Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

Avant midi le 28 mars 2021, les deux cratères du volcan dans Geldingadalur ont commencé à changer quelque peu de morphologie. Les cratères ont reçu des surnoms et le plus haut s'appelle le sud et le bas nord. L'écoulement de celui-ci à travers une brèche tournée vers le sud-ouest a fusionné avec l'écoulement dans le canal du sud vers le côté des rivières de lave. Cela pourrait être la première étape de l'union des cratères.
 

La lave qui s'est formée sur les cratères de Geldingadalur au cours des neuf derniers jours a maintenant recouvert le fond de la vallée. Il y a trois à sept millions de mètres cubes de lave s'élevant de la terre, ce qui peut sembler moins à une autre échelle car il est de 0,003 à 0,007 kilomètres cubes. Le flux de lave augmente plutôt qu'il ne diminue. C'est l'une des conclusions d'un résumé du groupe Volcano and Nature Conservation de l'Université d'Islande, qui a été publié ce matin.

 Geldingadalgos - 28.03.2021 - changement de morphology vers 11h50 - webcam RUV

Geldingadalgos - 28.03.2021 - changement de morphology vers 11h50 - webcam RUV

Outre une explosion et un petit panache de cendres brunes vers 16h25, de nombreuses personnes ont remarqué de beaux pyrocumulus, visibles jusqu'à Reykjavik.

"À Geldingadalur, nous avons de la lave qui est de 800 à 1200 degrés ; elle chauffe constamment l'atmosphère au-dessus de la lave, et crée une telle remontée de l'humidité ambiante pour former un beau nuage", déclare Elín Björk Jónasdóttir, météorologue au bureau météorologique islandais.

Geldingadalgos - petit panache de cendres brunes le 28.03.2021 à 16h21 - webcam RUV

Geldingadalgos - petit panache de cendres brunes le 28.03.2021 à 16h21 - webcam RUV

Péninsule de Reykjanes - 28.03.2021 / 18h environ - Un "Pyrocumulus" au dessus du site éruptif vu de Reykjavik - photo Dr. Evgenia Ilynskaya

Péninsule de Reykjanes - 28.03.2021 / 18h environ - Un "Pyrocumulus" au dessus du site éruptif vu de Reykjavik - photo Dr. Evgenia Ilynskaya

Geldingadalgos - 28.03.2021 / 20h21 - 2 fontaines de lave actives , une coulée alimentant le champ de lave -  webcam RUV

Geldingadalgos - 28.03.2021 / 20h21 - 2 fontaines de lave actives , une coulée alimentant le champ de lave - webcam RUV

Des scientifiques américains ont construit un simulateur de coulée de lave et leur hypothèse est que si elle continue à éclater, la lave coulera vers le sud jusqu'à Nátthaga. Le bord du champ de lave à Geldingadalur a freiné la propagation de la lave et la lave peut se recharger de manière à être plus haute que le bord... la retenue peut alors céder brusquement et un brusque débordement est possible.

La popularité de l'éruption n'a pas diminué et beaucoup se sont rendus aujourd'hui à Geldingadalur. Deux parking de voiture ont été mis en service à Suðurstrandavegur. Une section a dû fermer aujourd'hui, en raison d'un trop plein. Il a été décidé de fermer Geldingadalur ce soir à neuf heures ; les visiteurs devraient sortir de la zone avant minuit. Cela a été fait pour reposer l'équipe de secours qui est en service depuis plus d'une semaine.

Suðurstandarvegur est fermé et plus personne ne doit accéder dans la région, avant une révision de la situation.

 

Sources : IMO, RUV, mbls, Óróapúls et Police du Suðurnes

Geldingadalgos - 29.03.2021 / vers 8h - webcam de l'est mbls

Geldingadalgos - 29.03.2021 / vers 8h - webcam de l'est mbls

Krisuvik - anomalies thermiques au 29.03.2021 02h55 - Doc. Mirova

Krisuvik - anomalies thermiques au 29.03.2021 02h55 - Doc. Mirova

Après une augmentation de la sismicité du 22 au 26 mars 2021 au Piton de La Fournaise, avec un nombre de séismes culminant à 95 le 26.03, le nombre journalier de séismes est en baisse, avec respectivement les 27 et 28 mars : 55 et 8 séismes.

L'OVPF fait remarquer que lors des phases de réalimentation,le taux de sismicité peut être erratique. Une augmentation rapide de la sismicité peut être liée à une déstabilisation du système hydrothermal situé sous le sommet, due à la remontée du magma.

Piton de La Fournaise - Histogramme représentant le nombre de séismes volcano-tectoniques superficiels enregistrés entre le 1er janvier et le 28 mars 2021 (© OVPF-IPGP).

Piton de La Fournaise - Histogramme représentant le nombre de séismes volcano-tectoniques superficiels enregistrés entre le 1er janvier et le 28 mars 2021 (© OVPF-IPGP).

L'inflation se poursuit par contre ; avec une source localisée entre 1.500 et 2.000 mètres sous le cratère Dolomieu, au niveau du réservoir magmatique superficiel.

La composition des fumerolles au sommet montre une composition de type hydrothermal, dominée par de l'eau et de l'H2S, avec de faibles quantités de SO2 et CO2. Les flux de dioxyde de soufre sont en baisse sur le pourtour de l'Enclos.

Le processus de recharge du réservoir superficiel se poursuit ... à suivre .

 

Source : OVPF

Cratère Dolomieu du Piton de La Fournaise - photo archives © Bernard Duyck

Cratère Dolomieu du Piton de La Fournaise - photo archives © Bernard Duyck

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog