Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
 Veniaminof - image Sentinel-2 enhanced nat. colors + IR overlay du 11.03.2021 - Via Pierre Markuse - un clic pour agrandir.

Veniaminof - image Sentinel-2 enhanced nat. colors + IR overlay du 11.03.2021 - Via Pierre Markuse - un clic pour agrandir.

Une activité éruptive de bas niveau se poursuit au Veniaminof.

Des images satellitaires principalement nuageuses ont montré des émissions mineures de cendres et de gaz de faible niveau du petit cône dans la caldeira du sommet.

Des températures de surface fortement élevées et un panache de vapeur ont également été observés à partir de l'éruption de lave dans le glacier intracaldeira à un évent à ~ 1 km (0,6 miles) à l'est du sommet du cône.

Des panaches de cendres volcaniques de bas niveau ont été observés à environ 7 000 à 10 000 pi asl s'étendant jusqu'à 200 km (124 milles) sous le vent, laissant des traces de dépôts de cendres à moins de 20 km (12,4 milles) de l'évent au nord-est et au sud-est. Des explosions correspondant à cette activité ont été détectées sur les réseaux géophysiques régionaux au cours de la semaine dernière. L'activité explosive a diminué au cours des deux derniers jours, avec des émissions de cendres mineures seulement observées près de l'évent et aucune activité n'a été détectée dans les données géophysiques régionales.

Actuel niveau d'alerte volcanique : WATCH - actuel code couleur aviation : ORANGE.

 

Sources : AVO March 11, 2021, 22:08 UTC) – Sentinel-2 / P.Markuse

 Veniaminof - dépôt de cendres et émissions de vapeur et gaz - photo Jacob, Ben David  11.03.2021 /  13h30 locale

Veniaminof - dépôt de cendres et émissions de vapeur et gaz - photo Jacob, Ben David 11.03.2021 / 13h30 locale

Au cours des dernières 24 heures, le réseau du volcan Taal a enregistré cinquante-cinq (55) tremblements de terre volcaniques, dont quarante-neuf (49) épisodes de tremor volcanique d'une durée d'une (1) à deux minutes et demie (2,5).

À 14 h 11 le 12 mars, un panache blanc de courte durée de 400 à 500 mètres de haut a été généré par une explosion de gaz riche en vapeur provenant du cratère principal qui a duré 2,5 minutes sur la base des enregistrements sismiques. L'activité dans le cratère principal pour le reste de la journée consistait en une faible émission de panaches chargés de vapeur qui s'élevaient à 50 mètres de haut à partir de fumerolles actives sur les murs nord et est.

Les émissions de dioxyde de soufre (SO2) hier, 12 mars 2021, étaient en moyenne de 582 tonnes / jour avant l'éclatement de gaz. Des températures élevées de 71,8 ° C et un pH de 1,59 ont été mesurées pour la dernière fois à partir du lac Main Crater respectivement le 4 mars et le 12 février 2021. Les paramètres de déformation du sol provenant de l'inclinaison électronique, de l'analyse continue des données GPS et InSAR ont indiqué une inflation et une expansion très lentes et régulières de la région de Taal depuis l'éruption de janvier 2020. Ces paramètres peuvent indiquer une activité magmatique accrue à de faibles profondeurs sous l'édifice.

Le niveau d'alerte 2 (agitation accrue) est maintenu sur le volcan Taal.

 

Source ; Phivolcs

 Klyuchevskoy - activité au cône de cendres Gorshkov 08.03.2021 - photo B.Smirnov  - IVS FEB RAS

Klyuchevskoy - activité au cône de cendres Gorshkov 08.03.2021 - photo B.Smirnov - IVS FEB RAS

L' éruption de flanc explosive-effusive modérée se poursuit au Klyuchevskoy.

Le danger d'explosion de cendres jusqu'à 5-6 km (16.400-19.700 ft) a.s.l. du cratère flanc et du front de coulée de lave (explosions phréatiques au contact de la coulée avec le glacier Erman) subsiste.

L'éruption de flanc sur le versant nord-ouest du volcan à une altitude de 2800 m d'altitude. avec l'activité strombolienne du cône de cendre, et l'effusion de coulée de lave, continue.

L'activité fumerollienne du volcan se poursuit également. Les activités en cours pourraient affecter les aéronefs volant à basse altitude.

Selon les données satellitaires, une grande anomalie thermique brillante a été observée toute la semaine dans la zone de l'éruption du flanc; un panache de cendres remises en suspension du flanc oriental du volcan s'est étendu sur 375 km à l'est du volcan le 05 mars.

 

Sources : KVERT & Mirova / Sentinel-2

 Klyuchevskoy - 13.03.2021  00h41 - Doc. Sentinel-2 / Modis thermal anomaly / Mirova

Klyuchevskoy - 13.03.2021 00h41 - Doc. Sentinel-2 / Modis thermal anomaly / Mirova

Entre le 5 et le 7 mars, un petit étang de lave s'est développé près de l'évent nord-ouest du lac de lave de l'Halema'uma'u du Kilauea. Vers 13h le 7 mars, la levée de cet étang s'est effondrée, favorisant la drainage de la lave dans le lac principal.

L'effusion de la section principale de l'évent ouest se poursuit par un canal encroûté et une entrée submergée vers le lac.

La section nord-est de l'évent ouest, à quelques mètres à peine, alimente une autre coulée de lave près du lac depuis le 5 mars, et persistante à ce jour.

Le mesures de profondeur du lac par télémètre laser indiquent 221 mètres.

La croûte de lave stagnante et solidifiée recouvre la partie orientale du lac de lave et se développe lentement vers l'ouest autour de l'île principale, empêchant apparemment tout mouvement latéral de cette île ou de l'une des plus petites îles fermées. Les mesures du télémètre et les observations visuelles indiquent que la croûte dans la partie orientale du lac de lave augmente toujours à un rythme similaire à la partie ouest active du lac, suggérant une accumulation continue de lave liquide sous la croûte.

Le flux de dioxyde de soufre mesuré le 7 mars est de 800 tonnes/jour élevé en comparaison du flux des moins précédents l'éruption commencée le 20 décembre 2020.

La sismicité reste stable, avec un trémor élevé, comparable à celui observé avant l'éruption.

 

Source : HVO-USGS 11,03,2021 / 17h23 UTC

Kilauea - lac de lave de l'Halema'uma'u - Un nouveau torrent de lave était actif au nord du torrent de lave normal entrant dans le lac. Ce nouveau ruisseau de lave était perché au-dessus de la surface du lac et alimentait un étroit canal entrant dans le lac. Le nouveau ruisseau était situé dans une cicatrice d'effondrement résultant de l'effondrement d'un petit étang de lave quelques heures seulement avant la prise de cette photo le 7 mars 2021. Photo de l'USGS par M. Patrick.
Kilauea - lac de lave de l'Halema'uma'u - Un nouveau torrent de lave était actif au nord du torrent de lave normal entrant dans le lac. Ce nouveau ruisseau de lave était perché au-dessus de la surface du lac et alimentait un étroit canal entrant dans le lac. Le nouveau ruisseau était situé dans une cicatrice d'effondrement résultant de l'effondrement d'un petit étang de lave quelques heures seulement avant la prise de cette photo le 7 mars 2021. Photo de l'USGS par M. Patrick.

Kilauea - lac de lave de l'Halema'uma'u - Un nouveau torrent de lave était actif au nord du torrent de lave normal entrant dans le lac. Ce nouveau ruisseau de lave était perché au-dessus de la surface du lac et alimentait un étroit canal entrant dans le lac. Le nouveau ruisseau était situé dans une cicatrice d'effondrement résultant de l'effondrement d'un petit étang de lave quelques heures seulement avant la prise de cette photo le 7 mars 2021. Photo de l'USGS par M. Patrick.

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog