacaya - augmentation du RSAM

 

D'après les observateurs de l'observatoire, des explosions expulsent des matériaux balistiques à une hauteur atteignant 500 mètres au dessus du cratère ; cette activité s'accompagne d'un panache de cendres et gaz à 3.500 m. asl., se déplaçant vers l'ouest et le sud-ouest.

Des chutes de cendres sont constatées sur El Patrocinio, avec des possibilités sur Los Rios, Los Jazmines El Rodeo, San José, et les communes dans la même direction.

A suivre

 

Source : Insivumeh

Sabancaya- activité du 22 au 28.02.2021 - Doc.  I.G.Peru

Sabancaya- activité du 22 au 28.02.2021 - Doc. I.G.Peru

L'activité éruptive du Sabancaya entre le 22 et le 28 février reste à des niveaux modérés, avec une moyenne de 91 explosions quotidiennes, et l'observation de panaches de cendres et gaz jusqu'à 2.000 mètres au dessus du sommet.

Au cours de cette période, l'I.G.Peru a enregistré 1977 séismes d'origine volcanique, associés à la circulation des fluides internes. Les séismes VT, de magnitude comprise entre 1,9 et 2,8, se produisent principalement au nord du volcan.

Les déformations ne présentent pas d'anomalies significatives, sauf l'inflation légère au nord. Les satellites n'ont pas identifié d'anomalie thermique.

 

L'alerte volcanique reste à naranja,assortie d'une zone non accessible de 12 km. de rayon

 

Source : I.G.P.

Péninsule de Reykjanes - environs de  Fagradalsfjall  - Doc.  Skjá­skot  ​Ice­land 360 VR  via mbls

Péninsule de Reykjanes - environs de Fagradalsfjall - Doc. Skjá­skot ​Ice­land 360 VR via mbls

De nouvelles données donnent des raisons d'examiner de plus près le scénario d'intrusion de magma sous la zone de Fagradalsfjall, dans la Péninsule de Reykjanes.

Le mont Fagradalsfjall, la partie la plus à l'ouest de la crête montagneuse de la péninsule de Reykjanes, est en réalité un petit plateau. Certaines crêtes de hyalocaslite font saillie, en particulier dans la partie ouest. Sa plus haute altitude est de 385 m. au dessus du niveau de la mer.

 Péninsule de Reykjanes - Fagradalsfjall -   wrapped icelandic InSAR 23 feb. to1°mar. - Doc.IMO

Péninsule de Reykjanes - Fagradalsfjall - wrapped icelandic InSAR 23 feb. to1°mar. - Doc.IMO

Je reproduis la mise à jour de l'IMO du 01.03.2020 à 18h15 : 

«  Le Conseil scientifique de la protection civile s'est réuni lors d'une téléconférence aujourd'hui pour discuter du tremblement de terre sur la péninsule de Reykjanes. La réunion a été suivie par des représentants du Bureau météorologique islandais, de l'Université d'Islande, de l'Agence pour l'environnement, d'Isavia-ANS, HS-Orka et ÍSOR.

Il a été déclaré lors de la réunion que le système sismique automatique du Bureau météorologique a mesuré environ 1 800 tremblements de terre depuis minuit et qu'ils sont pour la plupart confinés à la zone SW de Keilir et Trölladyngja. Parmi ces 1800, 23 tremblements de terre de magnitude 3 ou plus et environ 3 tremblements de terre sont de magnitude 4 ou plus. Le plus grand de minuit a été mesuré à 16h35, d'une taille de 5,1 et il provenait d'environ 1 km ASA par Keilir.

Le Conseil scientifique a également examiné les images satellites (InSAR) reçues aujourd'hui. Des extraits de ces images montrent plus d'entrées que ce qui a été précédemment observé dans la région ces derniers jours. L'explication la plus probable est que du magma se forme sous la zone où la plus grande activité sismique a eu lieu ces derniers jours. Ces nouvelles données seront mieux traitées, par exemple au moyen d'un modèle, afin de mieux éclairer le déroulement des événements.

À la lumière de ces nouvelles données qui ont été discutées lors d'une réunion du Conseil scientifique aujourd'hui et qui ont été examinées par des experts, il est important d'examiner de plus près le scénario d'intrusion de magma sous la zone par Fagradalsfjall.

 

Les scénarios possibles sont :

1. l'activité sismique se réduit dans les prochains jours ou semaines.
2. L'éruption augmentera avec des séismes plus importants, jusqu'à une magnitude 6 à proximité de Fagradalsfjall
3.Un séisme d'une magnitude allant jusqu'à 6,5 aura sa source dans les Sulfur Mountains.
4.Les intrusions de magma se poursuivent à proximité de Fagradalsfjall avec soit :
- L'activité d'intrusion de magma diminue et le magma se solidifie
- elles conduisent à une coulée de lave qui ne menacera probablement pas les colonies.


L'activité actuelle sur la péninsule de Reykjanes est divisée en chapitres et il est difficile de prédire le développement exact et si un scénario est plus probable qu'un autre. De nouvelles données sont attendues plus tard cette semaine qui pourraient éclairer davantage les raisons de ce crash. Le Conseil scientifique se réunira à nouveau demain pour faire une nouvelle évaluation des données disponibles ainsi que pour évaluer de nouvelles mesures. »

 

Sources : IMO & mbls

Péninsule de Reykjanes - localisation et magnitude des séismes de l'essaim en cours au 02.03.2021 / 08h35 - Doc. IMO
Péninsule de Reykjanes - localisation et magnitude des séismes de l'essaim en cours au 02.03.2021 / 08h35 - Doc. IMO
Péninsule de Reykjanes - localisation et magnitude des séismes de l'essaim en cours au 02.03.2021 / 08h35 - Doc. IMO

Péninsule de Reykjanes - localisation et magnitude des séismes de l'essaim en cours au 02.03.2021 / 08h35 - Doc. IMO

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog